Sympa

Cet illustrateur espagnol a utilisé un abécédaire pour dessiner des créatures de science fiction et les rendre adorables

6--5
994

On associe souvent les créatures de science fiction à l’apparence qu’elles avaient lors de leur première apparition ou lors de leur plus célèbre représentation cinématographique. Mais à quoi ressembleraient ces monstres s’ils étaient aussi petits et mignons que des enfants ? David G. Forés, également connu sous le nom de Don Vito, est un illustrateur espagnol qui a choisi un “monstre” célèbre pour chaque lettre de l’alphabet, et les a ainsi transformés en dessins qui éveilleront toute ta tendresse et te donneront forcément le sourire.

Sympa a réuni dans cet article toutes ces illustrations pour que tu puisses prendre le temps de les admirer, mais aussi les découvrir et les partager.

1. Abraham “Abe” Sapien

Pour commencer cette série d’illustrations, Don Vito a choisi Abraham Sapien, aussi connu sous le nom de “Abe”. Ce personnage vient de la bande dessinée Hellboy, mais il a aussi sa propre série de comics.

Abe est un icthyo sapien, quelque chose de semblable à un homme-poisson, dont le corps est bleu et visqueux. Il a un niveau d’intelligence beaucoup plus élevé que les humains, il est très doué au tir, au combat, à l’analyse et au calcul. Dans des comics qui lui sont consacrés, on apprend que dans le passé, il était un gentleman victorien féru d’occultisme, qui a rencontré une sorte de divinité marine au cours d’un rituel, et qui a fini par fusionner avec elle.

Il a été recruté dans les rangs du B. P. R. D. (Bureau for Paranormal Research and Defense), l’agence de recherche paranormale pour laquelle le démon Hellboy travaille également.

2. Beetlejuice

Le malveillant mais si drôle Beetlejuice est un personnage créé par Tim Burton qui, paraît-il, si tu répètes trois fois son nom, apparaîtra pour... t’aider ?

Beetlejuice est apparu pour la première fois dans le film éponyme en 1988. C’est un mort vivant qui vit dans un cimetière et qui a le pouvoir de recréer des mondes pour les autres personnes décédées qui en ont besoin. Ce “gentil méchant” se caractérise par le fait qu’il aide d’autres défunts en détresse, par exemple, à expulser de leur ancienne maison les humains qui y ont emménagé, ou à éloigner ceux qui les dérangent, devenant ainsi une sorte “d’exorciste des vivants”.

Son apparence est celle d’un homme crasseux, négligé, et putride, mais c’est surtout son espièglerie et sa manière grossière de parler qui le caractérisent.

3. Cthulhu

Cthulhu est une divinité fictive créée par l’écrivain H. P. Lovecraft, dont la première apparition fut dans le roman L’Appel de Cthulhu.

Cthulhu appartient à un groupe de divinités appelées les “Grands Anciens”, des êtres célestes qui existaient bien avant notre époque, et qui, dans l’univers de Lovecraft, se réveillent et s’attaquent à l’humanité, entraînant des conséquences catastrophiques. Alors qu’on dit que Cthulhu est une divinité, c’est en fait une créature extraterrestre dotée de pouvoirs similaires à ceux d’un dieu, enfin, vu à travers les yeux d’un être humain.

Ce méchant est représenté avec la tête et les tentacules d’une pieuvre géante, et les ailes d’un dragon. Il est immortel et vit dans les profondeurs des océans.

4. Dracula

Le comte Dracula, créé par l’écrivain irlandais Bram Stoker, est apparu pour la première fois comme le protagoniste du roman éponyme. Dans la vie réelle, le comte Dracula était un prince roumain dont le nom de naissance était Vlad Drăculea (dit “l’empaleur”), qui a vécu entre 1431 et 1476. Bram Stoker a pris quelques caractéristiques de ce personnage historique, et les a fusionnées avec le vampire le plus célèbre du monde de la fiction.

Le méchant comte Dracula est un vampire, donc un mort-vivant, qui se nourrit de sang humain et qui vit isolé dans son château en Transylvanie. De manière très raffinée, ce vampire dort dans un cercueil le jour, se réveille la nuit, et vit accompagné de ses fidèles amis, les loups. Parmi ses caractéristiques, figurent la domination totale des animaux, le pouvoir de se transformer en animal ou en brume, de boire le sang de ses victimes qu’il peut transformer (s’il le désire) en vampires, la télépathie, et l’impossibilité de se refléter dans les miroirs. L’ail et les croix le repoussent, mais la seule manière de le tuer est de lui planter un pieu dans le cœur, puis de le décapiter.

