Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Pour réaliser une expérience, un étudiant de 17 ans a passé 11 jours sans dormir : découvrons les résultats !

Nous nous sommes tous déjà posés cette question : qu'est-ce qui pourrait bien arriver à une personne si elle ne dormait jamais, ou du moins, durant une période relativement longue ? Études, travail, tâches ménagères : pas évident de tout caser dans une seule journée, alors parfois, on se dit que cela serait bien de sauter l'étape dodo. En 1963-1964, une expérience de ce type a été réalisée, et elle pourra répondre à toutes tes questions.

Chez Sympa, nous allons t'expliquer comment s'est déroulé le processus et comment se sent une personne après avoir passé presque deux semaines sans dormir.

Randy Gardner était un étudiant de 17 ans, il est devenu la personne qui a passé 11 jours et 24 minutes sans dormir (du 28 décembre 1963 au 8 janvier 1964). Il est important de préciser que Randy n'a utilisé aucun stimulant pour l'empêcher de s'endormir.

Jour n°1

Il s'est réveillé à 6h du matin et il était prêt à débuter l'expérience.

Jour n°2

Durant cette période, le manque de sommeil a déjà commencé à se faire ressentir : Randy éprouvait de la difficulté à se concentrer sur ce qu'il faisait. Ce jour-là, à travers le toucher, il apprivoisait les objets pour essayer de les comprendre.

La chose la plus compliquée était de ne pas dormir pendant la nuit. Pour éviter que cela ne se produise, Randy Gardner a pu obtenir de l'aide de ses camarades d'école et du Dr. Dement. Pour qu'il ne s'endorme pas, ils ont fait des tours de voiture, ils sont allés dans une boutique qui vend des beignets, ils ont écouté de la musique, joué au basket et au paintball. Quand il devait se rendre aux toilettes, tout le monde parlait avec lui à travers la porte pour être certain qu'il reste éveillé. La seule chose qu'ils n'ont pas fait quand ils ont dû surveiller Gardner, c'est d'utiliser des drogues et même de la caféine.

Jour n°3

Après le troisième jour, Randy est devenu capricieux et il a perdu la capacité de répéter les jeux de mots les plus simples.

Jour n°4

Au cours du quatrième jour de l'expérience, il a commencé à avoir des hallucinations. Il disait qu'il était quelqu'un d'autre : Paul Lowe, un joueur de football américain. Le joueur mesurait 1,83 m et pesait 91 kg. Alors que Randy était un garçon de 17 ans, qui pesait 59 kg.

La dernière semaine de l'expérience

Après quelques jours de plus sans dormir, Randy avait de plus en plus de vertiges et d'hallucinations. Un jour, il a cru que le mur s'était dissous et qu'il s'était transformé en un chemin forestier. Il avait également des difficultés pour s'exprimer. Le manque de sommeil faisait qu'il n'arrivait pas à se souvenir de ce qu'on lui avait dit une minute plus tôt. Ses parents, préoccupés par cette situation, ont souhaité faire un examen médical dans un hôpital militaire. L'examen n'a révélé aucune anomalie physique.

Randy Gardner après l'expérience

Le 8 janvier 1964, à 2h du matin, un nouveau record a été établi. Après 4 heures de fête et après avoir répondu aux appels des journalistes, Randy Gardner a été envoyé à l'hôpital naval, où après un examen neurologique, il s'est endormi profondément. Il s'est réveillé après 14 heures et 40 minutes, en se sentant actif et pleine possession de ses capacités.

Et toi, comment gères-tu les nuits blanches ? Tu peux ou pas ? Nous, nous avons de plus en plus de mal...

Photo de couverture rrgomes / youtube, neatorama
Partager cet article