Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

8 Œuvres d’art avec des défauts tout à fait inattendus

Tout le monde fait des erreurs. Même les plus grands génies. Et parfois, leurs erreurs sont monumentales.

Sympa-sympa.com a observé de près huit œuvres d'art sous un autre angle et a découvert qu'elles comportaient des petits défauts, volontaires ou non.

David

Michel-Ange

Cette statue du roi juif a été taillée dans un seul bloc de marbre de Carrare. Bien que les sculptures de Michel-Ange soient réputées pour leur précision anatomique, celle-ci comporte un petit défaut : il manque un muscle entre la colonne vertébrale et l'omoplate. Le sculpteur n'a pas réussi à tailler le muscle à cause d'une imperfection du marbre à cet endroit.

La neuvième vague

Iván Aivazovski

Le tableau représente des vagues, dont les crêtes se développent de façon particulière. L'artiste a observé les vagues depuis le rivage, en supposant qu'elles parcouraient toute l'étendue de la mer. Mais en réalité, lors d'une tempête, les vagues en pleine mer ont une forme conique et ne ressemblent pas aux vagues des eaux peu profondes.

Moïse

Michel-Ange

À cause d'une traduction approximative de L'Exode, Michel-Ange a représenté le prophète de l'Ancien Testament avec des cornes. En hébreux, "karnaim" signifie à la fois "rayons" et "cornes". Si bien que la phrase "De son visage émanaient des rayons de lumière" est devenue "Son visage était doté de cornes".

Un bar aux Folies Bergère

Édouard Manet

Si tu regardes attentivement le miroir, tu remarqueras que le reflet ne correspond pas tout à fait à la réalité : la position des bouteilles sur le bar est différente, la serveuse regarde droit devant elle, et le miroir est face aux clients. Comme souvent quand on interprète l'art, les experts n'ont pas réussi à se mettre d'accord : s'agissait-il d'une excentricité de la part de Manet, ou a-t-il commis une série d'erreurs sans s'en rendre compte ?

La Ronde de nuit

Rembrandt

Ce tableau est plein de mystères et les historiens l'étudient encore aujourd'hui. Il y a un grand débat autour des gants du capitaine Frans Banning Cocq : de sa main droite gantée, il semble tenir un autre gant droit. De nombreux historiens en art pensent que Rembrandt a voulu ajouter une touche originale à son œuvre. D'autres pensent qu'il s'agit bien d'un gant gauche, que le capitaine le tient par l'annulaire, et que le pouce nous fait face.

Le Souper à Emmaüs

Le Caravage

Un observateur attentif pourra remarquer que la corbeille de fruits est mal posée sur la table, mais que, contrairement aux lois de la physique, elle ne tombe pas. Les historiens en art ont également remarqué que les fruits de cette corbeille ne sont pas de saison : la scène se déroule la veille de Pâques, bien avant les récoltes de l'automne. Toutes ces erreurs ont été commises volontairement par l'artiste : les pommes et les raisins, de même que l'ombre de la corbeille en forme de poisson, sont des symboles du christianisme.

La Naissance de Vénus

Sandro Botticelli

Bien que Botticelli ait vécu pendant la Renaissance, époque caractérisée par une grande précision anatomique dans la peinture et la sculpture, ses œuvres sont loin d'être parfaites. La déesse de la beauté comporte des défauts, dont un étrange renflement au niveau du pied et un cou trop long. Selon une autre version, le peintre aurait commis ces erreurs volontairement, pour montrer que le corps féminin n'est pas parfait.

La Madone Sixtine

Raphaël

À première vue, il semble que le Pape Sixte II ait six doigts à la main droite. Mais en observant bien, on se rend compte que ce que l'on prenait pour un sixième doigt n'est que l'intérieur de la paume. Toutefois, le pied droit de la Madone semble lui aussi avoir un orteil en trop, ce qui peut être un signe de polydactilye, une maladie qui se caractérise par un grand nombre de doigts