Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

14 Acteurs qui ont galéré dans les costumes de leurs personnages

Les costumes aident à mieux exprimer le caractère des personnages des films. Les interprètes attendent avec impatience d’essayer pour la première fois leurs tenues pour s’impliquer à fond dans leur rôle. Pourtant, se mettre dans la peau de certains personnages n’est pas facile et met les acteurs mal à l’aise. Lorsque cela arrive, les comédiens sont obligés de passer des semaines, voire des mois, dans des costumes serrés ou encombrants et endurer des séances de maquillage de plusieurs heures.

Chez Sympa, nous étions loin d’imaginer les épreuves que des acteurs traversent pour produire un film de qualité qui ferait plaisir au spectateur. Chapeau.

Angelina Jolie — Maléfique

Transformer la belle Jolie en une sorcière était un vrai défi. L’équipe de maquillage y mettait deux heures et demie, alors que l’actrice se dit ne pas faire partie des personnes les plus patientes au monde. Des prothèses de nez, des pommettes et des oreilles ont été ajoutées sur le visage de l’actrice, lui conférant cette apparence effrayante avec une touche extraterrestre. En outre, la comédienne portait de fausses canines et des lentilles. Ce clip en accéléré dévoile les étapes qui ont été nécessaires pour métamorphoser Angelina en Maléfique.

Mais la plupart des problèmes venaient des énormes cornes. Dans une interview, Angelina a admis que la coiffe était assez lourde, provoquant rapidement une fatigue dans son cou. De plus, Jolie portait des chaussures à talons de cinq pouces (un peu plus de 12 cm) et accrochait constamment des éléments du décor avec ses cornes. À plusieurs reprises, l’actrice s’est presque assommée.

Saoirse Ronan — Marie Stuart, reine d’Écosse

Saoirse Ronan portait un corset 12 heures par jour, ce qui a fini par affecter sa silhouette. Après la fin du tournage, elle a attendu près d’un mois avant de voir son corps retrouver ses courbes habituelles. L’actrice a également ajouté que le corset était terriblement gênant et comprimait ses organes internes.

Ralph Fiennes — Harry Potter (série de films)

C’est avec des frissons que l’acteur se souvient de plusieurs couches de maquillage du Seigneur des Ténèbres, ainsi que de son costume. Non seulement Ralph Fiennes n’arrêtait pas de tomber sur les plis, mais il a également dû porter des collants de femme sous sa robe. Et ils descendaient sans cesse jusqu’aux genoux. L’interprète avoue que cela l’empêchait de marcher élégamment comme Voldemort. Il a donc demandé au costumier de faire quelque chose à ce sujet. Le problème a été résolu rapidement : on a coupé la partie supérieure du collant et on l’a accroché avec un porte-jarretelles, comme on le fait avec les bas.

Tilda Swinton — The Grand Budapest Hotel

Tilda Swinton a passé près de cinq heures au maquillage en attendant patiemment d’être transformée en une très vieille dame : “Il était fascinant de les voir travailler. Toute une équipe s’occupait de moi, ils prenaient des morceaux de ce qui ressemblait à du jambon et les appliquaient sur mon visage, mes mains et mes oreilles.”

Il en a fallu autant pour débarrasser l’actrice de ce maquillage. Fort heureusement, Tilda a participé au tournage pendant deux jours seulement.

Brie Larson — Captain Marvel

Brie Larson s’est plainte que son costume n’était pas super pratique. Elle n’était pas en mesure de le mettre toute seule : à chaque fois, elle se faisait aider par deux assistants et mettait 30 minutes pour enfiler le costume de super-héroïne. D’ailleurs, aller aux toilettes était un autre défi de taille : l’actrice était accompagnée de toute une équipe de cinq personnes.

Orlando Bloom — Le Seigneur des anneaux (série de films)

L’acteur a les yeux marrons, il a donc été obligé de porter des lentilles bleues. Orlando les détestait de tout son cœur, car les lentilles irritaient ses yeux et tombaient souvent. Quand le comédien a repris le rôle de Legolas dans la trilogie Le Hobbit, il a refusé de les utiliser, ses yeux ont été donc colorés à l’aide des images de synthèse.

Helena Bonham Carter — La Planète des singes

Alors que le tournage commençait à sept heures du matin, Helena Bonham Carter devait se lever entre deux et trois heures du matin car la pose du maquillage lui prenait environ quatre heures. “C’est difficile à endurer et à la fin du tournage, on est complètement épuisé”, s’est confiée la star.