5. Edward aux mains d’argent

Créé par le brillant Tim Burton, Edward aux mains d’argent est un gentil garçon qui vit caché dans un manoir abandonné, car il ne veut pas être vu. En fait, Edward est la création d’un inventeur qui voulait construire un robot, mais qui est mort avant de l’avoir terminé, ce qui fait que le jeune homme a une apparence humaine, mais avec des ciseaux à la place des mains.

Dans le film, Edward est un être rempli d’innocence et de gentillesse, mais quand il est découvert par une vendeuse de cosmétiques qui décide de le ramener chez elle, les choses vont prendre un grand tournant pour lui, et pour les habitants de la ville. Bien que tout le monde, y compris lui , soient heureux lorsqu’il fait des sculptures sur buissons ou sur glace, ou lorsqu’il coupe les cheveux aux femmes du quartier, les choses finissent tout de même par mal tourner pour lui au moment où il tombe amoureux de la fille de la vendeuse.

6. Frankenstein

Créé par l’écrivaine Mary Shelley, Frankenstein est l’un des monstres les plus célèbres de la littérature et des films d’horreur. En réalité, c’est “la créature de Frankenstein”, car celui qui porte ce nom de famille est en fait Victor Frankenstein, un homme obsédé par la quête de l’immortalité, qui donne un jour naissance à une créature faite de différentes parties de corps humains, à qui il donne vie grâce à de l’électricité.

Bien qu’elle soit connue de tous sous le nom de Frankenstein, cette créature issue d’une expérience n’a pas de nom dans le roman original. Elle n’est pas non plus méchante ou nuisible comme on l’a montré plus tard dans les films, c’est même un être extrêmement sensible et émotif. Tout ce que désire ce personnage, c’est la compagnie d’un autre être lui ressemblant. Il éprouve de plus une profonde admiration pour la beauté de la nature, comme les fleurs et les oiseaux. Il sait lire et écrire, et parle plusieurs langues.

Mais le rejet continuel dont il fait l’objet durant toute l’histoire, associé au développement de sa culture et de ses connaissances par le biais de la littérature, finissent par rendre ce “monstre” conscient de sa propre nature, ce qui provoque sa colère et son désir de vengeance contre son créateur, qui l’a laissé à son sort après l’avoir créé.

7. Gollum

Le mystérieux et ambivalent Gollum est un personnage qui fait partie de la saga du Seigneur des Anneaux, de J. R. R. Tolkien.

Gollum était, à l’origine, une créature appartenant à la race des hobbits, mais avec le temps, son corps et son esprit ont été déformés par l’Anneau Unique, un anneau magique qui corrompt qui le possède, mais qui lui donne également une grande puissance et une longue vie. Le véritable nom de ce personnage est Sméagol, mais il s’est autobaptisé Gollum, faisant allusion au bruit que faisait sa gorge quand ses deux personnalités se sont affrontées.

Son “bon” côté est Sméagol, qui se souvient vaguement de la vie paisible qu’il menait avant de posséder l’anneau, et son “mauvais” côté est Gollum, qui n’hésiterait pas une seconde à mettre fin à la vie de quiconque voudrait lui enlever son “précieux”, comme il appelle l’Anneau unique.

Cette créature vit cachée dans les montagnes et se nourrit de poissons qu’elle pêche à mains nues. Il nous apparaît physiquement faible, la peau grise et visqueuse, et les yeux énormes et intimidants lorsqu’ils sont fixes. Sa tête est très grande par rapport à son petit corps, et il n’a que quelques cheveux fins et humides, car ils sont en contact permanent avec l’eau.

8. Hannibal Lecter

Hannibal Lecter est un célèbre personnage de fiction créé par l’écrivain américain Thomas Harris, qui est apparu pour la première fois dans le roman Dragon Rouge, publié en 1981.

Le Docteur Lecter est un psychiatre de renom, mais qui a un profil de sociopathe, qu’il dissimule merveilleusement bien au reste de la communauté. Intelligent, calculateur, raffiné et manipulateur, Hannibal Lecter attire ses victimes, les assassine, et assouvit ensuite une autre passion : la gastronomie. Le cannibalisme est en effet une caractéristique fondamentale de ce personnage qui, tout au long de la saga, prend l’aspect d’un véritable monstre dès qu’une de ses victimes le démasque et prend conscience de son triste destin.

