Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

À quoi ressemblera l’être humain d’ici plusieurs millions d’années

Comme tous les organismes vivants sur Terre, nous continuons d'évoluer. Si tu ne le crois pas, rappelle-toi des dents de sagesse de nos ancêtres. Ils avaient en effet l'habitude de manger des aliments plus durs et pas frais, ce qui a developpé leurs dents. Elles sont maintenant devenues obsolètes.

Chez Sympa-sympa.com, nous nous sommes demandés à quoi ressemblerait l'être humain après quelques millions d'années d'évolution si les conditions sur la planète Terre suivent les tendances actuelles et les pronostics.

  • Taille. Au cours des 200 dernières années, la population des pays développés a grandi de dix centimètres grâce à de meilleures qualités de vie et d'alimentation. Si cela continue, la taille des hommes atteindra les deux mètres. (Sources : Mean Body Weight, Height, and body mass index, United States 1960–2002, Wikipedia)
  • La peau deviendra plus foncée puisque les différentes couleurs de peau se mélangeront beaucoup plus. De plus, la peau foncée protègera mieux l'humain des rayons ultraviolets qui pénètreront la Terre en excès. (Sources : livescience, nickolaylamm)
  • Corps. L'être humain réduira son activité physique en utilisant des machines et des robots. La force physique ne sera plus autant nécessaire et les muscles se réduiront. Les technologies deviendront une partie indispensable de notre corps, les puces et les dispositifs intégrés seront quelque chose de commun. (Source : futurehumanevolution)
  • Mains. L'usage constant des claviers et écrans tactiles rendront les mains et les doigts plus fins et plus longs. (Source : the-scientist)
  • Jambes. Le corps changera à cause de vies plus sédentaires, les jambes musclées et longues ne seront plus nécessaires. Le péroné se réduira, ce qui est typique chez les animaux terrestres. Cet os sert à bouger les pieds, ce qui était très important pour nos ancêtres qui grimpaient aux arbres. Pour nous, la mobilité de la cheville sur les côtés est plutôt nocive puisqu'elle provoque des déboîtements d'os. (Sources : futurehumanevolution, antropogenez)
  • Orteils. Nos ancêtres en avaient besoin pour grimper aux arbres. Pendant l'évolution, contrairement aux australopithèques, nos orteils se sont remarquablement raccourcis et ils pourraient apparemment continuer de rétrécir. Il est également possible que le nombre d'orteils diminue. Les animaux terrestres finissent toujours par avoir moins d'orteils, le cheval en est un très bon exemple. (Source : antropogenez)

  • Le thorax. Si l'oxygène de l'atmosphère était plus difficile à obtenir ou à respirer, les poumons augmenteraient leur taille. Et donc, le thorax aussi.
  • La tête. Jusqu'à présent, il n'a pas été déterminé si les humains du futur auraient un crâne plus grand ou plus petit. D'un côté, en comparaison avec les hommes de cromagnons, le cerveau humain est devenu plus petit, bien que cela semble bizarre. Le cerveau est en train de devenir plus compact, ce qui accélère son fonctionnement. D'autre part, de plus en plus de césariennes sauvent la vie de bébés qui ont une grosse tête. Cela peut affecter le développement de leur croissance. Il est donc probable qu'il n'y ait plus d'accouchement naturel dans le futur. (Sources : antropogenez, bbc, vox)
  • Les dents. L'humanité mange de plus en plus d'aliments mous. Le nombre de dents et leur taille se réduiront, ce qui provoquera la réduction de la mandibule et de la bouche.
    (Source : naturalhistorymag)
  • La digestion. A cause de l'abondance de nourriture facile à digérer, l'intestin se rétrécira. Tout comme la colonne lombaire. (Source : naturalhistorymag)
  • Les yeux. Alors que la bouche se réduira, les yeux deviendront plus grands pour compenser le manque d'expressions du visage.
  • Poils du corps. Depuis bien longtemps, nous n'en avons plus besoin. Ils "tomberont" petit à petit. Le destin des cheveux n'est pas encore aussi évident. (Source : the-scientist)