Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici la véritable raison pour laquelle le "Titanic" a coulé

L'un des naufrages les plus impressionnants de l'histoire de l'humanité est toujours, 100 ans après, un mystère. Comment se fait-il qu’un navire ultramoderne, équipé de toutes les nouveautés de l'époque, portant un nom aussi significatif ("Titanic"), ait coulé après avoir "juste" heurté un iceberg ?

Eh bien, il y avait, à l'évidence, d'autres facteurs, outre l'énorme bloc de glace, qui ont contribué à ce que la catastrophe survienne. En voici quelques-uns.

Le compartiment du combustible du "Titanic" était en feu

Le "Titanic", sur le quai de Southampton. Avril, 1912.

Le journaliste britannique Senan Molony, qui étudie depuis 30 ans l'histoire du "Titanic", a étudié les photos prises avant que le bateau ne lève l'ancre, et en est arrivé à la conclusion qu'un incendie était survenu dans le réservoir de combustible et avait pu causer le naufrage.

Le feu a pris avant que le bateau n'appareille, et les marins ont essayé de l'éteindre pendant plusieurs semaines, mais sans succès. Le journaliste a découvert que les propriétaires du bateau transatlantique étaient parfaitement au courant mais qu'ils l'ont caché aux passagers : à cet effet, à Southampton, le vaisseau fut orienté vers la côte afin que les passagers ne remarquent pas les traces de suie.

Cette zone du bateau a atteint une température d'environ 1000°С, et lorsque le "Titanic" a heurté l'iceberg, l'acier fendu, formant de la sorte un énorme trou. Les experts ont confirmé qu'à une température aussi élevée, l'acier devient très fragile et peut perdre jusqu'à 75% de sa solidité.

Source : independent.co.uk

Les jumelles étaient enfermées et la clé était restée à terre

L'une des jumelles du "Titanic" fut trouvée au fond de l'océan longtemps après.

Au dernier moment avant de prendre la mer, les directeurs de l'entreprise White Star Line ont décidé de changer le premier adjoint du capitaine, désignant à sa place Henry Wilde, qui avait l'habitude des géants des mers tels que le "Titanic". Malheureusement, l'adjoint précédent, David Blair, oublia de remettre à Wilde les clés du coffre-fort, dans lequel les jumelles étaient rangées.

Il est évident qu'à bord du "Titanic" il y avait des vigiles, mais ils étaient dépourvus de jumelles, ne pouvant donc faire confiance qu'à leur simple vue. Et ils ont repéré l'iceberg trop tard.

Ce n'est que 95 ans après la tragédie, que l'histoire des jumelles enfermées fut révélée, à l'occasion de la vente aux enchères de la clé du coffre-fort.

Source : telegraph.co.uk, en.wikipedia.org

D'autres facteurs qui auraient pu causer la catastrophe

Voilà probablement l'iceberg qui causa la mise à mort du paquebot

  • Ce soir-là, il n'y avait pas de lune pouvant éclairer l'iceberg. Autrement, les vigiles auraient pu le repérer avant. En revanche, les étoiles scintillaient tellement qu'il était difficile de distinguer le ciel de l'eau, où se reflétaient les étoiles : la ligne de l'horizon avait l'air plus haute que ce qu'elle n'était en réalité. Toutes ces circonstances, ajoutées au fait qu'il n'y avait pas de jumelles, rendaient pratiquement impossible le repérage de l'iceberg à temps.


    Source : timmaltin.com
  • En dépit de tous les avertissements des autres vaisseaux, le "Titanic" ne réduisit pas sa vitesse quand il entra dans la zone, réputée très dangereuse, car remplie d'icebergs à la dérive (en ces temps-là, les règles de la navigation ne l'exigeaient pas). Si le vaisseau avait ralenti sa vitesse, il aurait probablement pu manœuvrer et éviter la collision.


    Source : autumnmccordckp.weebly.com
  • L'officier qui était de garde sur la passerelle de manœuvre donna l'ordre : "Tous à bâbord !", mais ils n'avaient pas assez de temps pour manœuvrer. Les recherches ont également conclu qu'avant de donner l'ordre, l'officier hésita pendant 30 secondes, des secondes qui auraient pu sauver le transatlantique. En effet, si le "Titanic" avait heurté l'iceberg de plein fouet, la proue aurait été fortement endommagée, mais le bateau serait resté à flots.

    Source : telegraph.co.uk
Based on materials from youtube.com