Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Il y a seulement trois ans, on aurait pris ces découvertes scientifiques pour des canulars

L'année 2017 a encore vu la science avancer, en commençant par la régénération des cellules humaines permettant de créer de nouveaux organes, et l'avancée dans la recherche de planètes habitables.

Pour l'occasion, Sympa a créé pour toi une liste des 13 découvertes et réalisations scientifiques les plus importantes de ces dernières années.

1. Victoire contre le virus Ebola.

L'Agence de santé publique du Canada, en collaboration avec l'entreprise pharmaceutique Merck, a mis au point en 2016 un vaccin contre le virus Ebola. L'Organisation mondiale de la Santé estime que l'efficacité du nouveau vaccin se situe entre 75 et 100%.

Pour la première fois en 40 ans, les règles du jeu ont changé : maintenant la suprématie revient à l'être humain et non au virus.

2. Vol vers Pluton.

La mission de la NASA "New Horizons" a commencé en 2006, quand Pluton était encore considérée comme une planète. Pendant neuf ans, la sonde spatiale a voyagé vers la lointaine planète, puis en 2015, les premières photos en couleur de Pluton et de son satellite Charon ont été obtenues.

Dans notre système solaire, il n'y a désormais plus de planètes inconnues.

3. Modification d'une séquence d'ADN désirée.

Les ingénieurs génétiques de Chine et des États-Unis ont continué leurs expériences concernant la méthode pour la modification des gènes CRISPR/Cas9, ce qui leur a donné l'opportunité de trouver une séquence spécifique de l'ADN et de la modifier, en coupant ou en ajoutant des lignes de code génétique. Nous sommes maintenant très proches de la possibilité de corriger les gènes de l'être humain.

Cela aiderait à guérir les maladies génétiques, et nous verrons peut-être apparaître à l'avenir des "super humains" génétiquement modifiés.

4. Découverte d'ossements anciens.

En 2013, le professeur Lee Berger a organisé une expédition dans la grotte de Dinaledi et trouvé environ mille cinq cents fragments de squelettes anciens.

Après l'analyse de ces ossements, appelés Homo naledi, il a été conclu qu'ils auraient appartenu aux premiers représentants de l'espèce humaine, qui aurait vécu il y a 2 à 3 millions d'années, constituant le chaînon manquant entre les singes australopithèques et les humains.

5. Impressions tissulaires permettant de conserver des cellules vivantes.

Des chercheurs de l'Institut de médecine régénérative de Wake Forest ont mis au point une méthodologie qui permet d'imprimer des tissus imprégnés de microcanaux, comme une éponge absorbant des ingrédients nutritifs. Auparavant, l'utilisation de cette technologie était compliquée, car il était très difficile de maintenir les cellules vivantes : elles manquaient d'oxygène et d'ingrédients nutritifs.

Cette découverte pourrait permettre la guérison des lésions nerveuses et, à l'avenir, on pourrait même développer des membres et des organes internes complets.

6. Création d'un antibiotique contre les bactéries multi-résistantes.

Des chercheurs de la société NovoBiotics Pharmaceuticals ont mis au point un dispositif permettant aux bactéries de se développer dans un environnement naturel. L'une des substances émises par ces bactéries, appelée Teixobactin, s'est montrée très efficace contre la plupart des bactéries résistantes aux antibiotiques classiques.

Cette substance nuit aux enzymes responsables de la construction de la paroi cellulaire des bactéries. Et ce genre de modification est mortel pour les micro-organismes.

7. Union des cerveaux de quatre rats.

Les neurophysiologistes de l'Université de Duke, sous la direction de Miguel Nicolelis, ont uni les cerveaux de quatre rats adultes, et les réseaux cérébraux qui en ont résulté ont pu effectuer des tâches telles que le traitement d'images, la recherche et le stockage d'informations, et même la prédiction climatique. On a ainsi obtenu une sorte d'ordinateur organique, dont les performances étaient supérieures à celles de chaque cerveau utilisé séparément.

Tu imagines comment ça doit être d'utiliser un cerveau commun pour quatre ?

