Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque et pourquoi est-il important que tout le monde connaisse cette affection ?

Jusqu’à un certain âge, nous ne prêtons pas tellement attention à la santé de notre cœur et nous pensons que la jeunesse en soi est la garantie que notre corps fonctionne correctement. Cependant, l’insuffisance cardiaque est une maladie insidieuse qui peut apparaître à vingt ans et après la soixantaine. Et chaque année, plus de 26 millions de personnes en souffrent. Fort heureusement, certains patients ont partagé des informations avec nous et ont raconté leur histoire pour nous avertir et pour nous faire réfléchir à propos de cette affection...

Sympa a décidé de découvrir comment éviter l’insuffisance cardiaque, mais aussi d’en détecter les symptômes à temps !

1. Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

L’insuffisance cardiaque est une maladie où le cœur continue de battre, mais où l’efficacité des battements diminue considérablement. Par conséquent, la circulation sanguine diminue et notre corps cesse de recevoir suffisamment d’oxygène et de nutriments.

Si l’on ne prend pas les mesures nécessaires, la maladie commence à affecter de plus en plus le cœur (même sa forme peut changer). En général, l’insuffisance cardiaque ne peut pas être soignée, mais ses symptômes peuvent être surveillés et contrôlés.

2. Comment cela se manifeste-t-il en pratique ?

Les principaux symptômes de l’insuffisance cardiaque sont :

  • L’insuffisance respiratoire, qui est manifestée lors de l’effort physique ou au repos. Il arrive que les patients manquent d’air même quand ils sont allongés ou quand ils dorment.
  • La fatigue qui ne disparaît pas, même après un long repos, et elle est beaucoup plus forte durant la pratique du sport, ou en montant les escaliers, par exemple.
  • Le gonflement des jambes, léger le matin, mais qui augmente progressivement jusqu’à la fin de la journée.
“J’ai 31 ans, je suis Canadien, je mesure 175 cm, et je pèse environ 72,5 kg. Mon médecin fait régulièrement des contrôles pour détecter des problèmes de cœur, car je présente des symptômes d’insuffisance cardiaque. Je me réveille la nuit sans souffle. Je ne peux pas faire d’exercice physique, et même monter les escaliers n’est pas si simple. Lorsque je le fais, je manque beaucoup d’air.”

Les symptômes les moins communs :

  • Œdème de l’abdomen
  • De longues quintes de toux, qui peuvent augmenter la nuit. Respiration sifflante
  • Manque d’appétit

  • Augmentation ou perte soudaine de poids

  • Malaises, étourdissements

  • Défauts dans le rythme cardiaque normal

Si tu as remarqué au moins l’un de ces symptômes et que la situation empire, mieux vaut consulter immédiatement un médecin. Il est possible que tu aies une maladie moins grave que l’insuffisance cardiaque, mais au moins, tu sauras à quoi tu fais face.

3. Les causes

La probabilité de souffrir d’insuffisance cardiaque augmente considérablement après 65 ans. Mais cela peut arriver pour plusieurs raisons, lorsque le muscle cardiaque et le système circulatoire sont affectés par :

