Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

50 Créatures tellement étranges que tu auras presque du mal à croire à leur existence

Notre planète Terre est un lieu incroyable et il y a tellement de créatures vivantes différentes dans notre environnement ! Certaines d'entre elles sont si étranges qu'il est difficile de croire que Mère Nature les ait réellement créées. D'autres sont si rares qu'il est presque impossible que tu en croises une un jour.

Chez Sympa, nous sommes des amoureux de la nature et nous pensons que le monde et toutes ses créatures sont réellement merveilleux. C'est pour cette raison que nous avons sélectionné 50 exemples de spécimens dont nous-mêmes n'avions jamais entendu parler. Ne perds pas le bonus à la fin de l'article, car il se pourrait bien que ce soit la meilleure partie !

1. Le fennec ou renard des sables

La structure physique unique du renard des sables l'aide à survivre dans le désert. Ses oreilles disproportionnées sont caractéristiques et ses pattes sont couvertes de poils épais pour le protéger du sable chaud. Ce qui lui manque en taille est compensé par sa personnalité. Il ronronne même comme un chat lorsqu'il est content !

2. La salamandre mexicaine

Les salamandres mexicaines sont en danger critique d'extinction et ne peuvent être trouvées que dans un seul endroit : dans les lacs ou les canaux du centre du Mexique. Le plus probable, c'est que tu aies déjà remarqué ses petites "antennes" sortant de sa tête : elles peuvent te paraître inutiles, mais en réalité, elles lui sont indispensables, car les filaments qui se trouvent aux extrémités lui permettent de procéder à des échanges de gaz.

3. L'isopode géant

Les isopodes géants préfèrent vivre entre 168 et 2140 mètres de profondeur sous la mer. On les appelle "géants" pour une bonne raison : certaines de ces créatures peuvent atteindre des dimensions hallucinantes ! Les scientifiques estiment que leur dimension impressionnante les aide à s'adapter à la pression des profondeurs de l'océan. Ils ne se nourrissent presque que d'animaux morts, et quand ils trouvent quelque chose de comestible dans le sol de l'océan, ils mangent beaucoup car ils ne savent pas quand aura lieu leur prochain festin. Les isopodes géants ont également un métabolisme extrêmement lent car ils vivent tellement dans les profondeurs que la nourriture y est rare. Ils peuvent survivre sans manger durant des années grâce à cette habile technique.

4. Le requin-lutin

On connaît également le requin-lutin sous le nom de requin gobelin car il n'aime pas trop la lumière et préfère vivre dans les profondeurs de la mer. Même s'il a l'air très étrange et dangereux, il n'est pas aussi terrifiant qu'il n'y paraît. Ce requin ne s'intéresse pas aux humains et mange principalement des poissons, des crabes et des mollusques. De plus, à la différence des autres requins, il nage plutôt mal.

5. La grenouille dorée

Cette petite grenouille à l'aspect adorable est pourtant l'une des créatures les plus vénéneuses au monde. Elles ne naissent pourtant pas dangereuses : elles acquièrent leur venin grâce à ce qu'elles mangent. Elles ne l'utilisent que pour se défendre, et ce dernier est tellement fort que les toxines d'une seule grenouille peuvent tuer deux éléphants. Ces créatures sont très étranges et ne vivent que dans la jungle de Colombie.

6. Le chlamydophore tronqué ou le Tatou tronqué

Malgré sa petite taille, ces créatures ont des griffes très puissantes qui fait qu'elles creusent la terre en un rien de temps. Sa carapace est de couleur rose pâle car ses vaisseaux sanguins sont très près de sa surface.

7. La chauve-souris au nez-en-tube

Ses fosses nasales en forme de tube ont donné son nom à cette espèce de chauve-souris. Elle aime manger des fruits et ses fosses nasales uniques lui permettent de respirer en même temps qu'elle pousse sa tête vers le fruit pour en sucer le jus.

