Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 11 particularités corporelles te rendent unique

----
17k

Le corps humain ne cesse d'évoluer et de se transformer au fil du temps. Cette évolution permet aux êtres vivants de s'adapter à leur environnement. Cependant, tous les humains ne sont pas affectés de la même manière par ses transformations corporelles, et c'est bien ce qui nous différencie les uns des autres. Certaines capacités corporelles n'affectent qu'une petite partie de la population.

Connais-tu ces particularités assez rares que peut présenter notre corps ?

Sympa partage avec toi 11 capacités ou particularités de l'organisme humain. Et pour ceux qui souhaitent en apprendre encore plus, nous avons préparé un bonus à la fin de l'article.

#11. Langue flexible

Ce truc requiert une longueur et une structure spéciales des muscles de la langue. En plus d'être héréditaire, ce trait est aussi influencé par l'environnement. Par exemple, les indigènes du continent américain peuvent se vanter d'avoir une langue très flexible. Les scientifiques pensent que cela est dû à la particularité de leur langage.

La flexibilité de la langue peut varier. Les chercheurs ont même réalisé une étude sur le sujet : environ 63% des participants ont réussi à faire un cylindre avec leur langue ; 14% ont réussi à la plier en deux ; et moins de 1% ont réussi à la plier en trois.

#10. Oreilles mobiles

Aujourd'hui, environ 22% des individus savent faire bouger une oreille, et seulement 18% arrivent à faire bouger les deux. Mais cela n'a pas toujours été le cas. En effet, nos ancêtres pouvaient faire des choses impressionnantes avec cette partie du corps. Il se trouve que le muscle responsable de la mobilité des oreilles était autrefois mieux développé; mais durant le processus de l'évolution, il s'est atrophié car il n'était pas indispensable.

#9. Capacité à bouger ses orteils séparément

Malgré tous les efforts du monde, tu n'arriveras pas à bouger séparément chacun de tes orteils. Cela est dû au fait que seuls le gros orteil et le petit orteil ont des muscles séparés, tandis que les autres sont contrôlés par le même ensemble de muscles. Il n'est pas difficile de bouger le gros orteil indépendamment des autres, mais peu de gens arrivent à le faire avec le petit orteil.

D'ailleurs, les hommes qui arrivent à le faire attachent tellement d'importance à leur indépendance que les scientifiques recommandent de ne pas épouser ce genre de personnes.

#8. Capacité à toucher son coude avec sa langue

On estime que seulement 1% de la population mondiale possède cette capacité. Afin de réaliser ce mouvement, il faut avoir un avant-bras plus court et une langue plus longue. Et même si tu réponds à ces critères, il te faudra une certaine force de volonté et beaucoup d'étirements.

#7. Diastème

Le diastème est un espace entre les dents. Cette particularité ne concerne que 20% des individus, et du point de vue des dentistes, c'est une anomalie qui requiert une intervention médicale. Toutefois, beaucoup de gens, dont certaines célébrités, pensent que cela donne du charme à leur sourire.

#6. Capacité à lever un sourcil

La capacité à lever un seul sourcil dépend de la faculté à contrôler les muscles du visage. Bizarrement, les individus qui possèdent cette capacité sont aussi capables de faire bouger leurs oreilles. Les scientifiques pensent qu'autrefois les gens savaient faire bouger leurs sourcils séparément. C'est également ce que font les singes en cas de danger.

#5. Fossettes sur les joues

Les fossettes sur les joues, qui concernent presque 25% de la population, sont un défaut de l'anatomie du muscle de la pommette, responsable du sourire. Chez les individus concernés, un petit morceau du muscle se colle à la joue, et au moment de sourire, cette zone se "creuse". Les fossettes sont plus visibles sur les joues "rondes" car la couche de graisse les rend plus marquées.

#4. Trou en haut des oreilles

Seulement 5% de la population mondiale naît avec ce petit trou en haut des oreilles. Bizarrement, moins de 1% des Américains sont concernés, alors que dans les pays d'Asie, environ 10% des nouveau-nés le sont. Les scientifiques n'ont pas encore trouvé d'explication probante sur les motifs d'apparition et la fonction de cet orifice, mais certains pensent que c'est un reste de branchies suite à l'évolution des espèces.

#3. Le doigt de l'auto-stoppeur

Le doigt de l'auto-stoppeur est une particularité du pouce qui peut se plier à 90° vers l'arrière. Cette grande souplesse est due à un gène spécial héréditaire, et se retrouve chez environ 25% des individus.

#2. Absence de tendon

Joins tous les doigts de ta main et tends ton poignet. Si tu ne vois pas de tendon à l'intérieur de ton poignet, cela signifie que tu appartiens aux 14% des individus qui ne possèdent pas le muscle long palmaire. Ce muscle appartient aux parties du corps rudimentaires, c'est-à-dire celles qui ont cessé d'être nécessaires lors de l'évolution. Les spécialistes affirment que l'absence de ce muscle n'affecte pas la capacité de préhension ni d'autres fonctions de la main.

#1. Tubercule de Darwin

Cette protubérance cartilagineuse du bord de l'oreille s'appelle le tubercule de Darwin. Les scientifiques supposent que c'est la preuve que nos oreilles ont été pointues à un moment de notre histoire. Seulement 10% de la population mondiale possède ce trait physique ; ces individus sont capables de distinguer des sons de fréquences plus hautes, ils perçoivent les tons de voix mieux que la moyenne, et ils peuvent entendre certains sons même dans des endroits très bruyants.

Et maintenant... le bonus promis !

Certaines capacités spéciales peuvent se développer. S'il est clair que tu ne vas pas voir l'apparition de super-pouvoirs, tu pourras quand même surprendre tes amis, et entraîner tes muscles au passage.

  • Si tu souhaites apprendre à lever un sourcil, clique ici.
  • Tu trouveras ici les instructions pour faire bouger une oreille.
  • Essaie de lécher ton coude en suivant ces conseils.
  • Apprends à faire plein de trucs avec ta langue ici.
Photo de couverture imgur
----
17k