Sympa

À quoi ressemblent le 103e étage de l’Empire State Building, ainsi que le cinéma de la Maison Blanche et 7 autres lieux secrets à accès restreints ?

Penses-tu que les attractions touristiques bien connues dans le monde entier ont encore quelques secrets ? Il s’avère qu’il y en a beaucoup : les lieux étudiés par les touristes de haut en bas ont leurs “espaces secrets”. Même les voyageurs qui ont visité les coins les plus populaires de la terre plusieurs fois peuvent ne pas être au courant de tous les secrets qui s’y trouvent.

Sympa a réussi à visiter les installations les plus secrètes de la Tour Eiffel, de la Maison Blanche et d’autres lieux reconnaissables. Participe à notre voyage photographique.

Le 103e étage de l’Empire State Building

L’une des principales attractions de New York, l’Empire State Building, a un point de vue fermé aux voyageurs ordinaires au dernier étage, le 103 ; seuls certains “privilégiés” peuvent le visiter à 380 mètres de hauteur : chefs d’État, stars du cinéma et de la musique, athlètes célèbres, politiciens. Cependant, même eux ont besoin d’une invitation spéciale : il faut d’abord s’inscrire pour visiter le point de vue VIP. Mais ça vaut le coup : ici, il y a un balcon avec une balustrade très basse, il n’y a pas de clôture de sécurité et la vue est imprenable.

Compare le 103e étage avec les espaces publics du 102e étage (entièrement vitrés) et du 86e étage (avec vue circulaire, mais avec grille de protection). Il y a une grande différence, n’est-ce pas ?

Un appartement dans la Tour Eiffel

Il est plus facile d’atteindre le sommet de cette tour. On achète le billet en accès libre et on se trouve déjà à 276 m d’altitude. Ici, le voyageur n’a pas seulement une vue panoramique en plein air, il peut aussi voir le bureau du créateur de la tour, Gustave Eiffel.

Les sculptures en cire de l’ingénieur, sa fille Claire et Thomas Edison ont été placées dans une reconstitution historique de l’intérieur avec des tapisseries sur les murs, des meubles et des tapis.

Mais les touristes ordinaires ne pourront pas prendre de photos sous cet angle. Après tout, les Parisiens ont aussi leurs restrictions : on ne peut pas entrer dans “l’appartement”, on ne peut voir cette pièce que d’un seul côté à travers la vitre.

Un bunker dans le pont de Brooklyn

Dans les piliers du célèbre pont reliant Manhattan à Brooklyn, il y a aussi quelques salles secrètes.

Même pendant la construction du pont, l’administration municipale a commencé à louer des locaux situés dans ses piliers, ce qui a contribué à en financer la construction. Jusqu’aux années 1930, les entrepôts des deux rives ont été utilisés activement par les marchands de vin et de champagne.

Cet abri secret contre les raids aériens, avec 350 000 paquets de rations alimentaires et de trousses de premiers secours, a été découvert en 2006 seulement. Il a été trouvé accidentellement par des ouvriers. Les dates sur les boîtes indiquent que l’abri était équipé pendant la guerre froide entre les États-Unis et l’URSS. Ce n’est pas un musée, il est donc impossible de visiter l’extraordinaire bunker nucléaire.

Des couloirs intérieurs dans la statue de “La Mère Patrie”.

Les touristes ne pourront pas entrer à l’intérieur du monument de la ville russe Volgograd, contrairement à la statue de la Liberté à New York. Le monument majestueux de Mummyev Kourgan est une structure en béton armé d’une hauteur totale de 85m, à l’intérieur de laquelle il y a de nombreux “couloirs” et escaliers.

Seul le personnel d’entretien peut s’y rendre. En même temps, il y a des couloirs dans toutes les parties de la sculpture : tête, mains, épée. Regarde la photo : au sommet de la tête et à la poignée de l’épée, il y a des trappes par lesquelles sortent des alpinistes professionnels.

Le Temple de Kukulkan (Le Château)

Peut-être l’attraction la plus célèbre du Mexique, située dans l’ancienne ville maya de Chichen Itza, était ouverte aux visiteurs jusqu’en 2006. Mais pour des raisons de sécurité et à cause de sa destruction sous les pieds des touristes les plus actifs, l’accès en a été fermé. Les voyageurs respectueux de la loi ne peuvent même pas toucher la pyramide car la clôture du périmètre est installée à quelques mètres de la base.