8. Le condylure étoilé

Ces petites taupes sont presque complètement aveugles, mais cela ne les affecte pas tant que cela car elles ont 22 tentacules autour du nez, lesquels possèdent 25 000 capteurs, ce qui fait que leur sens de l'odorat est extrêmement sensible. Elles peuvent même sentir sous l'eau !

9. Le blobfish

Le blobfish n'a pas d'os, ni de dents, et très peu de muscles. C'est pour cela qu'il a un style de vie très lent et passe toute sa vie à ramper au fond de l'océan, et à aspirer de petites créatures marines comme des mollusques ou des crabes.

10. Le dauphin de l'Irrawaddy

Si l'on te demandait de dessiner un dauphin, en toute logique, tu ajouterais son petit aileron, mais dans notre cas, il s'agit d'une exception ! Le dauphin de l'Irrawaddy a un aspect qui n'appartient qu'à lui et sa gueule ronde est l'une de ses principales caractéristiques. Même si on ne le considère pas comme en voie d'extinction, il est relativement rare et ne vit que dans certaines parties du monde.

11. Le crabe yéti David Hasselhoff

Le crabe yéti « David Hasselhoff » est ainsi baptisé en raison de sa poitrine velue. Ses poils ne font pas seulement peur, ils sont aussi assez pratiques ; de fait, le crabe mange les microbes qui s'y développent. Ils vivent près des cheminées hydrothermales très chaudes dans l'Antarctique, ce qui fait de leur vie une aventure constante, car tout mouvement incorrect pourrait signer leur arrêt de mort.

12. L'uroplatus phantasticus

Ces créatures se démarquent par leur capacité à se camoufler. Il est presque impossible de les apercevoir dans habitat naturel. Mais cette habilité ne leur est d'aucune utilité quand elles chassent, car elles ne prennent l'aspect d'une feuille que lorsqu'elles sont au repos. Elles ne peuvent vivre que dans un environnement très particulier, et Madagascar est le seul endroit où l'on peut les trouver.

13. Le crabe-araignée géant du Japon

Il y a une raison pour laquelle on l'appelle crabe-araignée géant du Japon : la longueur de ses pattes. Elles peuvent en effet atteindre 3,8 mètres de long ! On dirait qu'elles sortent directement d'un film d'horreur. Ces bêtes vivent dans les eaux profondes et sont très douées pour se camoufler. Ces crabes ont même appris à prendre l'apparence des éponges de mer et des anémones pour se maintenir en sécurité.

14. La grenouille de pluie du désert

Ces grenouilles sont tellement petites qu'elles n'atteignent même pas un centimètre, ce qui en fait les batraciens les plus petits au monde. Malheureusement, il s'agit d'une espèce en voie d'extinction, principalement parce que les humains empiètent sur leur territoire. Elles font un bruit très curieux, qui ressemble au couinement d'un canard en plastique pour enfants.

15. Le dragon bleu des mers

Cette jolie limace des mers a développé sa couleur divine pour se cacher lorsqu'elle flotte à la surface de l'eau. Le côté saphir de son corps se trouve sur le dessus et se mélange parfaitement avec l'eau bleue de la mer, alors que la partie argentée reste en bas pour que les prédateurs ne puissent pas la voir d'en dessous. Le dragon bleu des mers n'est pas vénéneux, mais il peut récolter le venin de ce qu'il mange, et le concentrer pour le stocker et l'utiliser ensuite s'il se sent en danger.

16. Le nasique

Quand tu vois ce singe, la première chose que tu remarques inévitablement, c'est son nez. Il faut dire qu'il peut mesurer jusqu'à 18 centimètres de long. Les mâles ont généralement un nez plus grand que les femelles. Les chercheurs spécialisés dans cette espèce croient que plus le nez du mâle est grand, plus cela le rend attirant aux yeux des femelles.

