Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Regarde comment vivent ces étudiants des quatre coins du monde

Le photographe Henny Boogert a démontré avec son projet international "Les images nous connectent" (ImagesConnect) que les étudiants du monde entier ont bien plus d'une chose en commun. En plus de chercher à se distinguer dans la vie, leurs appartements ressemblent souvent aux nôtres : un lit, quelques posters sur le mur et du désordre autour !

Sympa-sympa.com t'invite à jeter un oeil sur certaines personnalités de ce projet. Tu apprendras en passant des petites choses sur les différents systèmes éducatifs.

Kenya

Sur pression de l'ONU, le gouvernement kenyan a dû offrir une éducation gratuite aux enfants dans les écoles primaires du pays. Cependant, le budget n'est pas suffisant pour créer des écoles et payer correctement des instituteurs. Les classes sont remplies mais la qualité de l'éducation reste très faible.

Inde

Malgré des investissements croissants pour l'éducation, les universités indiennes sont confrontées à de sérieux problèmes. Le Premier ministre Manmohan Singh a déclaré en 2008 "Notre système universitaire est dans un piteux état. Dans presque la moitié des régions du pays, le pourcentage de jeunes accédant à l'éducation supérieure est très faible, les 2/3 de nos universités et 90% de nos écoles sont évaluées en dessous de la moyenne des standards de qualité et nous avons enregistré des plaintes pour favoritisme et corruption".

Pays-Bas

Les élèves paient leurs études, mais ils reçoivent en même temps des bourses du gouvernement. Le niveau de la bourse est identique pour tous. Cependant, les jeunes étrangers qui viennent de pays à faibles revenus ont le droit de demander une aide supplémentaire.

Pendant les 4 premières années d'études, l'argent est considéré comme un don. Après cela, la bourse devient un prêt. Les enquêtes récentes montrent qu'il faut parfois des dizaines d'années aux étudiants pour rembourser leur crédit... ce qui est particulièrement gênant au moment d'acheter une maison.

Cuba

L'éducation est gratuite à Cuba. Les jeunes ont plus de chance d'étudier quand ils se montrent fidèles aux objectifs de Cuba et témoignent de leur loyauté envers le parti communiste. Après avoir obtenu leur diplôme, ils n'ont aucune garantie de faire carrière. Certains cubains se trouvent obligés de balayer les rues, leur master en poche.

Philippines

Presque 27% des Philippins n'ont pas accès à l'éducation primaire, malgré le fait qu'elle soit gratuite. Cela s'explique par la pénurie d'écoles dans les zones rurales et le fait que les classes soient dispensées en anglais, alors que les élèves utilisent leur langue maternelle chez eux.

Mais selon les données officielles du gouvernement, le niveau d'analphabétisme est bas : les enfants apprennent de leurs parents et de leurs amis. Les résidences universitaires sont disponibles pour l'élite et pour les enfants dont les parents sont prêts à faire des sacrifices.

Russie

Il existe de nombreuses écoles supérieures en Russie. En plus des 665 universités de l'état, il existe 450 universités civiles disposant de la licence du Ministère de l'Éducation. Les universités comptent environ 625 000 facultés, mais les standards d'éducation ont récemment baissé...

Moldavie

La Moldavie est l'un des pays les plus pauvres d'Europe, et pourtant, elle est en tête de la liste des pays qui dépensent le plus pour les études ! Le budget consacré à l’éducation représente 9,6% du PIB. Malheureusement, cet argent n'a aidé aucune des universités du pays à entrer dans la liste des 700 meilleures universités du monde.

De plus, le nombre d'étudiants pour 10 000 habitants augmente constamment : il est passé de 217 en 2000-2001 à 351 en 2005-2006.

Bolivie

Selon la loi de décembre 2010, tous les étudiants boliviens doivent étudier le quechua, l'aymara ou une autre langue indigène, de la même manière que l'espagnol et les langues étrangères. Selon le président Morales, le pays doit respecter et étudier les cultures locales.

Pour démontrer qu'il prend ce problème au sérieux, Morales a ordonné la construction de trois nouvelles universités, destinés particulièrement aux étudiants indigènes des zones rurales.

Hong Kong

Italie

Allemagne

Thaïlande

Pour son projet, Henny ne prend pas seulement en photo les étudiants, il réalise aussi des petits entretiens. Son but est que tous les étudiants du monde puissent s'identifier les uns aux autres et qu'ils s'inspirent mutuellement. L'auteur rêve de continuer ce projet en visitant de nouveaux pays.

Si tu souhaites aussi que ce rêve se réalise, tu peux apporter ton soutien au photographe. Une aide financière, un endroit pour exposer ou une proposition de collaboration sont toujours les bienvenus !

Photo de couverture imagesconnect, imagesconnect