Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

14 Célébrités qui ont lutté contre des addictions et qui les ont vaincues

----
40k

L'un des problèmes les plus graves qu'une personne puisse affronter est sûrement l'addiction aux drogues ou à l'alcool. Et les stars ne sont pas une exception, elles sont exposées aux mêmes risques que n'importe qui d'autre - voire, pire.

Aujourd'hui, Sympa-sympa.com publie une liste de célébrités qui, avec un peu de courage et beaucoup de volonté, ont réussi à changer et à se débarrasser de leurs mauvaises habitudes pour toujours !

Angelina Jolie

"J'ai essayé presque toutes les substances connues au monde. J'ai vécu des jours très obscurs."

Qui aurait pensé que ces phrases étaient celles d'une des plus belles femmes du monde ? Mais la biographie d'Angelina Jolie raconte également une expérience amère : elle souffrait d'anorexie, de dépression. Pourtant, avant le film Lara Croft, Angie s'est comme "nettoyée" de l'intérieur, et ce film l'a justement rendue vraiment populaire. Quelques temps après, elle a adopté un enfant, connu une histoire d'amour avec Brad Pitt, puis adopté encore un autre enfant. Angelina a su s'entourer de personnes grâce auxquelles elle sentait que la vie valait la peine d'être vécue.

Robert Downey Jr.

Ce jeune homme charismatique, issu d'une famille d'acteurs, a toujours su qu'il était destiné à un brillant avenir. Malheureusement, Robert n'a pas réussi à gérer sa popularité, et est passé par une phase de fêtes excentriques et d'abus de substances variées. La vie si excitante qu'il menait a provoqué des scandales, des pertes de contrats avec les studios les plus importants, de sérieux problèmes avec la loi et des difficultés dans sa vie de famille.

L'acteur a été condamné à seize mois de prison et a dû se soumettre à un traitement obligatoire. Il a passé presque une année dans une clinique, après quoi il a finalement décidé d'arrêter la drogue. Les amis de Robert l'ont aidé à obtenir de nouveaux contrats et les critiques ont su réagir favorablement à son retour. Suite au succès mérité d'Iron Man, dans lequel il tenait le rôle principal, l'acteur a pu enfin commencer à établir ses propres conditions contractuelles avec les patrons d'Hollywood.

Qui sait quelles récompenses Robert aurait gagnées dans le monde du cinéma, s'il n'avait pas perdu toutes ces années à cause de ses addictions.

Adele

Au début de sa carrière, Adele s'inquétait vraiment de son image sur scène. Pour se donner du courage, elle a commencé à boire avant ses spectacles. Peu à peu, cette habitude est devenu un véritable problème.

"Une fois, j'étais tellement saoûle qu'en montant sur scène, j'ai oublié les paroles de mes propres chansons. Ce fut la pire nuit de ma vie", se souvient l'artiste.

En 2009, Adele a décidé de mettre un terme à cette habitude, car les gueules de bois commençaient à affecter sa voix et la faisaient s'endormir les jours de concerts. Après s'être faite opérer des cordes vocales, la chanteuse a complètement arrêté de boire et elle mène aujourd'hui une vie saine.

Anthony Hopkins

"Dans ma jeunesse, on aurait dit que la boisson m'aidait à me libérer, à me sentir plus libre et enfin, à mieux me comporter. Beaucoup de gens dans mon milieu pensent pareil que moi. Ils se trompent", confesse Anthony Hopkins.

En 1964, Hopkins a trouvé un travail au Théâtre National mais en fut viré la même année pour son état d'ébriété constant. "Pendant quinze ans, j'ai bu tout ce qui ne pouvait pas se manger", admet l'acteur.

Une fois, Anthony s'est réveillé au volant de sa voiture dans un endroit totalement inconnu, sans pouvoir se souvenir de comment il était arrivé là. "De temps en temps, je m'endormais au volant. Je pouvais provoquer des accidents". Ce fut le moment où l'acteur décida d'arrêter de boire.

"L'alcool a bien failli me tuer. Si je n'avais pas arrêté de boire, je serais aujourd'hui quelque part au Mexique. Dans le meilleur des cas, sous une clôture, au pire, enterré sous un cactus".

