Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici la raison simple pour laquelle tu dois ouvrir le volet du hublot en décollant et en atterrissant

Au début et à la fin du vol, nous exécutons tous les ordres donnés par les hôtesses de l'air, dont celui d'ouvrir le volet du hublot. Beaucoup de personnes se demandent : « Et pourquoi je ne peux pas le laisser fermé ? »

Sympa-sympa.com a découvert la raison pour laquelle tu ne devrais pas ignorer cette règle.

Le décollage et l'atterrissage sont considérés comme les étapes les plus dangereuses du vol, lorsque tout doit être sous le contrôle de l'équipage. Par la fenêtre, on peut voir ce qu'il se passe à l'extérieur de l'avion. Cela permet donc aux passagers et aux hôtesses de l'air de pouvoir informer si quelque chose ne se déroule pas bien et ainsi résoudre une situation d'urgence.

Pour les voyages effectués durant la journée, au décollage et à l'atterrissage de l'avion, la lumière dans la cabine est éteinte. Par conséquent, en cas de situation d'urgence, les fenêtres seraient l'unique source de lumière. De plus, avec les volets des hublots ouverts, les yeux de la personne s'habituent à l'éclairage naturel, ce qui lui permettra de voir plus facilement en cas d'urgence.

Avec les hublots ouverts, les sauveteurs peuvent voir ce qu'il se passe à l'intérieur de l'avion. Cela leur permettra de prendre la bonne décision et d'aider ainsi à évacuer l'avion.

Le volet en plastique peut causer beaucoup de blessures. En cas d'atterrissage très violent, le plastique peut se casser et ses fragments peuvent blesser le visage ou les parties du corps des passagers.

Selon la procédure, l'équipage dispose de 90 secondes pour réaliser l'évacuation de tous les passagers de l'avion. Par conséquent, n'ignore pas les règles de sécurité durant le vol : ce n'est pas si difficile d'ouvrir le volet de son hublot.

Photo de couverture depositphotos