Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Que se passerait-il si la Terre s’arrêtait de tourner ?

----
859

Ce n'est pas pour rien que tant de films hollywoodiens ont été réalisés sur le thème de l'Apocalypse : non seulement, beaucoup de gens en ont peur, mais ils sont aussi particulièrement curieux de savoir ce qui arriverait à notre planète en cas d'une telle catastrophe. Cet article sera l'occasion d'aborder ce sujet qui nous anime tous...

Chez Sympa, nous avons décidé de découvrir ce qui se passerait si la Terre s'arrêtait de tourner : nous avons étudié l'opinion des scientifiques et élaboré des GIF sur le sujet.

1. Par effet d'inertie, tous les objets voleraient vers l'Est à une vitesse phénoménale

  • On ne se rend pas compte de la vitesse à laquelle tourne la Terre. Mais si elle s'arrêtait soudainement, le physicien de la NASA Sten Odenwald affirme que les gens, les voitures, les maisons et tous les objets se mettraient en mouvement (comme les passagers d'un bus qui freine de façon brutale), et par effet d'inertie, tout s'envolerait vers l'Est avant de retomber sur Terre. La vitesse à l'équateur serait très élevée : plus de 1 600 km/h ; tandis qu'aux pôles, elle serait de 1 300 km/h.

2. De gigantesques tsunamis se formeraient

  • L'inertie mettrait également en mouvement l'eau des mers et des océans, et des tsunamis d'une puissance inédite, se déplaçant vers l'Est, recouvriraient la Terre et absorberaient les villes côtières.

3. Un vent très fort se lèverait

  • Après l'arrêt de la Terre, l'atmosphère suivrait également ce mouvement cinétique et "tournerait" autour de la planète, peut-être plusieurs fois. La vitesse initiale du flux d'air serait de 1 700 km/h. Rien ne pourrait résister à un courant d'air aussi fort. La Terre perdrait même probablement une partie de son atmosphère.

4. Toute l'eau sur Terre se diviserait en 2 océans, et un nouveau continent serait formé

  • À cause de la force centrifuge, l'eau a tendance à se diriger vers l'équateur ; mais après l'arrêt de la Terre, il y aurait une redistribution de terre et d'eau : les eaux océaniques se rencontreraient aux pôles et formeraient deux immenses océans : l'océan du Nord et l'océan du Sud. À l'équateur, la Terre émergerait de l'eau, formant un immense continent, comme Pangée autrefois.

5. Les éruptions volcaniques, les tornades et les tremblements de terre commenceraient à sévir

  • Si la planète s'arrêtait soudainement, l'énorme énergie cinétique de la Terre et l'effet d'inertie l'ébranleraient jusqu'à ses profondeurs : toutes les couches de la planète seraient mises en mouvement. Le résultat serait dramatiquement prévisible : ouragans violents, éruptions volcaniques et tremblements de terre destructeurs.

6. La Terre changerait de forme, passant d'un ovale à une sphère

  • La Terre a pris la forme d'un géoïde en raison de sa rotation : elle est légèrement aplatie aux pôles et présente un renflement à l'équateur, en raison de la force centrifuge (voir la conférence du professeur Étienne Ghys de l'ENS de Lyon). Suite à l'arrêt de la rotation de la planète, sa forme serait plus sphérique.

7. Dans un hémisphère, il ferait en permanence une chaleur désertique, et dans l'autre, un froid polaire

  • Si la Terre continuait à tourner autour du Soleil sans tourner sur elle-même, d'un côté, il ferait jour en permanence, et de l'autre côté, il ferait nuit en permanence. Le soleil chaufferait l'un des hémisphères à un degré tel qu'il y ferait une chaleur terrible, encore plus élevée à l'équateur qu'aux pôles. La deuxième moitié de la Terre resterait en permanence dans l'obscurité, et connaîtrait alors des températures arctiques. Un autre scénario possible, selon la NASA, est que la Terre cesse de tourner, mais que le jour et la nuit alternent pendant des périodes de six mois (comme aux pôles).

8. Le champ magnétique qui protège la Terre des rayons cosmiques dangereux disparaîtrait

  • Le champ magnétique terrestre est créé par les processus qui se déroulent dans son noyau intérieur composé principalement de fer, et par la rotation de la planète (bien sûr, c'est une version simplifiée, car les choses sont, en réalité, un peu plus compliquées). Si la rotation s'arrêtait, le champ magnétique disparaîtrait, affirme Sten Odenvald. La rotation protège la planète du vent solaire et des particules mortelles qui viennent des profondeurs de l'espace.

9. Les gens ne pourraient survivre qu'à la frontière entre le chaud et le froid

  • Si l'humanité pouvait s'adapter à ces nouvelles conditions, elle ne pourrait le faire que dans la zone de transition : dans la bande qui sépare le jour et la nuit. En même temps, les gens devraient commencer à vivre sous terre, et à ne sortir à la surface que dans des combinaisons de protection, à cause des rayonnements spatiaux.

10. Même si cela prendrait du temps, la Lune finirait par tomber sur la Terre

  • Selon le professeur Vaughan Pratt de l'Université de Stanford, si la Terre devait s'arrêter, la vitesse de rotation de la Lune ralentirait progressivement et la distance entre la Lune et la Terre diminuerait. Au bout d'un certain temps, notre satellite tomberait probablement sur la Terre.

Maintenant, sache que la vitesse de rotation de la Terre est vraiment en train de diminuer ! Dans sa "jeunesse", elle tournait beaucoup plus vite : une journée ne durait que six heures. La force d'attraction de la Lune provoque des marées qui, année après année, ralentissent la vitesse de rotation de la Terre. La NASA a calculé qu'à chaque siècle, la durée de la journée augmente de 2,3 millisecondes. Dans des milliards d'années, la journée durera encore plus longtemps, et la Terre s'arrêtera probablement.

Lequel de ces scénarios-catastrophes t'effraie le plus ? Partage ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture imgur
Illustratrice Natalia Kulakova pour Sympa
----
859