Sympa

10 erreurs de traduction commises par des marques célèbres qui ont fait rire tout le monde

Les slogans et les titres publicitaires sont un casse-tête pour les traducteurs. Il suffit de confondre une lettre ou d’ignorer le jargon local pour que survienne un incident malheureux. Tout le monde commet des erreurs, même les entreprises de renommée mondiale. Et celles-ci font rougir les acheteurs !

Sympa a épluché les dictionnaires pour découvrir les campagnes publicitaires les plus choquantes, et a décidé de les partager avec toi.

1. Nissan “Moco” (crotte de nez en espagnol)

Les ventes de la voiture la moins chère de Nissan n’ont pas pris un bon départ dans les pays hispanophones. La raison parle d’elle-même, puisque ce modèle de voitures n’a pas un nom qui plaît au public hispanophone.

2. Hunt-Wesson

L’entreprise américaine Hunt-Wesson fait son entrée sur le marché canadien avec des haricots cuits au four sous la marque “Gros Jos”. Malheureusement, les fabricants n’ont pas tenu compte du fait que dans la partie francophone du pays, “gros jossignifie “gros seins”.

3. IKEA

Il y a beaucoup de blagues sur les noms des produits IKEA, bien que cela semble plutôt étrange. Ainsi, dans les catalogues nord-américains, une table à roulettes est apparue sous le nom de FARTFULL, qui se traduit littéralement en anglais par “plein de flatulences”. En général, le mot suédois “fährt” signifie “à pleine vitesse”, mais en anglais, cela semble assez drôle. Un autre exemple est la table JERKER, qui ressemble à l’insulte “jerk” (imbécile).

4. Barf

L’entreprise iranienne d’articles ménagers Paxam a décidé de rejoindre le marché anglophone, et ils s’en souviendront encore longtemps. Le savon en poudre avec le nom neutre “neige” en persan, traduit en lettres latines, est devenu barf, “vomi” en anglais. Pas étonnant que cet article n’ait pas eu les ventes attendues.

5. Schweppes

La marque Schweppes s’est retrouvée face à un problème en Italie. Dans le monde entier, sur les canettes et les bouteilles en plastique de cette boisson, on voit la mention “Eau tonique”, mais en italien, cela signifie “l’eau des toilettes”. Pour régler ce problème Schweppes a rapidement corrigé son erreur et a changé de nom.

6. Le joyeux géant vert

La marque anglaise The Jolly Green Giant (Le Joyeux Géant Vert) a échoué dans les pays arabes. La volonté de traduire le nom de l’entreprise a littéralement joué un tour aux spécialistes du marketing. Par conséquent, au lieu de “joyeux géant”, ils se sont retrouvés avec “terrifiant cannibale vert”.

7. Mercedes-Benz

Même le géant Mercedes-Benz fait des erreurs de traduction. L’entreprise a sincèrement essayé de traduire le nom de la voiture pour qu’elle s’entende de la même façon en allemand et en chinois, mais il y a eu une confusion dans les caractères. La légendaire voiture est apparue sur le marché sous le nom de Ben Si, qui se traduit littéralement par “le désir de mourir rapidement”.

Les traducteurs du groupe ont rapidement tout clarifié et ont changé le “Si” en “Chi”, et cela s’est avéré beaucoup mieux : “vitesse débridée”.

8. Nike

Les caractères étrangers ont endommagé la vie de plus d’une marque célèbre, et Nike était l’une d’entre elles. À l’approche du Nouvel An chinois, l’entreprise lance une édition limitée de baskets avec deux types d’inscriptions : “chance” et “prospérité”. Cependant, la combinaison de ces deux caractères sonne comme le désir de prendre du poids.

Chez Nike, on n’a pas pris ces affirmations au sérieux, puisque les caractères ne sont jamais “joints” sur une paire de chaussures. L’un souhaite bonne chance et l’autre prospérité. Pour souhaiter à quelqu’un de “grossir”, il faudrait acheter deux paires de baskets.

9. Coca-Cola

“Bonjour la mort”

La société Coca-Cola a échoué lorsqu’elle a décidé de créer un slogan associant un mot en anglais et un autre dans la langue de la population indigène de la Nouvelle-Zélande, les Maoris. La combinaison du slogan anglais et maori devait ressembler à “Hello, friend” : kia ora en maori qui signifie “Hello”, et mate en anglais, “friend”. Cependant, les traducteurs n’ont pas étudié que le mot “mat” en maori signifie “mort”. C’est ainsi qu’est né le slogan “Bonjour, la mort”.

Les internautes ont beaucoup ri, car vu la grande quantité de sucre contenue dans la boisson, une telle salutation menaçante semblait être vraiment crédible.

10. Apple

Le nom de l’assistant personnel d’Apple, Siri, en japonais, se prononce “Shiri” et devient très similaire au mot “âne” dans cette langue.

Bonus : Benyamin Netanyahou, Twitter et la traduction automatique

Ce cas nous apprend à traiter les traductions automatiques avec méfiance. Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a félicité sa compatriote Netta sur Twitter pour sa victoire au concours Eurovision de la chanson.

Le traducteur automatique de Microsoft a probablement mal interprété la phrase en hébreu : au lieu de “Netta, tu es un vrai bijou”, c’est “Netta, tu es une vraie vache” qui a été obtenu.

Nous avons été emballés par la “créativité” de l’entreprise Coca-Cola. Quelle est selon toi la traduction la plus absurde ? Partage ton avis dans les commentaires !