  • Une maladie coronarienne
  • Une pression artérielle haute et des problèmes de rythme cardiaque
“Je fume depuis mes 14 ans. Aujourd’hui, je me suis rendu compte que tout ce temps, j’avais de l’hypertension qui n’avait pas été diagnostiquée, et elle est apparue à cause de la cigarette. Peu à peu, cela a affecté mon cœur, et désormais, j’ai une insuffisance cardiaque congestive. Fumer tue plus rapidement que tu ne le penses. On m’a diagnostiqué une insuffisance cardiaque à 24 ans. Ensuite, une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) à 28 ans, et enfin, un cancer du poumon à 30 ans. Les gens n’apprennent pas leur leçon jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour cesser de fumer. Les dégâts causés au cerveau, au cœur et aux artères, et parfois, aux poumons, sont totalement irréversibles. Donc cesse de fumer aujourd’hui, s’il te plaît ! PS : Aujourd’hui, c’est le premier jour pour moi”.
  • Attaque cardiaque
  • Cardiomyopathie
  • Maladies infectieuses, abus d’alcool, dépendance aux drogues
“J’ai cessé de boire après avoir passé tout un été complètement ivre. J’ai été renvoyé, je détestais mon travail, mais j’ai regretté ces huit années perdues. Ensuite, j’ai trouvé un autre emploi. J’avais besoin d’argent. Je pensais que j’avais attrapé un gros rhume. J’avais du mal à atteindre ma voiture depuis le bâtiment du travail pour indiquer ma présence, et j’ai demandé à quelqu’un d’aller chercher le directeur pour que je puisse rentrer chez moi. Je suis allé chez le médecin, et il m’a dit que j’avais une pneumonie. Mais c’était en fin de semaine et je n’ai donc pas fait de radiographie. Les jours suivants, j’ai eu du mal à respirer, je ne dormais pas car je ne pouvais pas m’allonger. Je suis revenu voir mon médecin, et à cette occasion, on m’a fait une radiographie. Les infirmières ne pouvaient pas prendre mon pouls car mon cœur battait trop rapidement. La chose dont je me rappelle ensuite, c’est que j’étais dans une ambulance, et personne ne me disait ce qui se passait, car ils craignaient que je panique. Ma pression artérielle était de 260/150, et ils étaient surpris que j’aie été capable de me rendre chez mon médecin par moi-même. J’ai passé les six jours suivants en soins intensifs, où l’on m’a connecté à toutes sortes d’équipements, comme vous pouvez l’imaginer. Ensuite, on m’a laissé sortir, mais je ne suis retourné au travail que deux semaines plus tard. Trois semaines après, au travail, tandis que je discutais avec un collègue, je suis littéralement tombé de faiblesse. Le jour suivant, je suis allé aux urgences, et on m’a dit que j’avais fait une crise cardiaque. Je souhaite seulement que ceux qui tentent d’arrêter de boire pensent à cette histoire. L’alcool n’en vaut pas la peine. J’ai simplement eu beaucoup de chance”.
  • Cardiopathie congénitale
  • Problèmes de thyroïde, reins, diabète, obésité...
“Je viens de rentrer de l’hôpital, et j’ai une insuffisance cardiaque chronique. Je dois changer totalement mon style de vie. Je suis un homme de 27 ans, et je pèse 200 kg. Je n’ai pas besoin de conseils ni de soutien en ce moment, mais je suis certain que j’en aurai besoin un jour. Je crois que je devrais faire du sport pour perdre mes 113 kilos de trop, mais c’est beaucoup trop difficile. Durant ces quatre derniers jours, tandis que j’étais hospitalisé, j’ai beaucoup lu sur le sujet. Je devrais perdre du poids petit à petit, car mon cœur ne fonctionne qu’à 15% (alors que le cœur d’une personne normale fonctionne à 60%)”.

4. Comment se protéger soi-même ainsi que nos proches :

  • Dors suffisamment et essaie d’éviter le stress.
  • Adopte des habitudes alimentaires saines (moins de gras, moins de sel et de sucre), maintiens un poids stable et fais du sport plus souvent.
  • Contrôle la quantité d’alcool et de nicotine que tu consommes. L’idéal est de les éviter totalement.
  • Inclus plus de légumes, de fruits, d’oléagineux, de céréales, de pommes de terre et de légumineuses à ta consommation quotidienne, et en même temps, réduis la quantité de produits d’origine animale. Les régimes à base de légumes peuvent être très efficaces pour prévenir et traiter l’insuffisance cardiaque.

  • Et bien entendu, prends les symptômes plus au sérieux et vérifie plus souvent si les membres de ta famille ont déjà eu une crise cardiaque ou s’ils ont des problèmes de vaisseaux sanguins. Ou tout simplement, fais-leur lire cet article !

Même si tu as une insuffisance cardiaque congénitale, ce n’est pas une raison de désespérer !

“Mon père souffrait de maladie pulmonaire obstructive chronique et d’insuffisance cardiaque congénitale. Il a 62 ans, mesure 165 cm. Il y a trois ans, son poids était de 122 kg, il ne pouvait pas aller plus loin que le coin de la rue. Il a ensuite perdu 68 kg, et désormais, il en pèse 54. Il court presque 10 km par jour et nage au moins cinq fois par semaine. C’est mon héros !”

Avec un traitement adéquat, le régime correct et des exercices spécifiques, les symptômes de cette affection peuvent être limités !

Comment prends-tu soin de ton cœur ? As-tu de mauvaises habitudes qui peuvent te faire du mal ? Laisse un message dans les commentaires !

Photo de couverture Depositphotos