Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Sympa-sympa.com a observé ce qui arrive quand nous cessons de boire du café pendant un mois

Je n'ai jamais imaginé mes matins sans café. Quand ça me coûte de me lever, c'est parfois la seule chose qui peut me motiver. Mais cette question ne cesse de me hanter : que se passerait-il si je cessais de boire du café ? En effet, de nombreux articles sur internet traitent à la fois des bénéfices comme des dégâts du café.

La meilleure manière de le découvrir était d'en faire l'expérience. Chers lecteurs de sympa-Sympa.com, voici comment j'ai décidé d'arrêter de boire du café pendant un mois et quels ont été les résultats.

  • Semaine 1: Le premier jour a été le plus difficile. J'avais vraiment besoin de café ! J'étais très fatiguée et je me suis retrouvée devant mon ordinateur sans pouvoir me concentrer. J'ai pris un peu de thé vert et cela m'a aidée. Le jour suivant, j'ai apporté un thé fruité au travail, il avait une saveur intense. J'ai aussi essayé la chicorée et cela a fonctionné comme substitut. D'autres petits plaisirs m'ont aussi aidée : par exemple, je me suis préparé une salade de fruits avec des noix délicieuses le cinquième jour.
  • Semaine 2 : Au début de la semaine, j'avais très envie de boire du café. Je crois que ça a été le moment le plus dur. Il m'a fallu beaucoup d'efforts pour ne pas me rendre. La chicorée ne me suffisait plus. Mais avec force et volonté, j'ai réussi à tenir, et j'en suis fière.
  • Semaine 3 : J'ai commencé à m'endormir plus facilement, ce qui a constitué pour moi une très bonne nouvelle ! Je me couche normalement vers 23h, et si auparavant je pouvais rester éveillée entre 20 min et une heure, je m'endormais désormais presque instantanément. Cela ne m'était pas arrivé depuis mon enfance. Et j'adore !
  • Semaine 4 : Je me réveille aussi plus facilement pour aller au travail. J'ai besoin de me lever à 6h pour avoir le temps de tout faire : me doucher, me coiffer, et prendre mon petit-déjeuner. Avant, j'avais l'habitude de repousser l'alarme de mon réveil une ou plusieurs fois pour dormir 10 minutes de plus. Désormais je me réveille avec plus d'envie et d'énergie ; j'accueille (presque) avec plaisir la sonnerie du réveil !

Ce que cette expérience m'a apporté :

  • Mon sommeil s'est amélioré. J'ai commencé à mieux dormir (à bien dormir même) en ayant besoin de seulement 6 heures. J'admets que cette raison à elle seule justifie la réduction de la consommation de café.
  • J'ai plus d'énergie. L'organisme qui se repose bien n'a pas besoin de tant de café pour avoir de l'énergie. J'ai aussi remarqué que je m'énerve moins, mon humeur est moins variable qu'avant.
  • J'ai meilleure mine. Un bon sommeil m'a permis de perdre mes cernes et j'ai l'air plus réveillée.
  • J'ai surmonté l'addiction. Deux jours après avoir terminé cette expérience, j'ai pris deux cafés à deux endroits différents. Sais-tu ce que j'ai ressenti ? Rien ! Je ne sais pas ce qui me fascinait tant dans le café...

Et surtout, je me suis rendue compte que ce n'est pas le café que j'aimais tant. J'aime le rituel de le boire avec un chocolat ou un petit gâteau. Le matin, c'était une de mes motivations pour me lever et partir au travail, une manière de me détendre et de réduire mon stress.

Nous avons besoin de ces petits détails dans notre routine quotidienne. Mon objectif pour les prochains jours est de profiter des petits plaisirs : mettre des fleurs sur la table, préparer un thé au gingembre et au miel, écouter ma chanson préférée, etc.

Bien sûr, je ne souhaite pas arrêter de consommer du café complètement, je compte en boire une à deux fois par semaine et uniquement du bon. Pour que l'habitude devienne une occasion spéciale.

Fotógrafo Román Zakharchenko, modelo Olga Zakharchenko pour Sympa