Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

6 Choses qui sont cancérigènes et que 90 % de la population ignore

À notre époque où l’information est plus accessible que jamais, il est difficile de trouver quelqu’un qui ne connaisse pas les facteurs qui peuvent causer les maladies oncologiques. Il s’agit entre autres du tabagisme, de la prédisposition génétique, etc. Cependant, il y a des éléments inattendus qui augmentent le risque de cancer ; c’est ce que nous voulons expliquer dans notre article.

Sur Sympa, nous te rappelons que la prévention et le diagnostic précoce des maladies peuvent sauver des vies.

Le surpoids

Selon les recherches, plus ton poids est élevé, plus le risque de développer un cancer des organes internes est important. Ce danger augmente du fait que l’obésité multiplie la possibilité de processus inflammatoires.

Si tu fais plus de sport et que tu perds du poids, non seulement tu réduis ta tension artérielle, mais aussi le risque d’athérosclérose, de diabète, de cancer de l’estomac, de l’œsophage et celui du foie.

Le thé chaud

Si tu as l’habitude de boire du thé très chaud, nous avons de mauvaises nouvelles pour toi. Selon des études, cette boisson à des températures supérieures à 65 °C peut augmenter considérablement le risque de cancer de l’œsophage. Lorsque le liquide pénètre dans l’œsophage, la muqueuse est endommagée, ce qui peut causer plusieurs problèmes.

De plus, si tu mènes une vie “malsaine” (alcool, tabac), le risque se multiplie par cinq. Nous te recommandons donc d’éviter de boire du thé extrêmement chaud. Évidemment, nous n’allons rien t’apprendre au sujet de la consommation modérée d’alcool et de l’arrêt de la nicotine.

Une grande taille

Une étude récente a montré que plus la taille d’une personne est grande, plus le risque de développer un cancer est élevé. Cet étrange rapport a été découvert dans les années 1950, mais n’a pu être expliqué avec précision. La version la plus discutée était celle selon laquelle les personnes de grande taille ont plus de cellules, de sorte qu’au moins l’une d’entre elles est plus susceptible de subir une mutation.

Des études précédentes ont établi un lien entre la longueur des jambes et le cancer du rectum. Bien sûr, il n’est pas possible de rapetisser, c’est pourquoi nous conseillons aux personnes de grande taille de ne pas oublier de faire un bilan de santé au moins une fois par an.

Le travail de nuit

Le travail de nuit a été inclus dans la catégorie des facteurs causant le cancer en 2007. En 2008, 38 travailleuses danoises ont développé un cancer du sein après avoir travaillé de nuit pendant une période prolongée. Elles ont reçu une compensation financière car le lien de cause à effet entre leur maladie et le travail de nuit a été démontré.

Malgré des recherches qui ont prouvé l’existence d’un lien entre le travail de nuit et le cancer, les scientifiques n’arrivent toujours pas à se faire une opinion globale sur la question. Nous te recommandons donc fortement de peser le pour et le contre en acceptant de travailler à l’heure où tout le monde dort.

L’exposition au soleil de midi, même pendant 15 à 30 minutes

On sait avec certitude qu’une exposition prolongée au soleil peut causer le mélanome. Mais même si tu sors seulement une demi-heure sans crème solaire sous le soleil de midi, tu augmentes ton risque de cancer de la peau.

Nous ne recommandons pas non plus l’utilisation fréquente du solarium chez les moins de 35 ans, car le risque de développer un mélanome augmente de 75%. Des précautions simples, comme une crème avec un écran solaire de 30 FPS, un chapeau et des vêtements légers qui couvrent la peau, t’aideront à garder un épiderme en bonne santé.

La fumée du barbecue et des grillades

Une étude a montré que les personnes qui font des barbecues au charbon de bois absorbent à travers la peau une grande quantité de produits chimiques appelés hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Ces substances sont cancérigènes et augmentent donc le risque de maladie. L’expérience a montré que les HAP sont absorbés par la peau plus activement que par les poumons.

Bien sûr, il ne faut pas renoncer à son hobby d’été préféré, mais il faut prendre des précautions (vêtements fermés, éviter le contact avec la fumée).

Bonus : les téléphones portables ne causent pas de cancer

Beaucoup de personnes croient que les téléphones portables peuvent causer le cancer du cerveau. Cependant, nous avons de bonnes nouvelles : les études n’ont pas confirmé de liens entre les signaux électromagnétiques des smartphones et l’apparition de tumeurs cancéreuses. Depuis 10 ans, les scientifiques étudient ce sujet et en concluent que les émissions de radiofréquences auxquelles nous sommes exposés avec les téléphones portables sont sans danger pour nous.

Et toi, est-ce que tu es d’accord avec l’opinion des scientifiques ?
Donne-nous ton avis dans les commentaires.