Le Dr Lecter est un amateur de musique classique, il est très cultivé et a des goûts exquis, et il séduit facilement toutes les personnes qu’il rencontre, grâce à son don pour la manipulation et le contrôle qu’il exerce sur ses interlocuteurs.

9. Invisible Man (L’Homme Invisible)

L’Homme Invisible a été créé par l’écrivain anglais H. G. Wells, et est apparu pour la première fois dans son roman éponyme publié en 1897. En fait, le nom de ce mystérieux personnage est Griffin, un brillant étudiant en médecine capable de devenir invisible aux yeux des autres, selon sa théorie sur la réfraction de la lumière du corps humain et sa relation à l’air.

Lorsqu’il veut être vu, Griffin porte un imperméable, de grandes lunettes noires et un chapeau, mais il doit aussi se couvrir le visage de bandages et enfiler des gants pour qu’on puisse les distinguer. Dans le roman original, il vit seul et de manière isolé, volant et effrayant les habitants des villages qu’il visite.

10. Jason Voorhees

Jason Voorhees est un autre des méchants les plus célèbres et emblématiques du cinéma d’horreur. C’est le protagoniste de la très longue saga des Vendredi 13.

Jason a toujours été un enfant rejeté et taquiné par ses camarades de classe, à cause de son hydrocéphalie. Lors d’un camp d’été, ses méchants camarades le maltraitèrent tellement qu’il tomba dans un lac et se noya. Sa mère, Pamela Voorhees, cherche ensuite à se venger de ceux qui ont tué son fils, mais selon l’histoire, Jason ne meurt jamais, et à chaque nouveau volet, il se venge lui-même de ceux qui l’ont martyrisé durant son enfance, physiquement et psychiquement.

Ce célèbre tueur en série de fiction porte toujours de vieux vêtements, mais il est surtout caractérisé par son masque de hockey et sa machette. On ne sait pas grand-chose de sa personnalité, mais on sait qu’il a une force surhumaine et que sa soif de vengeance ne cesse jamais.

11. King Kong

Voici un autre des plus grands monstres de la fiction : Kong, le redoutable gorille qui habite Skull Island.

Cette créature est apparue pour la première fois dans le film King Kong de 1933, mais elle est aussi apparue d’innombrables fois dans de nombreux remakes ou suites. Selon la version du film, le poids du gorille géant varie entre 55 et 1000 tonnes, et sa hauteur varie entre 15 et 100 mètres.

Les compétences de Kong comprennent l’intelligence, l’habileté au combat, la capacité d’absorber l’énergie de l’adversaire, et la facilité de communication. Dans le film de 1933, Kong est considéré comme un véritable dieu sur Skull Island (“l’île du Crâne”), et les indigènes lui offrent des jeunes femmes pour étancher sa soif et sa colère.

12. Leatherface

Leatherface est le méchant de la saga du film Massacre à la tronçonneuse, qui apparu pour la première fois au cinéma en 1974.

Son véritable nom est Jedidah Sawyer, et c’est le fils d’une famille de cannibales qui mangeaient leurs victimes lors de leurs repas quotidiens. Parallèlement à Jason Voorhees (Vendredi 13), Leatherface est également né avec un handicap physique, et il ne fait que ce que sa famille lui dit de faire. C’est un jeune homme qui porte toujours un tablier de boucher et qui cache son visage sous un masque fait de peau humaine (Leatherface = visage de cuir).

13. La Momie

La momie est un personnage si profondément enraciné dans la culture populaire que nous l’avons tous vu apparaître dans un film, une série, un vidéoclip ou dans la littérature. Mais si l’on tient compte de l’origine qui a donné tant de popularité à ce personnage, il faut remonter à 1932, l’année de sortie du film La momie, avec Boris Karloff dans le rôle principal.

La momie évoquée dans ce film est celle du prêtre égyptien Imhotep, qui est ramené à la vie lorsqu’un archéologue lit par erreur un sort et le ressuscite. Alors que dans le film, la momie d’Imhotep se réveille avec ses bandages, puis s’habille ensuite en costume d’époque, dans la culture populaire, ce personnage est souvent associé à un homme qui est entièrement recouvert de bandages et qui se déplace partout avec eux.

