Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

6 Preuves de l’évolution que ton corps a conservées

Nous possédons dans notre organisme des éléments plus vraiment utiles aujourd'hui, mais qui l'étaient à une époque lointaine. Ce sont des preuves de l'évolution qui font la différence entre l'Homme d'aujourd'hui et celui d'hier.

Sympa-sympa.com a réuni six preuves de l'évolution toujours présentes dans notre corps, comme des souvenirs d'hier.

Le muscle grand palmaire

Pose ton bras sur une superficie plate, paume vers le haut. Joins l'auriculaire au pouce et lève légèrement la main. Tu aperçois un muscle qui ressort de ton poignet ? Il s'agit d'un héritage de nos ancêtres, qui permet de mieux s'accrocher aux arbres. Si tu ne le vois pas, pas de panique, ce muscle n'est plus du tout utile.

La chair de poule

Les deux facteurs de chair de poule sont le froid et le danger. La moelle épinière produit l'excitation des nerfs périphériques qui soulèvent légèrement le cuir chevelu. En cas de froid, cela permet de produire de la chaleur dans le corps, et en cas de danger, cela donne un aspect plus téméraire à l'animal. La fameuse chair de poule est aussi due aux émotions fortes et à une grande admiration.

Le pli épicanthique (les yeux bridés)

L'épicanthus est un pli de la peau de la paupière supérieure du peuple asiatique. Une grande majorité des chercheurs pensent qu'il est apparu du fait des conditions climatiques extrêmes dans lesquelles vivaient ces tribus : grands froids, déserts, chaleur suffocante.

 

Le point lacrymal


Cette petite partie du coin interne de l'œil est ce qui nous reste de la membrane nictitante, cette troisième paupière transparente qui recouvre l’œil de certains animaux. Chez les oiseaux, les reptiles et les poissons, elle est totalement fonctionnelle et sert à maintenir la surface des yeux humide et lisse. Elle est devenue inutile chez les humains mais reste toujours présente sous forme de petite membrane.

Les muscles de l'oreille

Les muscles de l'oreille sont l'exemple parfait des organes rudimentaires. Nos ancêtres en avaient besoin pour bouger les oreilles afin d'affiner leur ouïe et pouvoir percevoir l'arrivée d'un animal sauvage, d'un rival ou d'une proie. Aujourd'hui, très peu de personnes peuvent bouger leurs oreilles. Et encore moins de gens en ont besoin !

Les dents de sagesse

Il fut un temps où l'être humain avait besoin de ses 32 dents pour mastiquer les aliments durs. Aujourd'hui, nous consommons des produits déjà découpés et travaillés ce qui rend inutile l'usage des dents de sagesse. C'est pourquoi la moitié de la population ne les possède plus.

Traduction et adaptation: Sympa-sympa.com

Tu pourrais aussi aimer :