8. Tentative d'inversement du processus de vieillissement.

Un groupe de chercheurs de l'Université de Stanford a mis au point une méthode qui permet de prolonger la taille des sections finales des chromosomes, appelées télomères, d'un millier de nucléotides :

Plus la personne est jeune, plus ses télomères sont longs. Avec le temps, ils raccourcissent et, par conséquent, l'organisme vieillit. Réduire la vitesse de ce processus peut être favorisé en suivant un style de vie plus sain, mais les employés de l'Université de Stanford ont découvert une autre méthode. Ils ont démontré qu'une intervention médicale pourrait permettre d'étendre les régions terminales des chromosomes.

9. "Corriger" un embryon humain.

Le 27 juillet à Portland, en Oregon, les scientifiques ont obtenu des résultats étonnants dans la technologie de correction génétique. En utilisant CRISPR, ils ont réussi à extraire d'un embryon humain un gène qui était lié aux maladies cardiovasculaires.

De nos jours, les scientifiques peuvent utiliser le même schéma pour insérer de nouveaux éléments dans l'ADN, et éliminer ou corriger certaines zones spécifiques. Ce procédé est si précis que les scientifiques peuvent tester des millions de combinaisons chimiques pour effectuer une modification clé spécifique du code génétique.

10. Une intelligence artificielle a appris un parcours.

Les spécialistes Google du département d'intelligence artificielle DeepMind ont publié un article dans lequel ils expliquent comment ils ont enseigné à une intelligence artificielle comment s'adapter à l'évolution de l'environnement externe. Les trois agents de ce système sont un corps sans tête, une "fourmi" à 4 pattes et une silhouette humaine en 3 dimensions. Avec la méthode d'essai et d'erreur, tous trois ont appris le parcours dans un espace virtuel.

Cette méthode peut aider les technologies d'intelligence artificielle à adopter un comportement plus souple et plus naturel, et également à apprendre à s'adapter aux changements.

11. Prise de décision importante pour refroidir la planète.

De 1980 à 2010, la température à la surface de la planète a augmenté de 0,25ºC à chaque décennie. Selon le scénario pessimiste de l'ONU, au cours des 100 prochaines années, la planète se réchauffera de 2,6 à 4,8ºC. La fonte des pôles provoquera une augmentation du niveau de la mer qui provoquera des inondations sur les côtes, des sécheresses et des cataclysmes.

Réalisant l'ampleur de la catastrophe écologique possible, les pays membres de l'ONU ont opté pour un nouvel accord sur le climat : Paris. Les participants s'engagent à passer progressivement à une économie sans carbone, à consommer les sources d'énergie avec modération, et à favoriser l'utilisation de technologies vertes.

12. Création d'un utérus artificiel.

Le 26 avril, les médecins d'une clinique pour enfants de Philadelphie ont réussi à simuler un utérus pour sauver un agneau prématuré. À l'avenir, cette création pourrait prévenir la mortalité et les maladies des bébés prématurés jusqu'à 37 semaines.

Cependant, jusqu'à présent, ce dispositif ne peut pas encore être utilisé pour sauver la vie de bébés prématurés car, à ce stade, il ne reproduit pas le fonctionnement complet de l'utérus et du placenta, qui permettent de nourrir le fœtus et assurer son développement.

13. Découverte d'une planète où nous pourrions vivre.

Des scientifiques de l'Organisation Européenne d'Études Astronomiques ont découvert une planète appelée LHS 1140b où une vie extraterrestre serait possible. Elle a été trouvée proche d'une étoile noire située à environ 40 années-lumière de la Terre.

Cette planète tourne autour d'une naine rouge (étoile ultra puissante) et, selon les versions préliminaires, a tous les éléments nécessaires pour accueillir la vie. Elle a une surface rocheuse, pourrait conserver l'eau dans un état liquide, aurait peut-être même une atmosphère, et hébergerait donc éventuellement de la vie.

Une année de plus commence sur le chemin d'un nouvel avenir. La science est le principal moteur de cette avancée, et nous espérons sincèrement qu'elle nous conduira encore à des découvertes et à des réalisations encore plus surprenantes.

Que penses-tu de ces découvertes ? Laisse ton opinion dans les commentaires.

Photo de couverture bbc.com