Sympa

Une étude suggère qu’à partir d’un certain âge, l’accumulation de graisse abdominale peut affecter l’intelligence fluide

1---
882

Le début d’une nouvelle année est un moment décisif pour établir des objectifs comme perdre un peu de poids pour avoir une vie plus saine et un corps plus harmonieux, mais aussi pour se sentir mieux dans ses vêtements. Mais ce défi, qui pourrait sembler temporaire, est bon pour notre santé mentale sur le long terme.

Chez Sympa, nous souhaitons parler d’une étude qui pense que le surpoids pourrait avoir des effets sur l’intelligence et ils ne sont pas positifs.

La masse corporelle et l’intelligence fluide

Une étude suggère qu’à partir d’un certain âge, l’accumulation de graisse abdominale peut affecter l’intelligence fluide

Auriel Willette, professeur assistant en Food Science and Human Nutrition à l’Iowa State University, avec l’aide de Brandon Klinedinst, étudiant en neurosciences, ont analysé les informations de plus de 4 000 adultes entre 40 et 50 ans.

Ils se sont plus précisément concentrés sur la relation entre la masse musculaire et le tissu graisseux par rapport à l’intelligence fluide sur une période de 6 ans. L’intelligence fluide nous permet de résoudre des problèmes que nous n’avons pas réussi à résoudre par le passé, c’est-à-dire, qu’elle gère notre capacité à nous adapter à de nouvelles choses.

Les effets du surpoids à un âge avancé

Une étude suggère qu’à partir d’un certain âge, l’accumulation de graisse abdominale peut affecter l’intelligence fluide

Quel que soit le statut social ou le niveau d’études, les hommes et les femmes d’un âge moyen qui ont accumulé plus de graisse abdominale avaient eu une détérioration plus importante de leur intelligence fluide, situation qui continuait à progresser avec l’âge. Quant à une masse musculaire plus importante, Auriel Willete et Brandon Klinedinst ont découvert qu’elle représentait un facteur positif.

Le système immunitaire et la masse corporelle

Une étude suggère qu’à partir d’un certain âge, l’accumulation de graisse abdominale peut affecter l’intelligence fluide

Les scientifiques expliquent que ce phénomène se produit grâce à une fonction de notre système immunitaire. Il augmente son activité dans le cerveau de manière proportionnelle à l’indice de masse corporelle (IMC). Cette inflammation peut provoquer une détérioration plus rapide de la cognition.

Les chercheurs ont également précisé que l’âge n’est pas un facteur très important dans la perte de l’intelligence fluide à travers le temps ; toutefois, la quantité de graisse accumulée dans la zone abdominale l’est.

Les femmes possèdent moins de masse musculaire

Une étude suggère qu’à partir d’un certain âge, l’accumulation de graisse abdominale peut affecter l’intelligence fluide

En vieillissant, les hommes et les femmes ont tendance à accumuler plus de tissu graisseux. Dans le cas de la gent féminine, en plus d’avoir une masse musculaire moins importante, cette augmentation génère des lymphocytes et des granulocytes éosinophiles.

Il s’agit de deux types de globules blancs différents de ceux qui sont générés chez les hommes, ce qui explique, d’après les chercheurs, pourquoi l’usure de l’intelligence fluide est plus importante chez elles.

Évite l’accumulation de graisse abdominale

Une étude suggère qu’à partir d’un certain âge, l’accumulation de graisse abdominale peut affecter l’intelligence fluide

Bien que l’augmentation de tissu graisseux se répande à partir d’un certain âge, il existe des moyens pour éviter d’accumuler de la graisse dans le ventre et prendre soin de notre santé mentale. Voici quelques conseils :

  • Bois du thé vert : cette variété de thé renferme divers nutriments et sa consommation sur le long terme peut être bénéfique contre l’obésité, aidant à perdre de la graisse abdominale.
  • Consomme des aliments probiotiques : les bactéries de ce type de produits sont bénéfiques pour compléter ton alimentation, parce qu’elles aident à réduire l’accumulation de graisses.
  • Repose-toi selon tes besoins : surtout dans le cas des femmes, il existe un lien entre la prise de poids et le manque de sommeil.
  • Fais des exercices d’aérobic : des activités comme courir, faire du vélo, nager, n’importe quel exercice de longue durée et d’intensité moyenne sont particulièrement efficaces dans la perte de graisse abdominale.

Toutefois, tu ne dois pas oublier que chaque corps est unique, alors il est important de consulter un médecin spécialisé pour qu’il t’aide dans ta perte de poids.

L’autre face de l’étude

Une étude suggère qu’à partir d’un certain âge, l’accumulation de graisse abdominale peut affecter l’intelligence fluide

Bien que l’obésité puisse augmenter le risque d’avoir un déficit de certaines capacités intellectuelles, une étude a été réalisée sur 1 000 personnes suivies pendant près de trente ans et qui n’ont connu aucun déclin au niveau de leur intelligence pendant la première partie de leur vie.

Dans le cas d’enfants qui ont développé l’obésité tardivement, ils n’ont pas présenté d’altérations majeures sur leur quotient intellectuel. Dans l’étude, il n’a pas non plus été souligné que l’obésité jouait un rôle important sur des pathologies comme la démence ou autre facteur de santé propre à cette tranche d’âge pour tirer une conclusion définitive.

As-tu pour projet de perdre un peu de graisse abdominale ? Penses-tu qu’être en forme peut influer sur d’autres aspects de notre santé qui sont moins évidents ? N’hésite pas à partager ton avis dans les commentaires !

1---
882