L'acteur a aujourd'hui 79 printemps, il est sobre depuis 41 ans, presque la moitié de sa vie.

Drew Barrymore

Révélée par le film E.T., Drew est devenue célèbre très tôt. À seulement 13 ans, la jeune actrice était déjà alcoolique. La transformation n'a pas tardé : de joli cygne, elle est devenue le vilain petit canard d'Hollywood. Scandales innombrables, caprices et overdose ont conduit la jeune actrice à s'isoler dans une clinique de désintoxication pendant huit mois.

Après être sortie de la clinique, elle a écrit ses mémoires, frappantes, profondes et très mûres pour son âge. Après cela, elle a travaillé comme serveuse et en même temps mannequin, prenant de nouveau le chemin d'Hollywood. Aujourd'hui, Drew est une actrice sollicitée, propriétaire de son studio de cinéma et mère de deux adorables filles.

À la question de savoir ce qui l'a aidée à ne pas sombrer dans la dépression, elle répond toujours : "Parfois la vie te met à genoux. Eh bien, n'est-ce pas la position idéale pour faire une prière?"

Eminem

"Bonjour, je m'appelle Marshall, et je suis dépendant à la drogue", dit le rappeur dans l'un de ses documentaires. Un jour, il mélangea les drogues et fit une overdose. Il s'en sortit grâce aux médecins arrivés à temps.

Sa responsabilité envers sa fille biologique et ses deux filles adoptives l'ont poussé à sortir de ce cercle vicieux. Aujourd'hui, Eminem est un père modèle, la musique restant sa seule addiction.

Kristin Davis

L'actrice avait souvent le trac et a commencé à boire pour se donner du courage. Gorgée après gorgée, Kristin ne s'est pas rendue compte qu'à 25 ans, elle était devenue une véritable alcoolique.

Sa meilleure amie ne parvenait pas à l'éloigner de l'alcool, mais décida un jour de l'aider : elle inscrivit Kristin aux alcooliques anonymes et à un cours de yoga. Et cela a fonctionné : elle n'a plus jamais touché à l'alcool. Elle a même pensé à renoncer au rôle dans Sex and the City quand elle a appris en lisant le scénario qu'elle passerait des jours entiers à boire des cocktails. "J'avais peur de boire ne serait-ce qu'un verre de vin", se souvient Kristin. "Je me sens bien sans alcool et je ne veux courir aucun risque".

Daniel Radcliffe

L'immense succès des films Harry Potter n'a pas permis à l'acteur de mener une vie normale. Il a commencé à sombrer dans la dépression. Sur le tournage du dernier film des aventures d'Harry Potter, on voyait souvent Daniel ivre.

En 2015, Daniel Radcliffe admit qu'il était addict à l'alcool. "Lorsque je buvais, je devenais une toute autre personne. Parfois, je me réveillais le matin dans un appartement que je ne connaissais pas. Je ne supportais pas de ne pas boire et je recommençais. Et puis un jour, je suis sorti dans la rue et je suis resté dehors pendant cinq heures. Durant tout ce temps, je n'ai pas eu envie de boire. Alors, je me suis rendu compte que j'avais besoin de marcher, de respirer de l'air frais et de faire du sport. Aujourd'hui, j'en fais tous les jours, et je ne bois plus du tout."

Samuel L. Jackson

Samuel avait envie d'être comédien depuis son plus jeune âge, et pour ce faire, il est allé à la Faculté des arts de Morehouse College, à Atlanta. Après l'obtention de son diplôme, il a essayé de faire son trou dans le cinéma, le théâtre et la télévision mais sans succès. Les directeurs refusaient tout simplement de travailler avec lui à cause de ses addictions à l'alcool et à la drogue. À la fin des années 80, comme on peut s'y attendre, l'acteur s'est décidé à suivre une cure de désintoxication.

Selon Samuel Jackson, le moment le plus difficile de sa vie fut, alors qu'il était encore en cure, lorsqu'il regarda sa femme et sa fille droit dans les yeux et leur dit : "Bonjour, je m'appelle Sam, et je suis dépendant à la drogue."