Dans le costume de singe, il était difficile de boire et de manger : l’actrice devait utiliser un petit miroir pour savoir où se trouvait sa bouche sous le masque et éviter de gâcher son maquillage. En plus, jouer dans une telle tenue était éprouvant, car le maquillage épais et des prothèses sur son visage impactaient les mimiques de l’actrice. Et de surcroît, à cause des oreilles énormes, elle entendait à peine ses collègues.

Christina Ricci — Penelope

Il fallait environ une heure et demie à l’équipe de maquillage pour mettre la prothèse sur le nez de Christina Ricci. Pendant tout ce temps, l’actrice ne devait pas bouger sa bouche et tenait le groin factice avec sa main pour qu’il colle mieux à son visage. Après, on s’attaquait à la coiffure et au maquillage classique.

Gary Oldman — Les Heures sombres

La transformation culte de Gary Oldman en Premier ministre britannique durait près de quatre heures. En plus du maquillage complexe, l’acteur portait une prothèse sur son corps, à l’instar d’un corset de l’époque victorienne. Gary Oldman craignait surtout de ne pas tenir face à un timing assez chargé : il a tourné en costume et maquillage entre 18 et 20 heures pendant 48 jours de suite. Il avait également peur que sa peau ne reste abîmée après tout ce qui avait été collé dessus.

Si tu souhaites découvrir les détails de la réalisation du maquillage oscarisé de Churchill, regarde cette courte vidéo.

Michael Sheen — Twilight, chapitre IV : Révélation

Ce n’est pas la première fois que l’acteur porte des tenues gênantes. Ainsi, pour le tournage de Tron : L’Héritage, il a enfilé un corset et des hauts talons. Et pourtant, les lentilles de vampire ont été plus éprouvantes. Michael a dit qu’elles devaient couvrir l’œil en entier, elles étaient donc beaucoup plus grandes que d’habitude. En outre, la séance de pose avait tout d’une torture. Tout d’abord, les assistants soulevaient la paupière supérieure de l’acteur pour glisser la première partie de la lentille. Ensuite, ils répétaient l’opération avec la paupière inférieure. Après, quelques manipulations pour faire ajuster la position des lentilles.

Michael Sheen devait également utiliser fréquemment du collyre et souffrait de maux de tête, car à cause des lentilles il perdait sa vision périphérique.

Gwyneth Paltrow — L’Amour extra-large

Les costumes n’entraînent pas uniquement une souffrance ou un malaise physiques. Parfois, ils sont à l’origine d’un traumatisme émotionnel. Ainsi, Gwyneth Paltrow a compris сe qu’on ressent quand on est en surpoids, et elle n’a pas du tout aimé cela : “Le premier jour où j’ai essayé le costume de la femme obèse, j’étais à l’hôtel Tribeca Grand et j’ai traversé le hall. C’était si triste et gênant. Tout le monde fuyait mon regard parce que j’étais obèse. Je me sentais humiliée parce que les gens étaient vraiment méprisants.”

Rachel Brosnahan — Mme Maisel, femme fabuleuse

Puisque l’action évolue en Amérique dans les années 60, l’actrice devait toujours porter un corset sous ses robes. Dans une interview, elle a parlé des conséquences : “À cause du corset, j’ai subi une blessure. Dans la série, on parle très vite, on n’a presque pas le temps de respirer. Je pense que je ne respirais pas suffisamment, et quelques-unes de mes côtes ont fusionné. Et maintenant je ne peux plus inspirer profondément.”

Shawn et Marlon Wayans — FBI : Fausses blondes infiltrées

Transformer les frères en sœurs n’a pas été un mince défi pour l’équipe de maquillage comme pour les acteurs. Au départ, tout le processus prenait sept heures par jour, mais les experts ont réussi à s’en sortir en cinq heures : “On a fait cela pendant 60 jours, c’était épuisant. S’ils mangeaient ou buvaient quelque chose, il fallait aussitôt retoucher le maquillage. Les gars n’ont pas eu beaucoup de temps pour dormir entre les séances de maquillage et le tournage.”

Et toi, si tu étais une star hollywoodienne, accepterais-tu de jouer avec beaucoup de maquillage et dans un costume inconfortable ? Ou choisirais-tu un look naturel ? N’hésite pas à donner ton avis dans les commentaires !

Partager cet article