Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

La Corée du Nord n’est pas seulement un pays mystérieux mais aussi parfois complètement loufoque

----
629

Il existe un pays dont nous ne connaissons pas grand chose, mais les histoires qui nous en parviennent sont toutes plus ahurissantes les unes que les autres. C'est la Corée du Nord. De la manière dont ils comptent les années aux animaux qu'ils inventent, les anecdotes sur ce pays sont intéressantes et souvent cocasses.

L'un des pays les plus heureux du monde, la tombe d'une vraie licorne, un climat qui s'adapte à l'humeur du président. Non, ce n'est pas une suite de phrases sans signification. Ce sont des données réelles sur la Corée du Nord. Tu veux en savoir plus?

Sympa a préparé à propos de ce pays paradoxal 10 faits réels qui ne te laisseront certainement pas indifférent.

10. Son propre calendrier

En 1997, la Corée du Nord a décrété un nouveau système de numérotation des années du calendrier, et aujourd'hui, ils sont en l'an 106. Le point de départ est la naissance de Kim Il-sung en 1912. Dans tous les calendriers, deux dates sont indiquées, celle qui est pertinente uniquement pour les Nord-Coréens et l’autre, valide dans le reste du monde.

Par ailleurs, Kim Il-sung a de nombreux titres honorifiques, y compris celui de "Président éternel de Corée". Son fils et son petit-fils ont une multitude de titres différents, mais parmi eux ne figure pas celui de président, réservé pour toujours au père de la nation.

9. Division en castes

En 1957, le gouvernement de la RPDC a divisé la population du pays en trois castes : la loyale (tomate), la vacillante (pomme) et l'hostile (raisin), chacune, à son tour, divisée en 50 groupes.

Les tomates : rouges à l'intérieur et à l'extérieur. Ce sont des gens qui ont montré leur loyauté au parti, surtout des gens qui travaillent dans l'armée ou font de la politique.

Les pommes : rouges seulement à l'extérieur. Ce sont ceux qui ont besoin d'une correction et, en général, c'est la classe qui correspond aux gens normaux.

Les raisins : les gens qui ont enfreint la loi, par exemple, ceux qui ont essayé d'appeler à l'étranger.

La classe sociale (Songbun) est enregistrée dans le fichier personnel du citoyen qui est ouvert pour tous les Nord-Coréens à l'âge de 17 ans, et qui a ensuite une influence décisive sur le choix de l'établissement d'enseignement, du lieu de travail et d'autres aspects de la vie. Signalons que les partisans du régime nord-coréen nient l'existence du système Songbun.

8. Les routes

Pratiquement aucune route n'est construite en République populaire démocratique de Corée et, sur l'ensemble des routes, pas plus de 8% ont une couverture en bitume. Ce problème ne dérange probablement pas trop la population, car ils n'ont pas vraiment beaucoup d'endroits où aller. Les déplacements à l'intérieur du pays sont contrôlés par les autorités, et seules les militaires ou les politiques peuvent se payer une voiture. Le reste des résidents du pays se déplacent principalement à vélo.

7. La demoiselle de la circulation

Pour les raisons détaillées ci-dessus, il n'y a presque pas de feux de circulation en Corée du Nord. Cependant, dans les grandes villes, il est nécessaire de réguler le mouvement et, souvent, ce sont de jolies filles qui le font. Une demoiselle de la circulation doit avoir moins de 26 ans et ne pas être mariée. Dès qu'une de ces règles cesse d'être remplie, la jeune femme doit démissionner de son poste.

6. L'agence spatiale NADA

Les missions d'exploration de l'espace ont commencé dans ce pays dans les années 80. En 2013, l'agence spatiale nationale NADA a été créée et le logo de cette organisation a été présenté à la communauté internationale. Ce logo présente quelques similitudes avec le célèbre logo de la NASA, et même le nom est très similaire. On ne sait pas si c'est une coïncidence, ou peut-être un moyen de faire un pied de nez aux États-Unis, pays avec lequel la Corée du Nord maintient une relation compliquée et potentiellement inamicale.

5. Le puissant Kim Jong-il

L'ancien dirigeant de la Corée du Nord avait une personnalité très particulière. Dans sa biographie, qui est un sujet d’étude obligatoire dans les écoles, il est dit qu'il est né sur le mont Paektu, et qu'au même moment est apparu dans le ciel une nouvelle étoile brillante et un double arc-en-ciel. Il a commencé à marcher et à parler avant d'avoir six mois, il n'avait pas besoin d'aller aux toilettes, et après sa mort les médias ont diffusé aux nouvelles : "La mort du camarade Kim a provoqué une tempête de neige et un glacier a éclaté près de son lieu de naissance, sur le mont Paektu. "

Cependant, selon d'autres sources, le futur grand chef de la Corée du Nord est né en URSS, dans le village de Vyatka, où son père se cachait des envahisseurs japonais. Il s'appelait alors Yuri Irsenovich Kim. Il n'y a pas d’hypothèse alternative sur les autres faits de sa biographie, mais ils semblent tout de même peu vraisemblables.

4. Les licornes existent

Tu croyais que les licornes n'existaient pas ? Eh bien, chez toi peut-être, mais en Corée du Nord, si ! Comme les scientifiques nord-coréens l'ont découvert, les licornes ont une tanière cachée dans la capitale du pays, Pyongyang. Une découverte aussi importante contribue bien sûrà la croissance du sentiment national et ne peut qu'améliorer le moral du peuple.

3. Médecine miraculeuse

La Corée du Nord a annoncé que ses scientifiques avaient mis au point un médicament qui guérit le SIDA, le virus Ebola et le coronavirus SRAS. Les injections miraculeuses peuvent également aider à guérir les tumeurs cancéreuses, les nausées matinales et les conséquences d'un travail prolongé devant l'ordinateur. La composition du médicament comprend de l'extrait de ginseng rouge, qui pousse autour de la ville de Kaesong, de l'or et du platine. Tout simplement.

2. Le festival "Arirang"

Dans l'un des plus grands stades du monde, il y a un spectacle de musique et de danse auquel participent près de 100 000 personnes, sans compter les spectateurs. À la campagne, on joue des scènes qui, dans leur majorité, glorifient le gouvernement pour la création d'un État puissant et prospère.

Le point d’orgue du festival est une composition en direct située sur la tribune (sur la photo c'est une image du drapeau), composée de milliers de plaques de couleurs différentes tenues par les participants du spectacle, et qui changent de place au fur et à mesure des ordres reçus. "Arirang" a été reconnu dans le livre des records Guinness comme le plus grand spectacle du monde en termes de nombre de participants.

1. La Corée du Nord est un pays heureux

Des scientifiques de la Corée du Nord ont mené des études spéciales, qui ont abouti au résultat suivant : la RPDC figure sur la liste des pays les plus heureux du monde, occupant une honorable deuxième place après la Chine. Il faut reconnaître que le gouvernement fait le maximum pour améliorer l'humeur de la population. Et quel pays est le plus malheureux selon les résultats de ces études? Incroyable mais vrai, ce sont les États-Unis...

La Corée du Nord est véritablement un pays multifacettes. Quel fait t’as le plus surpris ? Peut-être connais-tu d'autres données intéressantes ? Fais-nous part de ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture depositphotos
----
629