De plus, les scientifiques continuent d’explorer l’ancienne structure : ce n’est qu’en 2016 qu’ils ont réussi à trouver la deuxième pyramide à l’intérieur de la pyramide principale. On ne peut donc pas entrer dans le temple au sommet du Kukulkan. Aussi, les statues de Chak Mool (une statue en forme de corps humain) et le jaguar rouge dans la salle du trône ne peuvent être vues que sur les photos.

La plupart des installations de la Maison Blanche

Même les touristes étrangers sont autorisés à marcher dans les couloirs et les salles de la Maison Blanche. En juillet 2015, les visiteurs ont été autorisés à prendre des photos pendant les excursions (pendant les 40 années précédentes, c’était interdit). Il est vrai que les visites guidées ne sont disponibles que dans une partie de la résidence.

En attendant, ce qui est le plus intéressant, c’est l’envers du décor. La Maison-Blanche est une véritable “ville dans la maison”. Elle possède son propre cinéma, un bowling, un cabinet médical. Des fleuristes et des pâtissiers, qui font partie du personnel, ont également leurs “bureaux”. C’est vrai, les créateurs de desserts ont leur propre cuisine équipée d’un ascenseur qui sert à livrer leurs chefs-d’œuvre sucrés à la salle à manger.

Il n’y a aucun moyen de voir les installations des pâtissiers, et on ne nous montrera pas non plus les équipements sanitaires modernes de la présidence. Il semble que ce soit l’un des espaces les plus protégés, on ne les trouve même pas sur les photos. Aucune des 35 toilettes des six niveaux du manoir n’est publique, et les toilettes disponibles les plus proches se trouvent dans le pavillon des visiteurs dans le parc.

La chambre de Cendrillon à Disney World

Si tu as déjà rêvé d’aller à l’un des parcs de Walt Disney, tu as probablement vu le Château de Cendrillon en Floride. Si tu n’en as pas rêvé, tu l’as vu aussi. C’est pourquoi nous avons inclus le palais des contes de fées dans la liste des attractions secrètes. Les adultes et les jeunes visiteurs peuvent explorer la zone, se promener dans les salons intérieurs magiques, visiter le salon de beauté pour enfants et manger dans la salle à manger royale en compagnie de Cendrillon.

Ici, la seule chose que tu ne peux pas faire, c’est y passer la nuit. Selon les visiteurs fréquents du parc d’attractions, la suite spacieuse ne peut pas être louée, quel qu’en soit le prix. Elle ne figure pas non plus sur la liste des chambres disponibles à la réservation. Pour y séjourner, deux possibilités s’offrent à toi : gagner un billet pour un concours ou être une célébrité super cool (par exemple, Tom Cruise, si on en croit les rumeurs).

“La Chambre des Larmes” dans la Chapelle Sixtine

Dans l’une des attractions les plus populaires du Palais des Papes, il est officiellement interdit de prendre des photos (d’ailleurs, dans tous les autres musées du Vatican, c’est permis). Ce qui n’empêche pas la plupart des visiteurs de prendre plusieurs photos avec leur téléphone.

Mais même le touriste le plus courageux ne pourra pas briser l’interdiction de visiter la “salle des larmes”. Depuis 1996, le conclave (réunion des cardinaux pour choisir le Pape de Rome) se tient dans la Chapelle Sixtine : à la fin du vote, le pontife se rend à la sacristie, où il est habillé avant sa première apparition publique dans la loge de la Basilique Saint-Pierre. Dans cette pièce il y a trois tailles de vêtements, parmi lesquelles il peut choisir celle qui lui convient.

Le Cimetière Teutonique près de la Basilique Saint-Pierre

De l’autre côté de la basilique principale du Vatican se trouve une autre attraction secrète. Plus précisément, c’est ça le secret : L’église de Santa Maria della Pietà est cachée dans le cimetière Teutonique. Cette petite zone est peut-être l’endroit le plus calme à proximité de la place Saint-Pierre.

Bonus : Les touristes qui ont visité cet endroit à la longue histoire partagent un truc. Il est important de connaître au moins quelques phrases en allemand, de se souvenir de la phrase clé du champ sacré teutonique et du nom de l’une des personnes célèbres enterrées ici pour que les implacables gardes te laissent pénétrer dans l’enceinte.

Peut-être y a-t-il parmi nos lecteurs des chanceux qui ont réussi à visiter l’un de ces lieux “secrets” ? ou même à y prendre une photo ? Si c’est ton cas, nous aimerions beaucoup que tu les partages dans la section commentaires.

Photo de couverture Tour Eiffel / Facebook