17. Le poisson-loup

Voici un autre exemple qui illustre à merveille la phrase : "Il ne faut pas juger un livre par sa couverture". Le poisson-loup peut sembler terrifiant et agressif, mais en réalité, il est très timide ! Si bien que la plupart du temps, il reste caché. Il a appris à produire une substance "antigel" qui lui est propre et qui lui permet de vivre dans des conditions très froides.

18. Le dugong

Si ces animaux marins sont très impressionnants par leur taille, ils sont très gentils et pacifiques. Les dugongs sont les seuls mammifères marins à être 100 % végétariens. Pour pouvoir maintenir leur grande taille, ils doivent manger environ 50 kilos d'herbes marines chaque jour. La forme de leur tête et leur lèvre supérieure sont tout à fait adaptées pour paître au fond de l'océan.

19. Le crabe boxeur ou le "pom-pom crabe"

Ces crabes sont devenus célèbres grâce à leur manière de se déplacer. Ils portent toujours dans chacune de leur pince une petite anémone de mer, comme des gants de boxe, d'où leur nom. Ils le font pour deux raisons : pour se défendre et pour capturer des aliments.

20. Le poisson chauve-souris rouge

Ce poisson à l'aspect très étrange peut être facilement reconnu grâce à sa bouche rouge brillante. On dirait qu'il porte vraiment du rouge à lèvres ! Il a également une manière bien particulière de "marcher" au fond de l'océan, en utilisant ses petites nageoires.

21. Le solenodonte

Ces petits animaux amusants ont un aspect distinct et unique avec leur groin étendu et très flexible. Ils ont une articulation à rotule à la base du nez, un peu comme l'articulation de l'épaule pour les humains. Cela augmente la souplesse de leur museau, qui joue un rôle-clé dans leur quête de nourriture.

22. Le bec-en-sabot du Nil

Il s'agit là d'un oiseau incroyablement grand, mi-cigogne mi-pélican, avec des ailes qui peuvent atteindre jusqu'à 2,5 mètres d'envergure. Ils vivent souvent près des hippopotames, et lorsque ces énormes mammifères entrent dans l'eau, ils obligent les poissons à revenir à la surface, ce qui permet aux Bec-en-sabot du Nil de les attraper plus facilement. Ils doivent leur nom à leur bec, redoutable pour attraper les poissons. Il paraît également que le Bec-en-sabot du Nil peut se transformer en gargouille pour rester immobile durant des heures lorsqu'il chasse.

23. Le saïga

Cette espèce d'antilope se reconnaît facilement à sa tête et à son nez très mobiles, et à ses grandes cornes de couleur. Malheureusement, les antilopes saïga sont en danger critique d'extinction, et il est fort probable qu'elles s'éteignent totalement d'ici très peu de temps.

24. Le loris grêle

Voici un petit animal très lent qui vit principalement dans les arbres. Ils ont une mine très amusante avec leurs grands yeux démesurés et cette expression de surprise sur leur visage. C'est d'ailleurs celle-ci qui leur a valu l'appellation "loris" qui signifie "clown". Ils n'ont pas de queue et utilisent leurs pattes et leurs mains pour se déplacer d'un arbre à l'autre.

25. Le scotoplane ou "cochon de mer"

Ces animaux ne sont pas rares, mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ont une apparence hors du commun ! Ils vivent dans tous les océans du monde, mais en général, ils sont enfouis tellement profondément que la plupart d'entre nous ne les verrons jamais. Ils jouent un rôle essentiel dans l'écosystème du monde, car ils passent leur temps à "nettoyer" les fonds marins. Ils "marchent" au fond de l'océan et mangent tout ce qu'ils trouvent, que ce soit des plantes en décomposition ou des animaux morts.

26. La grenouille pourpre

Il n'est pas difficile de comprendre à quoi cette créature doit son nom. La grenouille pourpre est la seule survivante du groupe d'amphibiens qui s'est développé il y a 130 millions d'années. La grenouille pourpre adulte passe la plupart de sa vie sous terre et ne revient à la superficie que durant quelques semaines, lors de la saison des amours.