14. Norman Bates

Norman Bates est le protagoniste du roman Psychose, écrit en 1959 par Robert Bloch. L’année suivante, cette histoire fut adaptée au cinéma par Alfred Hitchcock, où elle a connu une popularité massive grâce au jeu d’acteur d’Anthony Perkins.

Norman Bates est un homme qui vit seul dans l’hôtel qu’il dirige et qui, à première vue, est un homme droit et sérieux. Mais en réalité, Norman a une triple personnalité : d’une part, il est l’enfant dominé par sa mère, d’autre part, il est l’homme adulte qui gère très bien son entreprise, mais la pire de ses personnalités est la troisième, celle qui correspond à sa propre mère, à qui il a pris la voix, la gestuelle, et même les robes.

Norman persécute tour à tour les personnes qui viennent dans son hôtel, tout en tentant de contrôler ses trois personnalités.

15. Orlok

Nous avons ici un personnage qui est peu connu sous son vrai nom, le comte Orlok, mais qui est plus célèbre sous le surnom qu’on lui donne dans l’histoire fictive dont il est le personnage principal : Nosferatu.

Le comte Orlok est une créature qui est apparue pour la première fois dans le film Nosferatu le vampire de 1922, réalisé par Friedrich Wilhelm Murnau, et basé sur le célèbre roman Dracula de Bram Stoker. Bien que Murnau ait basé son œuvre sur le classique de Stoker, la veuve de Stoker ne l’a jamais acceptée comme une œuvre légitime.

Orlok, ou Nosferatu, est un vampire qui habite un château en Transylvanie, et qui est craint par tous les habitants. L’histoire du film est très similaire à celle du roman de Bram Stoker, mais la présentation du comte est très éloignée de celle qui a été faite dans les films ultérieurs, bien qu’Orlok ait été le premier vampire du cinéma, et ait préparé le terrain pour ceux qui ont suivi. D’allure très mince, Orlok porte une sorte de veste noire, il a les ongles très longs, il est complètement chauve, et possède deux très longues dents qu’il ne peut cacher, ainsi que deux oreilles pointues, ce qui lui donne l’apparence d’un rongeur macabre.

16. Predator

Le Prédateur, ou simplement Predator, est une créature extraterrestre qui est apparue pour la première fois dans le film éponyme de 1987.

C’est un extraterrestre qui appartient au peuple Yautja, une race qui est chargée de chasser les humains et d’autres espèces qui sont signalées comme un danger ou une menace. Bien qu’ils semblent très grands, la physiologie des Predators est très différente de celle des humains : parmi les nombreuses caractéristiques propres à leur espèce, ils ont une vision thermique, infrarouge et ultraviolette, ils pèsent entre 140 et 190 kg, et ils ont une chevelure ressemblant à des dreadlocks qui leur permet de réguler leur température corporelle.

En ce qui concerne leur comportement, bien qu’ils soient des chasseurs expérimentés, ils ont un grand sens de l’honneur, ce sont des êtres religieux, et ils obéissent un ordre social hiérarchique. Leur planète, Yautja Prime, possède une technologie bien supérieure à celle de la Terre, parmi laquelle on trouve des équipements de chasse, des vaisseaux spatiaux et diverses armes extrêmement puissantes.

17. Quasimodo

Quasimodo, plus connu dans la culture populaire sous le nom du Bossu de Notre-Dame, est un personnage créé par Victor Hugo dans son roman Notre-Dame de Paris, publié en 1831.

Il est décrit comme un jeune homme timide et renfermé, à cause du harcèlement constant qu’il subit de la part des gens à cause de ses malformations physiques. Néanmoins, ce garçon a un grand cœur, et il est très noble et courageux. Il est aussi très malin et possède une grande force physique qu’il utilisera pour tenter de sauver sa bien-aimée, Esmeralda, une gitane qui est sur le point d’être injustement exécutée.

Quasimodo a été interprété par de nombreux acteurs, et son histoire a été adaptée au cinéma, à la télévision et au théâtre.

18. Regan MacNeil

Lorsqu’on parle de personnages terrifiants, on ne peut s’empêcher de penser à Regan MacNeil, cette fillette de 12 ans qui est possédé par le démon Pazuzu dans le film L’Exorciste de 1973. En fait, la première apparition de Regan fut dans le roman éponyme écrit par William Peter Blatty, et publié en 1971.

