Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les 16 félins les plus étranges du monde

----
13k

Chez Sympa-sympa.com, nous adorons ces créatures majestueuses qui embellissent notre monde. Aujourd'hui, nous allons te présenter les chats les plus étranges de la planète, dont la majorité étaient encore inconnus jusqu'à aujourd'hui.

1. Chat à pieds noirs

Il fait partie des plus petits félins du monde, et on ne peut le rencontrer qu'au sud de l'Afrique. Il pèse rarement plus de 2,5kg et mesure jusqu'à 50 cm (en incluant la queue). Son comportement en milieu naturel est toujours à l'étude, bien que l'on sache déjà qu'il vit habituellement à proximité de termitières abandonnées ou dans des terriers de porcs-épics inoccupés.

2. Chat pêcheur

Nous pensons habituellement que les chats détestent l'eau, mais celui-ci nous prouve le contraire. Sa caractéristique la plus particulière est qu'il possède une membrane spéciale entre les coussinets qui lui permet de mieux nager. Il est à peu près deux fois plus grand qu'un chat domestique et est très musclé. Bien que ne présentant généralement aucune agressivité, il sait néanmoins se défendre si nécessaire.

3. Lynx ibérique

Le Lynx ibérique est l'une des espèces de chats sauvages les plus menacées de la planète. Son territoire occupait auparavant la zone couverte par l'Espagne et le Portugal, mais il est aujourd'hui limité au Parc National de Doñana. Malgré son nom, ce n'est pas un cousin du lynx commun, qui est deux fois plus grand que lui.

4. Chat-loutre

Le chat-loutre (ou Jaguarondi) est l'un des rares félins menant un style de vie diurne. Il vit surtout au Mexique et en Amérique du Sud, mais il est très difficile d'en apercevoir en liberté, à cause du manque de connaissances que nous avons sur lui. Les scientifiques savent tout juste que cette espèce peut vivre jusqu'à 15 ans en captivité, mais ils n'ont encore aucune idée de son espérance de vie à l'état sauvage.

5. Chat du Chili

Le guigna, ou Chat du Chili, vit principalement dans la partie Sud du continent sud-américain, et passe la majeure partie de son temps dans les arbres, depuis lesquels il chasse ses proies. Les locaux le surnomment parfois vampire, en raison des marques profondes que peuvent laisser ses morsures.

6. Margay

Cousin du guigna, le margay, ou chat-tigre (encore connu sous bien d'autres noms), passe lui aussi la majeure partie de son temps dans les arbres. Ce chat a une capacité incroyable, il est capable de sauter de branche en branche et de descendre des arbres la tête en bas, comme le font les écureuils. De plus, ses pattes arrières sont si fortes qu'il peut rester accroché la tête en-bas pendant très longtemps.

7. Chat-léopard de l'Inde

Le chat rubigineux, ou chat-léopard de l'Inde, est l'un des plus petits félins du monde. Son poids ne dépasse pas 1,5kg. Cette boule de poils vit en Inde et au Sri Lanka, et l'on n'en dénombre pas plus de 10 000 individus. Si l'espèce "îlote" vit principalement dans la forêt tropicale humide, ses voisins "continentaux" naviguent eux dans des zones sèches et dégagées. Son miaulement est très proche de celui du chat domestique, et il est d'ailleurs très facile à apprivoiser.

8. Panthère nébuleuse

Si la taille d'un léopard commun, sans compter la queue, peut atteindre 1,90m, la panthère nébuleuse, elle, ne dépasse pas un mètre. Il paraîtrait qu'elle est l'ancêtre de tous les grands chats actuels. Ses habitudes sont très semblables à celles du chat domestique. Les panthères nébuleuses passent la majeure partie de leur temps perchées dans les arbres, et les femelles utilisent même les trous présents sur les troncs comme tanières.