27. L'arapaima gigas

Ne te fie pas à la photo : ce poisson est immense et peut mesurer jusqu'à quatre mètres et demi de large ! Il vit dans une eau douce mais sale sans beaucoup d'oxygène. On le trouve en Amazonie. Pour survivre, ce poisson a développé une vessie natatoire spéciale et peut avaler l'air de la surface. Il a une bouche énorme et ne capture que de grands poissons, ou des oiseaux quand ils se trouvent à la surface de l'eau.

28. Le condor des Andes

Voici un rapace impressionnant. Son envergure peut atteindre trois mètres, mais en dépit du fait que ses ailes soient très grandes, le condor des Andes est loin d'être un excellent aviateur. Il doit lutter pour se maintenir en l'air lorsqu'il vole, surtout à cause de son poids, c'est pour cette raison que le vent ou les courants d'air l'aident à s'élever tout de même à des hauteurs impressionnantes.

29. L'aye-aye

Cet animal a un aspect très étrange. Il ne vit que sur l'île de Madagascar, et s'il est aujourd'hui en voie d'extinction, on a craint pendant un certain temps qu'il avait déjà disparu. On a retrouvé cette espèce au milieu du XXème siècle. Ce qui est curieux à propos de ces primates, c'est que leurs dents ne cessent jamais de grandir, et que, pour en réguler la pousse, ils mastiquent constamment des noix et du bois.

30. L'ibis chauve

Ce volatile préfère rester près des cours d'eau et vit normalement en groupe. Sa caractéristique distinctive est un corps noir brillant et une tête rouge totalement dépourvue de plumes. Ils étaient très nombreux auparavant, mais la pollution de l'eau et les problèmes d'habitat ont finalement classé cet oiseau parmi les espèces en danger d'extinction. On dit qu'il en reste près de 500 au Maroc et quelques-uns en Syrie.

31. Le bécasseau spatule ou bécasseau bec-en-cuillère

Laisse-nous te présenter l'un des oiseaux les plus rares au monde. Son bec a un aspect singulier et totalement unique en son genre, si bien qu'on lui a donné le nom de bécasseau spatule. Ce genre d'oiseau vit au nord de la Russie le long des côtes de la Mer de Béring, et migre au sud pour passer l'hiver. Il fut un temps où il était en danger d'extinction, mais ces dernières années, on a fait d'énormes efforts pour le sauver, et cela a fonctionné.

32. La mygale ornementale saphire

La plupart des gens n'aiment pas les araignées, mais il faut admettre que celle-ci est splendide. Même si aucune mort n'a jamais été déplorée suite à une piqûre de cette mygale, mieux vaut tout de même rester loin d'elle. Elle peut être assez agressive et son venin peut provoquer des douleurs sévères.

33. Le rhinopithèque du Tonkin

Cet adorable singe ne se trouve que dans certaines régions de Chine. Il a les fosses nasales très proches l'une de l'autre, comme les humains, et partage avec nous une autre caractéristique : il a de longs ongles sur les mains. Autour de sa queue se trouve un coussinet épais qui lui permet d'être à l'aise lorsqu'il s'assoit. Comme il vit dans des zones très froides, il a développé un joli pelage qui recouvre tout son corps, sauf les yeux, le nez et la bouche.

34. Le cercopithecus roloway

Majoritaitement noir avec quelques touches de poils blancs sur le poitrail et les bras, les singes de Roloway se distinguent par leur barbe blanche en forme de pointe. Ils sont en danger d'extinction et l'on ne peut qu'espérer que ces animaux fascinants restent encore parmi nous. On les trouve essentiellement dans certaines zones du Ghana et de la Côte d'Ivoire.

