Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Types de poissons qu’il vaut mieux éviter

----
12k

Le poisson est à la fois savoureux et sain. Mais attention ! Certains types de poissons peuvent faire plus de tort que de bien.

Sympa-sympa.com te présente les 9 types de poissons que tu devrais éviter d'inclure dans ton régime ; ou alors consomme-les avec beaucoup de modération. Lis cet article et prends soin de ta santé.

Les silures peuvent atteindre des tailles impressionnantes ; ce processus est d'ailleurs accéléré dans de nombreux élevages par l'administration d'hormones. Ceci concerne particulièrement le silure importé de pays asiatiques. Le poisson qui grandit en liberté est moins dangereux et plus nourrissant.

Le maquereau contient du mercure qui ne s'élimine pas et s'accumule dans l'organisme humain, provoquant différentes maladies. Le poisson le moins dangereux - et que tu peux consommer sans modération - est celui qui provient de l'océan Atlantique.

Le thon contient beaucoup de mercure, en particulier celui qui a des nageoires noires et bleues. De plus, il est presque impossible de trouver du thon qui a grandi dans son habitat naturel, car il est en menacé d'extinction. Tout le poisson proposé à la vente vient d'éleveurs spécialisés qui alimentent leurs poissons avec des antibiotiques et des hormones.

Le tilapia possède beaucoup d'acides gras et sa concentration en graisses nocives s’apparente à celle contenue dans le lard. Sa consommation excessive augmente le taux de mauvais cholestérol et rend l'organisme plus sensible aux allergènes.

Les anguilles sont très riches en graisses et absorbent facilement les résidus de production industrielle qui se trouvent dans l'eau. Le niveau d'intoxication des espèces américaines est ainsi particulièrement élevé. Les anguilles européennes contiennent quant à elles une quantité de mercure élevée.

La plus grande partie des requins siamois est élevée au Vietnam, dans le Mékong - fleuve considéré comme l'une des sources d'eau les plus contaminée au monde. En plus du mercure, un filet de ce poisson contient un haut niveau de nitrofurazone et de polyphosphates (cancérigènes).

Ce poisson possède le niveau de contamination au mercure le plus élevé. De plus, de nombreux pêcheurs ne respectent pas les règles de pêche ; le risque d'intoxication est ainsi plus important.

Ce type de poisson contient également beaucoup de mercure. De plus, il arrive souvent que du pangasius ou d'autres types de poissons moins chers te soient vendus à la place.

Ce poisson contient de la gempylotoxine (substance qui ressemble à de la cire et qui donne une saveur huileuse) que l'organisme ne digère pas. Cette toxine n'est pas très nocive mais peut provoquer une mauvaise digestion. Pour réduire la quantité de gempylotoxine, il est recommandé de faire frire le poisson ou de le griller.

Le poisson frais a des écailles humides qui brillent et des yeux transparents. Prends le poisson dans tes mains ; s'il n'est pas frais, sa queue tombera un peu. Des nageoires sèches et des branchies grises (et non pas rouges) indiquent que le poisson n'est pas frais.

Si on te laisse choisir ton poisson dans un aquarium, vérifie que l'eau de celui-ci est propre et choisis les poissons qui nagent le plus près du fond.

Si tu aimes pêcher et cuisiner ton butin, vérifie d'abord le niveau de mercure dans l'eau. Tu peux utiliser pour cela un "analyseur de mercure".

Quand tu choisis du saumon, opte pour le filet qui présente des fibres blanches : une couleur homogène indique qu'il a été coloré. N'achète pas du poisson qui a des taches sur la peau : sa chair n'aura pas de saveur, car il aura été pêché pendant la période de reproduction.

Photo de couverture depositphotos
Illustratrice Anna Syrovatkina pour Sympa
Based on materials from draxe, health, livestrong
----
12k