9. Oncille

Copie miniature du jaguar, l'oncille, ou chat tacheté, est l'une des espèces de félins les moins étudiées. On sait encore très peu de choses sur lui, à part le fait qu'il vit dans de nombreux pays comme le Brésil ou l'Argentine. Il reste très difficile à observer dans son milieu naturel, en raison de son pelage qui lui permet de se cacher aisément dans les feuillages.

10. Chat du désert

Bien qu'on puisse le rencontrer en Asie centrale, le chat du désert, ou chat des sables, vit également dans un des endroits les plus hostiles du monde : le désert du Sahara. C'est un des plus petits félins du monde, en effet, il ne mesure pas plus de 90cm, sa queue étant plus longue que son corps. Le chat du désert peut vivre longtemps sans boire, tirant ses besoins en eau de sa nourriture.

11. Chat sauvage

Malgré son allure très différente, le chat sauvage est un très proche parent du chat du désert. Son pelage est très semblable à celui du chat domestique, et ce n'est pas pour rien, en effet, cela fait 10 000 ans que les chats sauvages ont commencé à approcher les humains, devenant ainsi les ancêtres de nos actuels chats domestiques. Toutefois, ces chats préfèrent aujourd'hui vivre éloignés des humains.

12. Chat de Geoffroy

Vivant dans le Sud du continent sud-américain, le chat de Geoffroy fait la même taille qu'un chat commun, ils pourraient d'ailleurs se croiser sans aucun problème. La principale différence est que le chat de Geoffroy sait parfaitement nager et attraper des poissons. De plus, il est très fort pour stocker sa nourriture dans les feuilles des arbres.

13. Chat à tête plate

Les chats à tête plate vivent en Asie du Sud-Est, et sont si rares que, pendant un moment, on croyait même que leur espèce était éteinte. Les scientifiques n'ont d'ailleurs aucune idée de leur nombre. Ce chat aime lui aussi beaucoup l'eau et s'alimente de toutes sortes de proies aquatiques. Il est très difficile d'étudier leur comportement en milieu sauvage, mais en captivité, on a observé chez eux une habitude des plus étranges : quelques fois, avant de manger leur nourriture, ils la lavent dans l'eau, comme le font les ratons-laveurs.

14. Chat doré d'Asie

Le chat doré asiatique est un animal très méfiant, ce qui le rend difficilement observable dans la nature. Les scientifiques ne savent quasiment rien de cette espèce. Grâce à l'utilisation de collliers spéciaux, ils ont réussi à découvrir que ces félins sont principalement actifs la journée et au crépuscule, et qu'ils sont capables de parcourir quotidiennement jusqu'à 9km pour trouver leur nourriture. Bien qu'ils préfèrent chasser au sol, ils restent néanmoins d'excellents grimpeurs.

15. Le Colocolo

Le colocolo, ou chat des pampas, vit en Amérique du Sud, et est un peu plus grand que le chat domestique. Si nécessaire, il est capable d'hérisser considérablement ses poils afin de paraître plus grand et ainsi effrayer les animaux plus petits. Sa couleur, dépendant de son habitat, peut varier du brun-gris au gris-doré.

16. Chat doré de Bornéo

Le chat de Bornéo vit en Indonésie. C'est une espèce très rare et très peu étudiée. Il est tellement discret et méfiant que l'on n'a jamais réussi à le photographier avant 2002. Il fait à peu près la même taille qu'un chat commun, mais il est doté d'un caractère assez agressif.

Bonus : le Burmilla

De nombreux chats présentent des caractéristiques particulières leur permettant de survivre ou de trouver un partenaire afin de se reproduire. Depuis de nombreuses années, on croise différentes races de chats avec des chats domestiques afin de créer de nouvelles espèces uniques. Certains résultats sont de vraies merveilles.

Le burmilla est le résultat du croisement accidentel entre un burmese (chat birman) et un chinchilla. N'est-il pas magnifique pour un accident ?

Photo de couverture Catza
----
13k