Après le traitement, Samuel a obtenu des rôles dans une centaine de films, a gagné un nombre important de prix, et bien sûr, est devenu un mari et un père exemplaire.

Kelly Osbourne

Kelly a certainement hérité du penchant pour les addictions autodestructrices de son père, Ozzy. Ajoutons à cela ses problèmes psychologiques. Par conséquent, Kelly est entrée dans le cerce infernal d'une jeune célébrité qui prend des dizaines de médicaments chaque jour, en les mélangeant en général à d'autres substances. Son insatisfaction personnelle n'a cessé d'augmenter, proportionellement à son poids et aux doses qu'elle prenait. Mais durant la dernière cure de désintoxication, pour ne pas revenir à ses mauvaises habitudes, Kelly a enregistré un nouvel album et a commencé à faire du sport.

Aujourd'hui, Kelly se porte très bien. Jette un coup d'oeil à son Instagram pour le vérifier par toi-même ! On peut dire que cette enfant étrange est devenue une femme moderne qui a confiance en elle.

Sting

Il est difficile de croire qu'il y a quelques temps, Sting aimait tellement l'alcool et la drogue. À cause des nombreuses fêtes auxquelles il participait, il a dû laisser sa première femme élever seule ses deux enfants. Il a décidé de lui-même de mettre un terme à ces mauvaises habitudes et à ce style de vie destructeur, lorsqu'il a rencontré le succès, et que ses chansons se sont hissées en haut des classements, et ont été récompensées par des disques de platine. Aujourd'hui, Sting est un mari dévoué et père de six enfants.

Steven Tyler

"Sexe, drogue et rock and roll!". Voilà ce qu'étaient le style de vie et la religion du jeune Steven. À cette époque, il n'y avait quasiment personne au monde aussi fidèle à cette philosophie que lui. Mais après vingt ans de fête, Tyler est finalement parvenu à se défaire de ses addictions avec l'aide de sa seconde épouse.

Le musicien décrit lui-même quel était son comportement sous l'effet de l'alcool et de la drogue : "Cela faisait beaucoup de mal à ma famille, à mes enfants et à mes amis".

La photo de gauche a été prise après que Steven a arrêté la drogue et l'alcool, les bleus étant juste le résultat d'une malencontreuse chute.

Elton John

Elton John a commencé à prendre de la drogue dans sa jeunesse pour dépasser sa timidité. Mais peu à peu, ses amis et ses proches se sont détournés de lui. Même sa mère, qui finit par quitter le pays. En 1975, Elton faillit mourir d'une overdose. En 1990 enfin, le chanteur entama une cure complète de désintoxication.

Aujourd'hui, Elton parle sans tabou de sa jeunesse perdue : "J'ai perdu une grande partie de ma vie, car à cause de mon addiction, j'étais constamment recentré sur moi-même."

Britney Spears

Britney Spears devient elle aussi célèbre très jeune. D'abord, en chantant dans une chorale, puis dans une émission de télévision, et enfin, en lançant sa carrière en solo. Après avoir enregistré trois albums à succès en trois ans, avec un emploi du temps très chargé, gagnant beaucoup d'argent et de succès, Britney finit par connaître une violente période de consommation de drogue et d'alcool pendant laquelle les scandales familiaux finirent par ressurgir. La perte de la garde de ses deux enfants ne fit qu'envenimer la situation, brisant complètement le mental de la chanteuse.

Ce fut son père qui la sauva alors qu'elle se trouvait au bord du gouffre : il prit totalement en main les affaires de sa fille. Il mit un terme aux relations nocives de Britney et fit en sorte que la chanteuse retrouve le droit de voir ses enfants. Peu à peu, entourée de ses êtres les plus chers, l'artiste commença à se rétablir.

Être sur le point de perdre ses enfants, sa famille et sa carrière lui ont servi d'éléctrochoc : c'est ainsi que Britney a réalisé qu'elle devait arrêter la drogue et revenir dans le monde de la musique avec succès.

----
40k