Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Aliments qui provoquent une odeur corporelle désagréable

----
10k

L'odorat est l'un des cinq sens humains, et, comme les autres, il joue un rôle majeur, notamment dans l'attraction physique. On dit même que l'on est attiré par notre partenaire à cause de son odeur. Or, les aliments que l'on consomme influent directement sur notre odeur corporelle.

Sympa-sympa.com a voulu vérifier quels produits sont "coupables" des mauvaises odeurs dégagées par le corps humain. Parce qu'en définitive, nous sommes ce que nous mangeons.

15. Les tomates

Le scientifique britannique Charles Stewart a démontré la relation entre la mauvaise odeur corporelle et les tomates. Il a découvert que l'arôme de l'huile des tiges des tomates était similaires à l'odeur de sa propre transpiration et a commencé à s'intéresser à cette coïncidence. Le Dr. Stewart a observé que l'odeur de la transpiration était causée par les caroténoïdes et les terpènes qui sont présents dans les tomates.

Les recherches et les expériences ont révélé une relation directe entre la quantité de tomates consommées et d'autres produits qui contiennent des terpènes et l'augmentation de l'odeur de transpiration. Il faut donc manger les tomates avec modération.

14. Les produits laitiers

Bizarrement, presque toute la population du sud est de l'Asie et presque tous les indigènes des États-Unis sont intolérants au lactose : il manque à ces personnes l'enzyme lactase. Pour le reste de la population mondiale, le taux de cette enzyme pourrait aussi être réduit. Cela augmente la production de gaz, de gonflements et de flatulences.

Dans certains cas, à cause d'un métabolisme inadéquat, la transpiration sent le chou après avoir consommé du lait. Et quand le corps n'est pas capable de métaboliser la leucine, l'isoleucine et la valine, qui sont des composants des produits laitiers, les fluides biologiques humain prennent l'odeur du sirop d'érable.

Si tu n'as pas ce genre de symptômes, tu peux consommer du lait sans problème. C'est que c'est sain pour toi !

13. Le poisson

Le poisson contient une grande quantité de vitamines A. Toutefois, certains types de poissons, comme la truite ou le thon, contiennent en grande quantité de la choline (vitamine B4) qui ajoute à l'odeur naturelle humaine une odeur de poisson. Chez certaines personnes, la nourriture riche en choline provoque le "syndrome de l'odeur du poisson pourri" : la triméthylaminurie, qui est traitée avec un régime alimentaire spécial et des médicaments adaptés.

12. La famille des choux

Le brocoli, le chou-fleur et même le chou, en plus de présenter un taux de potassium et d'antioxydants très intéressant pour la santé, contiennent une grande quantité de soufre qui peut nous faire dégager une odeur corporelle désagréable.

Le soufre est composé de substances dont l'odeur peut persister durant plusieurs heures. Il peut aussi être la cause principale des flatulences. Il ne faut pas abandonner totalement le chou car il est très bon pour la santé, mais pense à réguler la quantité que tu consommes.

11. Le durian

Dans le sud est asiatique pousse l'exotique durian : un fruit qui émet une odeur très désagréable, mais qui a bon goût. L'odeur du durian mûr rappelle à la fois le poisson pourri, les excréments et l'odeur de vêtements sales, mais la pulpe crémeuse qui se trouve à l'intérieur est divine, et de plus, c'est un trésor de minéraux, de vitamines, d'acides aminées et de soufre.

Ce fruit partage généreusement son odeur avec quiconque le consomme, et si tu le touches sans porter de protection aux mains, tu dois savoir que te défaire de l'odeur ne sera pas possible durant des jours. L'interdiction de manger le durian dans les lieux publics est assez courante à Singapour, en Thaïlande et dans d'autres pays de la région.

10. Les aliments riches en fibres

Ces produits incluent par exemple les céréales, le blé, les fruits secs et le muesli. Par nature, ils aident le tube digestif à fonctionner, ils contiennent des nutriments, mais quand ils sont consommés en excès, ils stimulent la formation de gaz (méthane, hydrogène et dioxyde de carbonne).

On conseille aux amateurs de régimes à base de céréales de boire beaucoup de liquide : cela réduira l'effet négatif d'une grande quantité de fibres.

9. Le piment, l'ail et l'oignon

Les vampires n'existent pas mais on sait tous qu'il meurent à cause de l'ail. Ce qui tue un vampire peut aussi être mortel pour un humain... L'ail, l'oignon et le piment accumulent des substances qui, postérieurement, s'éliminent par la sueur et les poumons, ce qui augmente cette forte odeur dans le corps et dans la bouche.

Donc si tu prépares une soirée romantique, réfléchis bien : est-ce que ça vaut le coup de gâcher la soirée en consommant ces produits, sachant que la mauvaise haleine peut persister durant plusieurs heures ?