Regan est une fillette ordinaire qui vit avec Chris, sa mère actrice, depuis qu’elle a divorcé de son père. Lorsqu’elle découvre une planche de Ouija dans la nouvelle maison où elle vit, la petite fille réveille une force obscure, et se retrouve possédée par un vieux démon. Les conséquences psychologiques et physiques que ce dernier lui fera subir constitue l’intrigue principale du roman et du film, faisant de Regan un personnage culte et iconique de la culture populaire.

19. Samara

Samara Morgan est un personnage qui apparaît dans le film Le Cercle en 2002, un remake américain du Ring japonais. C’est une petite fille décédée qui tourmente quiconque regarde une cassette vidéo maudite comportant des images très troublantes de son passé, mais qui servent d’indices pour résoudre son meurtre, car Samara a été assassinée et jetée au fond d’un puits.

Son apparence lorsqu’elle attaque ses victimes est vraiment terrifiante : elle porte une longue chemise de nuit blanche, elle marche pieds nus, et son corps mouillé et recouvert de terre et de boue, car elle vit dans le puits dans lequel elle a été jetée. Une fois qu’une personne a vu la vidéo maudite, il lui reste sept jours avant que la petite Samara ne sorte de son puits et passe littéralement à travers l’écran de télévision pour l’assassiner.

20. Toxic Avenger

Nous avons ici un personnage culte de l’année 1984 : The Toxic Avenger ou The Chemical Man, qui figure dans le film du même nom.

Son véritable nom est Melvin Ferd, et c’est un homme d’entretien qui travaille dans un gymnase. Lorsqu’il est victime d’une mauvaise plaisanterie de la part d’une bande de “bad boys” locaux, Melvin tombe dans un réservoir de déchets toxiques, et il se transforme en une créature aux pouvoirs surhumains, dont il se servira pour se venger de ses agresseurs, et sauver la ville des malfaiteurs qui la contrôlent.

21. Ursula

Qui ne se souvient pas de la méchante sorcière des mers, Ursula, du dessin animé La petite sirène ?

Cette sorcière au corps violet se terminant par des tentacules, aux lèvres rouges et aux cheveux gris, veut gouverner les océans et prendre la place du puissant Roi Triton, le père d’Ariel, la sirène héroïne de l’histoire. Dans son plan machiavélique, Ursula propose à Ariel de lui donner un corps de femme afin qu’elle puisse retrouver le prince dont elle est tombée amoureuse. En retour, l’innocente sirène devra donner sa voix à la sorcière. Ce qu’Ariel ne sait pas, c’est qu’Ursula l’utilisera pour prendre la place de son père et devenir ainsi la reine des sept mers.

Parmi certaines de ses caractéristiques, nous pouvons noter un sens de l’humour très ironique et surtout très malveillant, et un grand sens de la persuasion, qui ne montre chez ce personnage froid et calculateur aucune émotion, quelles que soient les circonstances.

22. Voldemort

Lord Voldemort, également connu sous le nom du Seigneur des Ténèbres, ou encore " Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom " est le méchant le plus célèbre de la saga Harry Potter, écrite par l’auteure britannique J. K. Rowling, et publiée à partir de 1997.

Lord Voldemort est en fait une dérivation du vrai nom de ce personnage, Tom Elvis Jedusor, dont l’anagramme forme la phrase “Je suis Voldemort”. Voldemort est un mage noir qui apparaît comme l’ennemi juré et l’antagoniste d’Harry Potter tout au long de la saga, essayant de le tuer pour reprendre son pouvoir et retrouver sa force, parce que lorsqu’il n’était encore qu’un bébé, Harry a réussi à repousser un sort mortel lancé par Voldemort lui-même.

Ce méchant a l’apparence d’un mort vivant, parce que lorsqu’il retrouve sa forme physique, il ne le fait que partiellement. Il est chauve, a la peau très blanche, des yeux rouges, un visage cadavérique sans nez, des mains osseuses et les ongles longs. Parmi ses pouvoirs figurent la capacité de contrôler le comportement des animaux, de parler le Fourchelang (la langue des serpents) et de maîtriser la legilimancie (le pouvoir de lire dans les pensées des autres).

23. White Walker (Marcheur Blanc)

Les Marcheurs Blancs correspondent à un groupe de personnages très sombres appartenant à la saga du Trône de Fer, écrite par le prolifique George R. R. Martin, et dont la première apparition eut lieu dans le livre A Game of Thrones, publié en 1996.

