Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

7 Tableaux inquiétants dont il reste encore à résoudre les mystères

On ressent parfois des émotions extrêmement intenses ou on a parfois vraiment peur juste en regardant une image. Et cela est compréhensible, étant donné que l'artiste met toute son énergie et son génie pour créer son oeuvre. Et plus elle est remplie de talent, plus son processus de création dégage de force et de mystère.

Sympa-sympa.com a dressé pour toi une compilation de ces cadres "inquiétants" qui sont dotés de ce pouvoir artistique fort et inexplicable, comme s'ils avaient une âme.

Mona Lisa d'Isleworth

90% des visiteurs se rendent au Musée du Louvre juste pour admirer le tableau le plus mystérieux du monde, la légendaire Joconde. Jusqu'à maintenant, il y a encore beaucoup de mystères non résolus au sujet de ce tableau. On sait aujourd'hui que cette oeuvre provoque l'apparition du syndrome de Stendhal, un trouble dans lequel une personne perçoit très fortemment les oeuvres d'art : elle souffre de désorientation de l'espace, et plonge littéralement dans l'image. Ce qui peut se voir de l'autre côté de la "Mona Lisa" est inconnu, mais les faits parlent pour eux-mêmes : ce tableau a poussé certains visiteurs du Louvre à l'agression tout comme au suicide.

Mais peu de gens savent qu'il existe une autre version de La Joconde, connue sous le nom de "Mona Lisa d'Isleworth", probablement également née des pinceaux de Leonard de Vinci mais peinte des années auparavant. Il est possible que l'artiste se soit entraîné avec cette réplique de son tableau, 20 ans avant la variante connue du monde entier. Cette oeuvre a été trouvée il y a plus d'un siècle dans une collection privée. Dans le Musée du Prado de Madrid, on peut même profiter d'une troisième version. Peut-être, un jour, la Mona Lisa d'Isleworth aidera à découvrir tous les secrets de la célèbre "Joconde".

La peinture d'un homme sans tête

Ce tableau fut peint par l'artiste Laura P. à partir d'une photo. L'auteur de ladite photo, James Kidd, affirme qu'il n'était pas en train de photographier un homme, debout, à gauche de la calèche. Mais que soudainement, il est apparu sur l'image au cours du processus de développement (tu peux voir la photo originale ici).

L'artiste a accroché l'oeuvre terminée dans son bureau, mais ses collègues lui ont demandé de sortir immédiatement le tableau de là. En mettant le tableau sur son lieu de travail, ce fut comme si un fantôme était arrivé. L'oeuvre était toujours accrochée de travers, bien que chaque jour ils la remettaient correctement. Plus tard, l'histoire s'est répétée dans d'autres maisons qui avaient décidé "d'adopter" la dite oeuvre. Finalement, ses propriétaires se sont vus obligés de la brûler.

L'enfant qui pleure

Il existe toute une série de peintures d'enfants qui pleurent réalisée par l'artiste italien Bruno Amadio. Elles composent les portraits de 65 enfants orphelins que l'artiste vendait aux touristes après la Seconde Guerre Mondiale.

La peinture la plus célèbre de cette série est "The Crying Boy", qui est officiellement reconnue comme maudite dans diverses régions d'Angleterre. Selon la légende, l'auteur du tableau a allumé une allumette en face de l'enfant qui posait pour le faire pleurer. Depuis, des reproductions de ce tableau ont été détectées dans 50 incendies dans toutes l'Angleterre.

Vénus à son miroir

Cette peinture de Diego Velazquez, la "Vénus à son miroir" , est à elle-même tout un mystère : les spécialistes en art se perdent en conjectures pour tenter de comprendre pourquoi le reflet d'une déesse si belle et jeune est doté d'un visage si âgé? Et comment expliquer cette perspective erronée ? Qu'avait en tête l'auteur ?

En plus de ces mystères, ils attribuent à ce tableau une force mystique. Il s'avère que tous ses propriétaires sont poursuivis par le malheur : dévastations, incendies et vols. Partout où le tableau était, les gens essayaient de s'en séparer immédiatement. Au début du XXe siècle, il est finalement arrivé à la Galerie Nationale de Londres, en trouvant apparemment la paix. Mais en 1914, une activiste britannique pour la lutte pour les droits des femmes lui administra cinq coups de sabre, découpant la magnifique Vénus. Depuis cependant, il ne s'est rien repassé de bizarre avec ce tableau.

Femme de pluie

La peinture "Femme de pluie", oeuvre de l'artiste ukrainienne Svetlana Telets, a également provoqué une étrange impression. L'artiste affirme qu'elle a peint le tableau en seulement cinq heures et en ayant la sensation que quelque chose guidait sa main. Tous les acheteurs du tableau l'ont rendu en se plaignant d'insomnie, d'anxiété et d'avoir la sensation que quelqu'un était en train de les observer derrière eux.

Le portrait du général espagnol Bernardo de Galvez

Si tu es en train d'écrire un roman sur les fantômes, tu dois sans aucune hésitation visiter l'hôtel Galvez à Galveston (Texas, Etats-Unis). Les clients se plaignent souvent du portrait du général espagnol Bernardo de Galvez, dont le regard, d'après ce qu'ils affirment, les suit régulièrement dans le couloir et les escaliers. En même temps, beaucoup de gens ont la sensation que le général les suit même après, tel qu'il est peint. Le plus surprenant, c'est que cette oeuvre est impossible à prendre en photo. L'image de l'appareil photo sort généralement avec des tâches, des lueurs ou déformée.

Cet hôtel, plus globalement, fait l'objet d'une grande quantité de mystérieuses rumeurs et légendes.

Les mains lui résistent / The Hands Resist Him

L'artiste Bill Stoneham affirme qu'il a peint ce tableau en prenant comme référence une photo de son enfance. La poupée qui se trouve à côté de lui, agit comme un guide dans le monde des rêves, qui se trouvent derrière la porte. Mais dans le monde de quels rêves exactement ?

Des mésaventures ont commencé à arriver dans la famille d'un de ses premiers propriétaires. La famille qui a acquis la peinture l'a accrochée dans la chambre de leur enfant. Mais la petite fille a commencé à pleurer jusqu'à la chambre de ses parents en criant que les enfants du tableau étaient en train de se disputer. Les propriétaires suivant de la peinture se sont aussi plaint d'étranges événements, de mauvaise santé et de la transformation mystérieuse de l'image. Et il faut reconnaître que cette peinture donne un désagréable sentiment et qu'on ne peut pas l'observer tranquillement plus d'une minute. N'est-ce pas ?

Photo de couverture wikipedia
Based on materials from the-line-up, therichest, oddee