Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Faits curieux qui nous montrent à quel point le corps féminin est incroyable

L’une des caractéristiques les plus fascinantes du corps féminin est la capacité de procréer. Mais le fait que les femmes puissent faire grandir en elles un autre être humain et puis lui donner naissance n’est pas la seule chose qui les rend si étonnantes. Si tu regardes de plus près l’organisme d’une femme, tu pourras trouver des tas de faits curieux que tu ne connaissais sûrement pas.

Sympa a rassemblé neuf faits qui montrent que le corps de la femme est plein de surprises aussi bizarres que merveilleuses.

9. Un sein est toujours plus grand que l’autre

Aucune femme n’a les seins absolument symétriques. La différence de taille peut être invisible ou très remarquable, et cela peut s’expliquer par de nombreuses raisons. Par exemple, il peut y avoir une différence au niveau du volume du tissu mammaire ou alors l’élasticité de la peau de chaque sein peut être différente. Cependant, il ne faut pas se faire de soucis, car c’est tout à fait normal.

8. Le corps féminin se transforme énormément pendant l’accouchement

Accoucher d’un bébé est une tâche vraiment difficile, toutes les mères peuvent te le confirmer. Outre la terrible douleur, le corps féminin subit pas mal de changements, dont la dilatation du col de l’utérus.

Pendant le travail qui précède l’accouchement, le col de l’utérus se transforme, et passe d’une entrée hermétiquement fermée à une sortie complètement ouverte pour le bébé. Pour pouvoir expulser celui-ci, il doit se dilater à 10 cm, c’est-à-dire, la taille d’un petit pain. Ces 10 cm représentent juste le point de poussée : le col de l’utérus peut continuer à se dilater afin que la tête du bébé puise sortir.

7. Les femmes supportent mieux la douleur

C’est bien connu que les femmes supportent vraiment mieux la douleur que les hommes. Or, il n’est pas question de force, mais de la façon dont leur cerveau fonctionne.

Certaines études montrent que les femmes et les hommes se souviennent différemment de la douleur qu’ils ont éprouvée. Bien que les hommes soient plus stressés et hypersensibles par rapport à la douleur qu’ils ont expérimentée auparavant, les femmes elles, ont tendance à l’oublier plus vite. En général, le seuil de la douleur chez les femmes est neuf fois plus élevé que chez les hommes.

6. Les femmes communiquent mieux que les hommes

Quand il s’agit de s’exprimer, personne ne peut rivaliser avec les femmes. En fait, il existe une explication anatomique pour décrire ce phénomène : les zones frontales et temporelles du cortex cérébral (la région du cerveau où se développent les habilités du langage) sont plus grandes chez les femmes que chez les hommes.

Les femmes ont aussi des taux plus élevés de FOXP2, connue aussi sous le nom de “protéine du langage”. La grande quantité de ces protéines aide une femme à prononcer 20 000 mots par jour, soit 13 000 mots de plus que l’homme.

5. Les femmes ont une meilleure résistance musculaire

Il existe des études qui démontrent que les femmes peuvent faire des exercices d’endurance 75 fois plus longtemps que les hommes. La raison est cachée dans leurs hormones : il semblerait que les œstrogènes chez les femmes rendent leurs muscles plus résistants à la fatigue.

4. La peau d’une femme est plus sensible

La peau des femmes est généralement 25% plus fine que celle des hommes, ce qui la rend plus sensible au toucher et à d’autres types de stimulation. Malheureusement, cette caractéristique a aussi un mauvais côté : la peau trop sensible rend les femmes plus sujettes à développer des rides et des ridules lorsqu’elles perdent du collagène en vieillissant.

3. L’état d’âme d’une femme dépend de ses hormones

La plupart des femmes savent tout sur les symptômes du syndrome prémenstruel, mais la plupart d’entre elles ne se rendent pas compte du fait que leur corps est affecté par leur cycle chaque jour du mois, car les niveaux d’hormones dans leur cerveau et dans leur corps changent constamment. Elles aussi souffrent de changements du point de vue, de leur niveaux d’énergie et de sensibilité.

Par exemple, les femmes se sentent souvent plus séduisantes pendant les 10 premiers jours du cycle, et juste avant l’ovulation. Pendant cette période, elles s’habillent de façon plus sexy afin d’avoir l’air plus attrayantes. Au bout d’une semaine, elles préfèrent rester chez elles bien au chaud, en buvant une tasse de thé chaud et en passant plus de temps avec leurs proches.

La semaine d’après, elles se sentent déprimées et facilement irritables. Bien sûr, leur état d’âme empire 12 à 24 heures avant le début de leurs règles.

2. Les femmes vivent l’adolescence deux fois

La deuxième période de l’adolescence dans la vie des femmes, ou la périménopause a lieu dans la quarantaine. Elle se caractérise par des périodes irrégulières, des transpirations nocturnes et d’autres choses désagréables causées par les changements dans leurs niveaux d’hormones. Pendant cette transition, les hormones peuvent se comporter de manière tellement folle que les femmes en arrivent à se comporter très souvent comme des adolescentes.

1. Les femmes savent très bien lire l’expression du visage des autres

Dès leur naissance, les femmes ont l’habilité de lire le visage des gens, décryptant ainsi parfaitement leurs émotions et leurs sentiments. Ceci les aide à être plus empathiques avec les autres et à établir une bonne communication avec eux. De plus, des études montrent que les femmes mémorisent parfaitement les traits des visages.

As-tu aimé cet article ? Qu’est-ce qui t’a surpris le plus ? As-tu entendu parler d’autres faits surprenants concernant le corps d’une femme ? Sens-toi libre de partager ton avis dans la section des commentaires.

Photo de couverture Trolaw / imgur