Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

6 Habitudes alimentaires qui aident les Japonaises à être minces

----
19k

Les Japonaises figurent parmi les femmes les plus belles et les plus élégantes du monde. A 30 ans, elles donnent l'impression d'en avoir 18, et à 40 ans, 25. De plus, elles jouissent de l'une des espérances de vie les plus élevées au monde.

Chez Sympa-sympa.com, nous avons décidé de découvrir ce que mangent les Japonaises et quel style de vie elles mènent, sachant que leurs secrets pour garder une telle ligne élancée pourraient servir à de nombreuses autres femmes.

Un régime varié et équilibré

Beaucoup de gens pensent, à tort, que les Japonais ne mangent que des sushis et des makis. En réalité, leur régime alimentaire est assez varié. Ils privilégient le poisson, les algues marines, les légumes, le soja, les fruits et le thé vert. Leur alimentation est variée et équilibrée. Les aliments riches en calories et gras sont quasiment absents de l'alimentation japonaise.

Ils accordent une grande importance à la fraîcheur des produits et au respect des saisons. En général, ils consomment ce que la nature leur prodigue à chaque saison. De plus, ils privilégient le poisson de saison qui n'est pêché qu'à un moment précis de l'année. En hiver, ils mangent de la viande, du poisson, des soupes et des boissons chaudes, et durant la chaleur de l'été, ils consomment des soupes froides, des fruits de mer, des nouilles froides, des soupes ramens et des salades.

La façon de préparer les plats

Les techniques de préparation de la nourriture au Japon sont les suivantes : à l'étouffée, rôtie, à la vapeur, ou en grillade avec un minimum d'huile ou dans une poêle spéciale. Les légumes sont coupés non seulement pour les rendre appétissants mais aussi pour les préparer rapidement. L'avantage de ces méthodes est la préservation des nutriments des aliments.

Les bouillons de légumes sont largement utilisés comme base des repas. Les Japonaises utilisent les condiments avec beaucoup de subtilité. Tous ces détails rendent la nourriture plus légère, et évitent qu'elle ne pèse sur l'estomac, le foie et les reins. Toute l'essence de la cuisine japonaise consiste à souligner la beauté, la couleur et les saveurs naturelles de la nourriture.

La culture au moment des repas

Pour les Japonais, manger est aussi une réminiscence des actes rituels : tout se passe lentement, on coupe la nourriture en petits morceaux, les portions sont petites, et les assiettes aussi. L'objectif est de préserver le goût naturel des produits et leur aspect en ne décorant quasiment pas les plats. Les plats ne sont pas mélangés entre eux, chacun se trouve dans une assiette distincte. Il est clair qu'en suivant ces principes, on a moins de chances de trop manger.

Du riz à la place du pain

A chaque repas, les Japonais mangent du riz cuisiné d'une manière spéciale ; on y ajoute ni sel ni beurre ni huile. L'absence (ou presque) de consommation de produits issus de la farine aide à garder la ligne.

Le petit-déjeuner est le repas principal

Le petit-déjeuner est au Japon le repas le plus riche en quantité de nourriture ingérée. Pour les Japonais, c'est le repas principal, et il inclut un certain nombre de plats différents. Il y a généralement du poisson, du riz, des oeufs, de la soupe de miso, du soja aux herbes, des algues et du thé.

Il n'y a quasiment pas de desserts sucrés

On prend rarement un dessert, sinon en petite quantité. La conception des Japonais du dessert est très différente de celle des Occidentaux : ni biscuits, ni crèmes riches en matière grasse, ni gâteaux à la crème ou tartes au choclat... Même pour la glace, les Japonais arrivent à la préparer à base de riz (mochi). En général, les desserts japonais sont pauvres en calories, peu sucrés, et probablement pas les plus savoureux pour le palais d'un occidental. Mais ils n'ajoutent aucune graisse dans le ventre !

Photo de couverture hdfondos
----
19k