Également connus sous le nom des “Autres”, ces êtres ont un aspect humain mais ne le sont pas. Ils ont la peau très pâle, des yeux bleus pénétrants, ils portent une armure qui change de couleur lorsqu’ils se déplacent, et sont armés d’épées de verre qui peuvent traverser presque tous les matériaux. Ils parlent une langue étrange qui, d’après les livres, ressemble au bruit de la glace lorsqu’elle est brisée.

Selon l’histoire, la seule chose qui puisse tuer un Marcheur Blanc est une arme faite d’obsidienne, un matériau également connu sous le nom de verredragon. Lorsqu’ils meurent, ils fondent, formant une flaque de liquide extrêmement froid.

24. Xénomorphe

Les xénomorphes, aussi appelés aliens, appartiennent à une espèce extraterrestre qui fait partie de la saga Alien, dont la première apparition fut dans Alien : le huitième passager, en 1979.

Ce sont des créatures qui vivent dans des sortes de ruches, et qui se comportent comme des abeilles ou des guêpes, avec une reine qui pond les œufs et les laisse se développer. Ces embryons grandissent jusqu’à prendre la forme d’une sorte d’araignée, avec huit pattes, une queue tentaculaire, et un “tube” par lequel ils introduiront un embryon dans ceux qui seront leurs hôtes, c’est-à-dire leurs victimes.

Ces créatures manquent d’intelligence d’un point de vue humain, et sont repoussés par le feu ou la combustion, ils se cachent donc souvent dans des endroits froids. Ils ne possèdent ni armes ni technologie, mais ils font preuve d’une grande dextérité pour se déplacer, et ont plusieurs mécanismes de défense, comme ce puissant acide qu’ils sécrètent et qui peut faire fondre presque n’importe quelle matière.

25. Yéti

Pour autant que nous le sachions, la première apparition du Yéti dans une fiction fut dans le film Man Beast, sorti en 1956.

Le Yéti, aussi connu sous le nom d’Abominable Bonhomme de neige, ou encore Bigfoot, est une créature du folklore populaire himalayen. Bien qu’il s’agisse encore d’un mythe à ce jour, de nombreuses personnes prétendent l’avoir vu, et même avoir la preuve de son existence, mais aucune preuve scientifique ne corrobore actuellement ces témoignages.

Cette créature est souvent décrite comme un grand singe qui marcherait de manière légèrement courbée, et dont le corps serait recouvert d’une épaisse fourrure. Ses bras descendent jusqu’à ses genoux, et sa tête est disproportionnée par rapport à son corps. Il se déplace habituellement seul (selon la légende, il y en aurait plusieurs) et quand il remarque quelqu’un dans les parages, il court se cacher en quelques mouvements rapides et glissants.

26. Zombie

Et pour terminer, voici le célèbre zombie. Cette créature, qui fait partie intégrante du folklore de certains pays, et qui a intégré la culture populaire de bien d’autres plus tard, notamment grâce au cinéma et à la littérature, est l’une des plus célèbres de cette liste, et la préférée du grand public.

Un zombie n’est rien de plus qu’un corps revenu à la vie selon un rituel, la seule différence est qu’il est dépourvu d’âme. On pense que son origine remonte à l’époque de l’esclavage en Haïti, où des morts auraient été “ressuscités” lors de cérémonies vaudou, afin d’accomplir les volontés de leurs maîtres.

Dans la fiction, on ne sait pas exactement à quel moment les zombies ont commencé à être utilisés comme des personnages d’histoires d’horreur, mais on sait que la première histoire de fiction utilisant des zombies comme personnages principaux a été écrite par Pierre-Corneille de Blessebois en 1697, dans son œuvre intitulée Le Zombi du grand Pérou, qu’il a écrite après plusieurs voyages dans ce pays.

Au cinéma, le plus grand représentant du cinéma “zombie” a été le réalisateur George Romero, qui a donné vie à ces créatures dans plus de 20 films. Leur première apparition, et la plus emblématique, est La Nuit des morts-vivants, sorti en1968.

Alors, parmi toutes ces créatures, laquelle est ta préférée ? Aurais-tu aimé remplacer l’une de celles que l’illustrateur a choisies par une autre plus emblématique ? Laisse-nous un message dans les commentaires, et partage ce fantastique abécédaire avec toutes les personnes de ton entourage fans du genre !

6--5
994