Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Faits "scientifiques" du cinéma auxquels nous croyons à tort

Le cinéma de science-fiction suscite toujours un intérêt particulier : non seulement il nous divertit, mais il nous apprend aussi des choses, sur le fonctionnement de l'Univers, par exemple. Cependant, il ne faut pas toujours croire à tout ce que tu vois dans les films. Même si les scénaristes font parfois appel à des mathématiciens ou des linguistes pour plus de véracité, c'est souvent un simple coup de pub.

Chez Sympa-sympa.com, nous avons rassemblé quelques exemples où les producteurs de films sont allés à l'encontre des lois de la nature et du bon sens, en cherchant à rendre l'histoire plus intéressante.

Seul sur Mars

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

L'auteur du livre "The Martian" Andy Weir a admis qu'il avait volontairement commis cette erreur pour rendre l'histoire plus spectaculaire.

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

Plus d'informations sur la gravité sur Mars

Interstellar

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

L'explication de Martin Barstow, président de la Société Royale d'Astronomie de Grande Bretagne.

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

L'opinion de Martin Barstow, président de la Société Royale d'Astronomie de Grande Bretagne.

Prometheus

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

Lucy

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

L'explication du docteur en neurosciences Bradley Voytek.

Armageddon

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

Tiré du livre du physicien Adam Weiner "Don't Try This At Home!: The Physics of Hollywood Movies".

Anges et Démons

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

L'histoire de l'antimatière du film "Anges et démons" a fait peur à tellement de gens que le CERN (Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire) a dû ouvrir une page spéciale pour démentir ce que l'on voit dans le film.

Le Jour d'après

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

Tiré du livre du physicien Adam Weiner "Don't Try This At Home!: The Physics of Hollywood Movies".

Gravity

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

"Les satellites de communication de la NASA se trouvent à une altitude supérieure à 35 000 km au-dessus de la Terre, et la Station Spatiale Internationale n'est qu'à 400 km. Il est impossible d'expliquer comment le satellite russe a pu détruire en quelques minutes les autres satellites puis "Hubble" et "E.E.I.", explique l'instructeur et coordinateur de la NASA Robert Frost.

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

Sans la tenue qui les protège de l'hyperthermie, ils pourraient perdre connaissance. De plus, la préparation avant de sortir dans l'Espace et d'y travailler demande plusieurs heures, et enlever son scaphandre, ne serait-ce que pour aller aux toilettes, est tout simplement impossible : c'est compliqué et cela prend trop de temps. La preuve dans ce post de l'astronaute de la NASA Garrett Reisman, et le film de science-fiction "How space suits work" (Comment fonctionne un scaphandre).

Premier contact

Clique sur l'image pour voir la réponse
Clique sur l'image pour voir la réponse

L'opinion du linguiste du MIT Pond Premtoon.