35. L'astrochelys yniphora ou la tortue à soc

Voici une autre espèce endémique de Madagascar qui se trouve en danger d'extinction. Ces tortues sont stupéfiantes par leurs couleurs, la forme de leur carapace et leurs anneaux de croissance bien visibles. Malheureusement, le nombre de ces spécimens continue de diminuer dangereusement.

36. Le cyclure terrestre de la Jamaïque ou iguane terrestre de la Jamaïque

On a longtemps cru que les iguanes terrestres de Jamaïque avaient disparu de la surface de la Terre, jusqu'à ce qu'un chasseur du coin en trouve un en 1990. Jusqu'à présent, on a enregistré 50 survivants, ce qui en fait le lézard le plus rare de la planète.

37. La cigogne de Marabout

Étant donné qu'il s'agit d'un oiseau géant, avec un appétit de géant, le Marabout mangerait presque tout et n'importe quoi. D'ailleurs, il joue un rôle essentiel dans l'équilibre de l'écosystème, car c'est lui qui nettoie les cadavres des animaux morts. Un sac rouge assez laid pend de sa gorge, et il peut le faire gonfler pour montrer qu'il est sur son territoire.

38. Le requin pèlerin

Même si le requin pèlerin mange du plancton, on ne lui retirera pas son air terrifiant. C'est le second plus grand requin de la planète, et il est connu pour son foie gigantesque, qui pèse près d'un quart de son poids total ! On le considère en voie d'extinction depuis peu à cause de la chasse intensive, mais le nombre de requins pèlerins a tout de même augmenté depuis peu.

39. Le poisson noir sans écaille

Ce minuscule poisson à l'aspect bizarre a récemment été découvert à l'intérieur d'un volcan sous-marin au large des côtes de l'Australie. Il entre totalement dans notre sélection, tellement il est hors du commun ! On l'a trouvé il y a quelques années seulement ; nous devons donc en déduire que l'océan nous réserve encore bien des surprises.

40. Le poisson chimère

Ce poisson fait partie de la famille des requins. Sa caractéristique unique est qu'il a un squelette de cartilage, et que malgré sa grande taille, c'est un nageur très élégant.

41. Le condor de Californie

Lorsque les Européens sont arrivés en Amérique du nord, les condors étaient répandus sur tous les territoires. Mais en 1985, la population sauvage enregistrée avait été réduite à seulement neuf oiseaux ! Suite à un effort colossal et à un vaste programme pour augmenter ce nombre, il a été significativement multiplié, même si l'on considère cette espèce encore fragile. Les condors sont tellement grands que l'on peut facilement les confondre avec un petit avion, de loin. Lorsqu'il vole, ses mouvements sont très gracieux. Ces jolis oiseaux se distinguent par leur capacité de vol incroyable : ils peuvent parcourir des kilomètres en étant porté par le vent, sans battre des ailes une seule fois.

42. L'acharia stimulea

On dirait que cette chenille porte un vêtement ! Elle est bien plus fascinante que sa version "adulte" : une mite originaire d'Amérique du nord. La majorité de son corps est recouvert de poils qui produisent un venin irritant, et si tu la touches, il est très probable que tu aies une éruption douloureuse, et que la partie affectée gonfle.

43. Le tarsier

Ces petits primates ont une apparence très intéressante et ressemblent plus à des lémuriens qu'à de petits singes. Ils passent toute leur existence dans les arbres, à dormir, à manger, à se reproduire, et à sauter d'un arbre à l'autre. Elle est pas belle, la vie ? Malheureusement, ils se font de plus en plus rares, surtout à cause de la dégradation de leur habitat.

44. Le fou à pieds bleus

Ce bel oiseau a l'air un peu surréaliste avec ses pattes bleues et brillantes. En espagnol, on l'appelle "bobo", qui signifie "idiot". Nous, nous avons préféré l'appeler "fou", mais toutes ces dénominations sont dues à sa démarche un peu inhabituelle.

