Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

8 Effets que peut avoir le chewing-gum sur ton corps

Au fil de l’histoire, les humains ont tout mâché : de la résine au chewing-gum, en passant par la cire de paraffine. Par exemple, il y a 5 000 ans, les gens mâchaient des morceaux de goudron d’écorce de bouleau. Le goudron a des propriétés antiseptiques et d’autres effets médicinaux, les mêmes que le chewing-gum moderne. Aujourd’hui, il ne fait aucun doute que cette habitude ne se limite pas à une haleine fraîche ou à une simple distraction.

Sympa a démêlé certains mythes de la réalité concernant l’effet que peut avoir la mastication du chewing-gum sur ton organisme, et nous sommes heureux de partager aujourd’hui nos trouvailles avec toi.

1. Il affecte les dents

  • Bon : le chewig-gum sans sucre est un antibactérien efficace, qui peut concurrencer le dentifrice. Il protège tes dents contre les caries et la gingivite en déclenchant un excès de salive qui élimine les acides et les restes de nourriture. Il renforce également l’émail en y appliquant un supplément de calcium et de phosphate.
  • Mauvais : si ton chewing-gum contient du sucre, il aura un impact négatif sur ta santé dentaire. Les bactéries qui vivent dans ta cavité buccale digèrent le sucre avant qu’il n’atteigne ton estomac, ce qui entraîne une accumulation de plaque sur tes dents. Cela augmente également le risque de caries au fil du temps.

2. Il améliore la mémoire

Le fait de mastiquer du chewing-gum augmente le rythme cardiaque, la circulation sanguine et l’apport d’oxygène au cerveau. L’un de ses effets positifs est le stimulant cognitif que nous ressentons : il améliore la vigilance, le traitement des pensées, la prise de décision et la mémoire. Malheureusement, cela ne fonctionne pas à long terme, cela ne fonctionne que si tu en mâches avant ou pendant des tâches particulièrement délicates.

3. Il aide à perdre du poids

  • Bon : le chewing-gum peut parfois nous couper l’appétit. Après avoir mâché un chewing-gum le matin, les gens ont tendance à avoir moins faim. Il est à la fois sucré et faible en calories, ce qui peut t’aider à réduire les en-cas. Il augmente également la dépense énergétique, stimule le métabolisme et te rend moins fatigué après avoir mangé.
  • Mauvais : mais la réputation du chewing-gum en tant qu’aide au régime peut se retourner contre toi. Le mouvement de mastication et la salivation constante font croire à ton cerveau que tu as réellement faim. Et le chewing-gum à la menthe te pousse à rechercher la malbouffe plutôt que des options plus saines comme les fruits, car il leur donne mauvais goût. Les personnes qui mâchent du chewing-gum ont également tendance à prendre moins de repas par jour, mais consomment davantage de calories lorsqu’elles mangent.

4. Il provoque des problèmes de mâchoire

Une mastication constante peut entraîner un trouble qui affecte les articulations de la mâchoire et les muscles qui l’entourent. Tout mouvement de la mâchoire — manger, rire ou même parler — s’accompagne d’une douleur intense qui s’étend parfois au cou et aux épaules. Le risque est particulièrement élevé si tu mastiques dans des moments de stress, car on a tendance à serrer les dents inconsciemment lorsque l’on est nerveux.

5. Il influence le système digestif

  • Bon : la production supplémentaire de salive lors de la mastication d’un chewing-gum aide efficacement à lutter contre le mal des transports et les maux matinaux. Certains affirment qu’il fonctionne mieux que les médicaments, réduisant rapidement les risques de vomissements, de maux de ventre et de nausées, tout en étant considérablement moins cher et plus facile à trouver.
  • Mauvais : mais malheur à toi si tu as un estomac sensible ou une indigestion. Lorsque tu mâches, tu avales sans cesse de petites gorgées d’air et tu remplis ton estomac de gaz qui peuvent provoquer des ballonnements. Les alcools de sucre souvent utilisés comme édulcorants agissent comme un purgatif, provoquant des crampes, des douleurs abdominales et de la diarrhée.

6. Il réduit les brûlures d’estomac

Consommer un chewing-gum après le repas peut faire baisser le niveau d’acidité dans l’œsophage. Le flux de salive dilue et neutralise l’acide après un repas lourd. Cela peut aider à réduire les reflux acides et les brûlures d’estomac.

7. Il a un impact sur le cerveau

  • Bon : étonnamment, le fait de mâcher du chewing-gum est une activité anti-stress qui améliore l’humeur. La mastication de ce produit réduit le taux de cortisol, l’hormone du stress, et le simple fait de le mâcher est relaxant pour la plupart des gens. Il dissipe l’anxiété et la fatigue et améliore l’humeur tout au long de la journée.
  • Mauvais : mais la pression constante exercée sur notre mâchoire augmente la quantité et la fréquence des migraines et des maux de tête. Dans le pire des cas, elle peut entraîner des maux de tête chroniques. Donc, si tu as déjà une prédisposition aux migraines, il est préférable d’éviter complètement les chewing-gums.

8. Il prévient les infections de l’oreille

Les infections de l’oreille se produisent lorsque les bactéries s’accumulent dans les tubes reliant le nez et les oreilles. Elles touchent souvent les enfants. Or le chewing-gum qui contient l’édulcorant naturel xylitol aide à empêcher les bactéries de s’y installer.

Et toi, es-tu un amateur de chewing-gum ? As-tu déjà remarqué des changements dans ton corps suite à la mastication de ce produit ? N’hésite pas à nous faire part de ton expérience dans les commentaires !