Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

7 Symboles célèbres dont nous ne connaissions pas la signification

Chaque jour nous voyons des milliers de symboles et de logos. Nous en utilisons même certains pour exprimer nos sentiments, lorsque nous ne trouvons pas les mots justes. Mais t'es-tu déjà demandé d'où ils venaient ? Et si nous les utilisions correctement ?

Sympa-sympa.com a décidé de creuser la question, et a trouvé pour toi 17 symboles célèbres dont la véritable origine reste méconnue de la plupart des gens.

Esperluette (le symbole &)

Le symbole & correspond à la locution "et" en latin (et en français). Ce symbole a été inventé durant la Rome antique. Tiron, le secrétaire personnel de Ciceron, a inventé un système d'abréviations appelé "les symboles de Tiron", afin d'accélérer le processus d'écriture.

Plus tard, ce symbole s'est tellement répandu en Europe et en Amérique qu'il s'est trouvé pendant longtemps en dernière position de l'alphabet anglais, et il n'a commencé à disparaître qu'au début du XXème siècle. Le mot "ampersand", qui est également utilisé pour nommer ce symbole, est une abréviation de la phrase "And per se and". Lorsque les enfants prononcaient les lettres de l'alphabet, après la lettre "z" le professeur disait : And per se and : "Et par soi et", comme une partie de la petite chanson permettant de mémoriser l'alphabet.

Avec le temps, les lettres "et" se sont transformées et le symbole de l'esperluette est apparu.

Coeur

Ici les choses sont un peu plus compliquées. Même si "l'amour vit dans le coeur", nous savons tous que le symbole du coeur n'a rien à voir avec l'organe de notre anatomie. Mais il existe différentes hypothèses sur son origine.

  • Un couple de cygnes face à face et se touchant la tête forment un coeur. Dans de nombreuses cultures, ces oiseaux sont un symbole de l'amour, de la fidélité et de la loyauté, car les cygnes restent fidèles à leur partenaire pendant toute leur vie.
  • Une autre hypothèse affirme qu'initialement, le coeur était un symbole de féminité, qui représente la forme du pubis féminin. Les Grecs anciens ont même construit un temple dédié à Aphrodite. Il est unique car c'était le seul temple au monde où l'on vénérait les fesses. Aussi bizarre que cela puisse paraître.
  • Il existe aussi une version affirmant que ce symbole provient de la forme d'une feuille de lierre. Les Grecs dessinaient ces feuilles avec Dionysos, le dieu du vin et de la passion.

Bluetooth

Au Xème siècle au Danemark, le roi Harald Blåtand a unifié les tribus danoises en un seul royaume. Harald était aussi surnommé "Dent bleue", car il adorait les myrtilles et au moins l'une de ses dents était toujours teintée de bleu par le jus de ces fruits.

La technologie Bluetooth ("dent bleue" en anglais) sert à relier plusieurs appareils en un réseau. Et le symbole de cette technologie est la réunion de deux runes scandinaves : Hagall (équivalent au "H") et Berkana (B), qui correspondent aux initiales du roi. Il va de soi que les premiers appareils étaient de couleur bleue et ressemblaient à une dent.

Le symbole de la médecine

Peu de gens le savent, mais le symbole de la médecine, composé d'un bâton avec des ailes et de deux serpents, est en réalité une erreur.

Selon la légende, Hermes (Mercure chez les Romains) possédait un bâton magique, le caducée, qui ressemblait exactement à cela. Le caducée avait le pouvoir de mettre fin à n'importe quelle dispute et de réconcilier les ennemis, mais il n'avait rien à voir avec la médecine

Mais il s'avère qu'il y a plus de 100 ans, les médecins militaires américains l'ont confondu avec le bâton d'Asclépios, qui n'avait pas d'ailes et seulement un serpent. Asclépios était le dieu grec des soins et de la médecine, ce qui explique la confusion. Le symbole est utilisé aujourd'hui pour représenter la confidentialité de la médecine.

Le symbole Marche/Arrêt (Power)

Ce symbole se trouve sur presque tous les appareils mais peu de gens connaissent son origine.

Dans les années 1940, quand les ingénieurs utilisaient le système binaire pour marquer les interrupteurs individuels, le 1 signifiait "allumé" et le 0 "éteint". Cela a donné naissance au symbole que nous connaissons, avec un cercle pour le 0 et un bâtonnet pour le 1.

Le symbole de la paix

Le symbole de la paix a été inventé en 1958 à l'occasion d'une manifestation contre l'utilisation des armes nucléaires. Le symbole rassemble deux signes du code sémaphore, N et D, qui signifient "désarmement nucléaire" (nuclear disarmament en anglais).

Dans le code sémaphore, la lettre N est faite avec les deux bras croisés formant un V à l'envers, et la lettre D avec un bras vers le haut et l'autre vers le bas. Ces deux signes réunis forment le symbole de la paix.

Le symbole "OK"

Pour la plupart des gens, le signe de la main "OK" signifie "tout va bien" ou "c'est bon". Pourtant, ce signe n'est pas perçu positivement partout dans le monde. En France par exemple, on considère parfois que la personne à qui l'on fait ce signe est "un nul". Il existe différentes versions de l'origine de ce geste.

  • Selon une certaine version, "OK" provient d'une abréviation du lieu de naissance du président des Etats-Unis Martin Van Buren : Old Kinderhook, dans l'Etat de New York. Le slogan de sa campagne était "Old Kinderhook is O.K.". Et sur son affiche il y avait une personne qui faisait ce geste.
  • Selon une autre hypothèse, le président des Etats-Unis Jackson utilisait cette expression au moment de prendre des décisions. Il écrivait "all correct" à l'allemande : "oll korrekt", ou en forme abrégée : "O.K.".
  • Selon une autre version, le geste "O.K." n'est rien d'autre qu'une mudra. La mudra est un geste rituel du bouddhisme et de l'hindouisme. Ce symbole représente l'apprentissage, et de nombreuses statues bouddhistes représentent Buddha faisant ce geste.
Source Be Amazed