45. Le cerf d'eau ou chevreuil des marais

Ces jolis animaux ont une caractéristique très particulière : les mâles ont des canines extrêmement grandes, car elles peuvent mesurer jusqu'à huit centimètres de long. Ils les utilisent pour se battre. Ce sont également de très bons nageurs, capables de se déplacer dans l'eau sur plusieurs kilomètres entre les îles qui constituent leur habitat.

46. Le mara de Patagonie

Cet animal ressemble à un drôle de mélange : il a les oreilles d'un lapin, les pattes avant d'un cerf, les pattes arrières d'un kangourou et une toute petite queue. On ne les trouve qu'en Argentine. Le mara est un excellent coureur et sauteur. Il peut aller jusqu'à 48 kilomètres/heure et sauter presque deux mètres de haut.

47. Le gonodactylus smithii

Techniquement, ces animaux ne sont pas des crevettes ; en réalité, ils font partie de la famille des Stomatopoda, la même que les crevettes, les crabes et les langoustes. Ils possèdent une arme extraordinaire : leurs pinces puissantes et tranchantes ressemblent à celles des langoustes. Ces petits animaux peuvent atteindre une vitesse incroyable de 85 kilomètres/heure. Lorsque les scientifiques les étudient, ils les mettent dans des réservoirs en plastique, car ils sont capables de briser le verre en un rien de temps !

48. L'okapi

L'okapi a des rayures comme un zèbre sur les pattes avant et arrière, mais son corps ressemble un peu à la girafe. Les mâles ont une caractéristique que l'on ne retrouve que chez ces deux animaux : de petites cornes sur le front, recouvertes d'une peau qui ne pèle jamais. De plus, l'okapi a une langue très longue grâce à laquelle il peut même se laver les paupières !

49. Le tenrec ecaudatus

Voici l'un des animaux les plus étranges que l'on ne trouve que sur les îles de Madagascar, La Réunion et alentour. On dirait un mélange entre une musaraigne et un hérisson. Ils peuvent émettre des sons vraiment bizarres, appelés "stridulations", en bougeant les épines sur leur dos. D'autres insectes, comme les grillons, produisent ce type de son, mais ces animaux sont les seuls mammifères à pouvoir les produire. Ils font également des claquements de langue et se servent de ce bruit pour communiquer.

50. Le poisson pacu

Le pacu est réputé pour la forme de ses dents, qui ne sont ni pointues ni tranchantes comme le reste des poissons, mais bien planes, comme la plupart des humains. La forme de ses dents permet à ces poissons de manger des aliments aussi durs que des noix. Ils sont en général reliés à la famille des piranhas mais mangent des plantes et des protéines de mer.

Bonus :

Le rhinocéros blanc du nord

Soudan

Le dernier rhinocéros blanc mâle du nord

1973-2018

Cette année, le monde a dit adieu au dernier rhinocéros blanc mâle du nord, et aujourd'hui, il ne nous reste plus que deux spécimens de cette espèce sur toute la planète. Ils sont sous surveillance 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, protégés par des gardes armés. Mais malheureusement, les deux animaux restants sont des femelles, ce qui signifie qu'à moins que les scientifiques aient une idée brillante, notre génération sera bientôt confrontée à une triste réalité : l'extinction officielle et complète de ces animaux.

Ceci devrait servir de leçon à tous ceux qui lisent cet article. La nature est fragile et certains maux et dommages sont irréversibles. À moins que l'on ne commence à prendre soin de notre planète et de tous ses habitants, les générations futures vivront dans un monde complètement différent. Il y a du souci à se faire, mais il ne tient qu'à nous de changer la donne !

Notre monde regorge de choses et de créatures incroyables, il serait impossible de toutes les mentionner. Si tu souhaites partager quelque chose d'intéressant qui correspond au thème de cet article, n'hésite pas à le faire dans les commentaires !