Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

13 Habitudes quotidiennes qui abîment notre cerveau

Tout comme les autres organes de notre corps, le cerveau peut aussi souffrir de facteurs externes, qui ne sont parfois pas si évidents à découvrir.

Sympa-sympa.com partage avec toi certaines habitudes quotidiennes qui peuvent réellemement abîmer le cerveau. Bonus : ceux qui lisent l'article jusqu'à la fin découvriront une phrase surprenante d'une personne extrêmement intelligente.

#13. Manque de communication

Les recherches menées par l'Université de Michigan ont prouvé qu'au moins dix minutes de communication par jour permettent d'augmenter tes capacités mentales. Pour cela, tu n'as pas besoin de sortir dans la rue et de parler avec le premier inconnu : appeler par téléphone un ami ou un proche stimule également le fonctionnement du cerveau.

#12. Trop de sucre

Selon les recherches des scientifiques, consommer de grandes quantités de sucre affecte le facteur neurotrophique du cerveau (aussi connu sous le nom de BDNF) qui est responsable de la production de neurones. De plus, le BDNF est très important pour former la mémoire à long terme et pour l'apprentissage.

#11. Manque d'exercices pour le cerveau

Selon les données des scientifiques, le pic "d'efficacité" du cerveau est atteint entre 16 et 25 ans. Après cela, sa productivité diminue petit à petit. Cependant, une recherche a montré que si nous entraînons régulièrement notre cerveau, nous pouvons aider à remarquablement améliorer son fonctionnement : cela est valable même chez les personnes qui montrent les premiers signes de démence sénile.

#10. Sauter le petit-déjeuner

Selon certaines recherches, les enfants qui ont l'habitude de prendre un petit-déjeuner ont de meilleures notes à l'école, et notamment en sciences. Sauter le petit-déjeuner provoque un bas niveau de glucose, ce qui affecte le fonctionnement cérébral.

#9. Fast-food

L'abondance de fast-food dans l'alimentation et une manière excessive de s'alimenter affectent les contacts entre les cellules du cerveau. Cela signifie que l'apprentissage et la formation de la mémoire à court terme sont affectés. De plus, l'excès de malbouffe peut mener à une dépression.

#8. Glace

N'importe quelle nourriture froide, comme la glace, peut causer un mal de tête soudain. On dit que la nourriture froide rétrécit les vaisseaux sanguins. Par conséquent, en cherchant à prévenir l'hypothermie, le corps envoie plus de sang au cerveau afin de dilater les vaisseaux sanguins. Selon les scientifiques, ce type de changements cause des maux de tête.

#7. Téléphone portable

Une expérience sur des rats a montré le lien entre le cancer du cerveau et l'usage des téléphones portables. Cependant, ne te précipite pas pour jeter ton smartphone : les médecins conseillent juste de l'utiliser en haut-parleur ou avec le kit mains-libres et de ne pas le laisser sous ton oreiller pendant que tu dors.

#6. Te couvrir la tête pendant que tu dors

Quand nous dormons avec la tête couverte, nous réduisons la quantité d'oxygène qui arrive dans l'organisme. En effet, dans ce cas, nous devons respirer l'air "recyclé", rempli de dioxyde de carbone. Nous obligeons donc le cerveau à ressentir le manque d'oxygène.

#5. Manque d'eau

Il est bien connu que le cerveau humain contient 70 à 80% d'eau. De plus, l'eau fournit les nutriments essentiels. Le cerveau fonctionne donc à son efficacité maximale quand il a de bonnes réserves de H2O.

#4. Alcool

Selon les recherches, la consommation d'alcool détruit les cellules cérébrales. Cependant, il y a aussi de bonnes nouvelles : avec le temps, le cerveau des personnes qui ont arrêté d'abuser de l'alcool revient à la normale.

#3. Tabagisme

Selon les scientifiques, le tabagisme provoque non seulement le cancer, mais aussi la réduction du cortex cérébral. Ces dégâts peuvent affecter fortement les capacités intellectuelles de la personne.

#2. Manque d'activité physique

Le cerveau, tout comme les muscles, a besoin d'entraînements réguliers. Dans une des études, il a été découvert que l'exercice physique influençait de manière positive sur la synthèse de BDNF et donc sur la mémoire à long terme.

#1. Régime strict

Il s'avère que lorsque tu fais des régimes stricts et limités, tu n'amincis pas uniquement ton corps. Une recherche a montré qu'une alimentation insuffisante obligeait le cerveau à se manger lui-même. C'est une raison de plus pour prendre notre alimentation avec plus de sérieux et de manger sainement.

Bonus

Une piste : Le cerveau de cette personne ne pesait que 1230 grammes, soit 10% de moins que le cerveau d'un homme moyen, qui pèse environ 1400 grammes.

Photo de couverture tinakuruc