Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Pourquoi l’envie d’avoir un physique parfait est un signe de névrose

De nombreuses personnes aimeraient changer quelque chose dans leur physique : leur nez est trop grand, leurs jambes trop cagneuses, etc. En général, ces détails ne les gênent pas dans leur quotidien, ce sont juste des petites choses que l’on aimerait pouvoir arranger, en rêve. Mais lorsque les gens exagèrent démesurément leurs imperfections, un signal d'alarme est donné par le système nerveux.

Chez Sympa-sympa.com, nous avons décidé d'approfondir ce thème.

Mauvaises habitudes

En général, les personnes qui font une obsession sur leur physique cherchent à atteindre un idéal qu'elles se sont créé elles-mêmes. Elles ont les habitudes suivantes :

  • Elles se comparent tout le temps avec les autres personnes.
  • Elles s'examinent dans le miroir non seulement à la maison mais aussi toutes les fois où cela est possible ; dans les surfaces réfléchissantes des bars, des boutiques, ou d'autres lieux publics.
  • Elles tentent de dissimuler à l'excès leurs supposées imperfections (elles se maquillent avec exagération, recouvrent les zones qui leur posent problème avec des vêtements longs ou ont recours à la chirurgie esthétique).
  • Elles prennent du temps pour palper les zones qui les préoccupent pour se conforter dans leur croyance.
  • Elles pensent plusieurs fois par jour à leurs imperfections.
  • Elles souffrent d'une forte anxiété et d'une faible estime d'elles-mêmes.
  • Elles sont persuadées que les autres voient leurs défauts et se moquent d'elles.

Quelles sont les conséquences ?

Si tu relèves dans ta conduite au moins 4 habitudes de cette liste, il peut s'agir d'un symptôme de dysmorphophobie. Dans les études effectuées sur le cerveau humain des personnes souffrant de cette maladie, on a observé que celles-ci se focalisaient sur les petits détails (du visage par exemple) et qu'il était difficile pour elles de voir le panorama général. Les pensées obsessives envers leur apparence les empêchent de se concentrer sur autre chose que leurs petits défauts (qui parfois n'existent même pas d'ailleurs) et créent des problèmes dans leur vie sociale.

Ces habitudes affectent la santé émotionnelle de la personne. Elle est sans cesse insatisfaite de son apparence, et penser à ses défauts la rend dépressive, nerveuse et malheureuse.

Est-il possible de faire quelque chose ?

  • Chaque matin devant le miroir, essaie de relever les points positifs de ton physique - et non pas les défauts.
  • Entraîne-toi à la pleine conscience chaque jour.
  • Dirige tes pensées vers quelque chose de plus intéressant : par exemple, consacre-toi pleinement à un nouveau loisir.
  • Fais une pause avec les réseaux sociaux et retire les personnes avec qui tu te compares sans cesse de ta liste d'amis.
  • Analyse la situation : peut-être que ton sentiment d’insatisfaction s’appuie sur des situations spécifiques que tu n'as pas surmontées dans le passé. Par exemple, si tu as été victime de harcèlement dans l'enfance ou des critiques de tes proches. Peut-être qu'en comprenant la cause du problème, cela t'aidera à le résoudre.
  • N'oublie jamais que - preuve en est une expérience qui a été réalisée - tu parais beaucoup plus séduisant aux autres qu'à toi-même.
  • Pour finir, aime toutes tes imperfections ! Nous ne sommes pas obligés d'être tous pareils !

Photo de couverture Anonymous Content, eastnews
Illustratrice Natalia Kulakova pour Sympa