8. Les asperges

Les asperges sont un aliment pauvre en calories (seulement 30 kcal pour 100 grammes), ce qui les rend intéressantes pour celui qui veut maigrir. La composition des asperges inclut la saponine et la coumarine. La saponine est bénéfique lorsqu'on souffre de sclérose ou d'ulcère peptique. La cumarine a des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire. L'asperge est un antioxydant naturel et un aphrodisiaque potentiel.

Mais ses énormes avantages ne sont pas exempts d'inconvénients. L'asperge change l'odeur de la sueur et de l'urine, et le gaz méthanothiol, produit durant la digestion du légume, participe activement à la formation de gaz intestinaux. Il n'est donc pas surprenant que dans l'Antiquité, les chasseurs utilisaient l'asperge pour dissimuler l'odeur de leur propre corps.

7. La viande rouge

La viande rouge contient en grande quantité du fer, du phosphore, du zinc, des vitamines et de la creatine. Mais elle se digère lentement dans l'estomac et l'intestin l'absorbe lentement également. Et si elle ne s'absorbe pas bien, la viande stagne et commence à se décomposer, ce qui affecte négativement l'odeur des gaz et des excréments.

Consommer de la viande rouge plus de deux fois dans la semaine a, en général, un impact négatif sur l'odeur corporelle. C'est une hypothèse confirmée par plusieurs expériences.

6. L'alcool

Les gens qui ont bu ne contribuent pas à purifier l'air alentour, ce n'est un secret pour personne. Et cela arrive parce que l'alcool n'est pas complètement traité par le foie, il commence d'abord par se diffuser dans les vaisseaux sanguins puis par les poumons, ce qui génère une haleine typique.

Comme le corps perçoit l'alcool comme une toxine, l'organisme le transforme immédiatement en acide acétique non toxique qui, par la suite, s'élimine à travers les pores et dégage une odeur forte et caractéristique.

5. La famille des radis

Ils sont connus pour leur saveur un peu forte. Bien qu'ils soient fréquemment utilisés dans la médecine populaire, ils ont toujours des effets sur le corps humain, surtout sur l'haleine : l"'arôme" un peu fort peut durer plusieurs heures. Ces légumes, s'ils ne sont pas cuits, ne sont pas si agressifs. Mais lors de la cuisson, ils perdent une grande quantité de leurs propriétés.

Dans une recette populaire contre le traitement de la sueur abondante, on utilise le jus de radis. Cela rappelle le principe fondamental de l'homéopathie : similia similibus curantur en latin, ce qui signifie "Les semblables se guérissent par les semblables.".

4. Le thé et le café

Le thé noir et le café augmentent l'acidité dans l'estomac, ils assèchent la bouche et à cause de la quantité insuffisante de salive, produisent une multiplication rapide des bactéries, ce qui provoque l'halitose. Les deux boissons ont un effet stimulant sur le système nerveux central et accélèrent le processus de transpiration.

Mieux vaut remplacer le thé noir et le café par des infusions aux herbes ou par du thé vert, qui ne contient pas d'acidité et qui tranquillise le système nerveux.

3. Le curry, le cumin et le gingembre

Beaucoup d'herbes aromatiques et épices, comme on pourra le deviner, interviennent activement sur le métabolisme naturel de l'être humain. Le curry et le cumin sont presque intantanément éliminés par le biais des pores et ce durant plusieurs jours après leur consommation, et le cumin rend l'odeur de l'urine plus forte.


Si tu ne peux pas vivre sans épices, essaie de consommer des produits moins agressifs et avec une odeur plus agréable comme la cardamome, le gingembre ou le galangal.

2. Les pois

Si on dresse une liste des produits qui causent des flatulences, les petits pois sont sans aucun doute parmi les premiers. La protéine des petits pois est difficile à digérer et une partie arrive à l'intestin en se transformant en aliment pour les microbes, ce qui augmente nettement la quantité de gaz.

Mais ne te précipite pas à retirer les petits pois de ton alimentation, car ils sont riches en vitamines B, B2, PP, A, C, en fluor, en acide citrique, en fer et autres éléments nécessaires pour le corps.

Pour neutraliser les effets négatifs de la consommation de petits pois, tu devrais faire ceci : laisse les petits pois à tremper durant 8 heures puis égoutte-les. Après cela, la quantité de gaz devrait se réduire de manière notoire.

1. Le tabac

Tout le monde connaît cette odeur qui émane de la personne qui vient de fumer. C'est une odeur forte, mais qui disparaît assez rapidement, alors qu'on ne peut pas en dire autant de l'odeur de cigarette qui contamine le corps plus longtemps.

La nicotine et d'autres substances de la cigarette pénètrent à travers les poumons et le sang et changent l'odeur qui sort des pores de la personne, affectent son haleine ainsi que la teinte de ses dents. La consommation de tabac altère le procédé naturel des processus physiologiques du corps humain, par conséquent, les fumeurs transpirent plus que les non fumeurs.

Photo de couverture depositphotos, depositphotos
----
10k