Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici 9 manières efficaces comment oublier la honte et la culpabilité

Le sentiment de culpabilité indique que tu n'as pas fait les choses correctement - selon ton ressenti. Mais si tu te sens coupable après avoir corrigé ton erreur ou même à cause des actions d'une autre personne ; le plus probable est que tu souffres d'un désagréable sentiment de culpabilité.

Sympa te donne ici des conseils pour combattre ce problème.

Comment s'assurer que son sentiment de culpabilité n'est pas sain ?

  • Tu te sens coupable presque tous les jours.
  • Tu demandes souvent pardon.
  • Tu te sens coupable quand une autre personne ne respecte pas les règles (parle au téléphone au cinéma, dit des grossièretés, etc).
  • Si quelqu'un dit que ton travail est mal fait tu penses que c'est toi qui es mauvais.
  • Tu as peur de ne pas être compris et tu te préoccupes de ce que les autres pensent de toi.
  • En réponse aux critiques, tu cherches des excuses et tu ne peux pas répondre directement.
  • Tu prétends toujours "être le sauveur" même si personne ne t'a rien demandé.
  • Tu t'efforces de ne pas parler de trop ou tu caches quelque chose pour n'offenser personne.

Quelle est la cause de ce sentiment de culpabilité ?

1. L'éducation

Les parents inculquent souvent à leurs enfants ce douloureux sentiment sans le savoir. Par exemple, ils disent ; "Par ta faute j'ai eu honte à la réunion parents-professeurs !", ou "J'ai mal à la tête à cause de ta musique !" Malheureusement c'est la raison la plus commune qui nous fait nous sentir coupable.

2. Perfectionnisme

Pendant notre enfance nous avons été couverts d'éloge quand nous avions une bonne note ou que nous faisions la vaisselle. Au contraire, nous avons été disputés quand nous faisions des trous dans nos vêtements ou que notre chambre était en désordre. C'est de cette façon que la croyance de si quelque chose ne va pas autour de nous c'est que nous sommes fautifs.

3. Responsabilité

Nous sommes tous responsables de nos actions et de notre attitude dans la vie. Il faut bien comprendre cela. Mais si tu te sens responsable des actions de tes collègues, parents ou des passants dans la rue, cela n'est plus tout à fait normal.

Pourquoi nous est-il difficile de nous défaire de la culpabilité ?

  • De cette façon, tu peux éviter le conflit. Tu ne défends pas ton intérêt et tu donnes raison à la partie adverse.
  • C'est une manière de continuer à être une bonne personne. Je suis une bonne personne parce que je me "punis" et j'ai conscience de mon erreur.
  • C'est un mécanisme défensif. Je me suis déjà "puni", désormais je n'ai plus peur que quelqu'un d'autre le fasse.
  • C'est une manière de ne pas faire un choix difficile. Je garde ce travail qui ne me plaît pas car si je m'en vais je laisse tomber l'équipe.
  • C'est une excuse devant notre inaction. J'ai commis une erreur, je ne pourrais pas recommencer.

Comment se défaire d'une sensation de culpabilité maladive ?

Essaie de trouver les raisons de la présence de tes mauvais sentiments. Rappelle-toi si tu étais critiqué par tes parents. Demande-toi pourquoi tu dois toujours être au-devant de la scène. Tu comprendras alors que ces raisons n'ont plus d'effets sur toi dans la vie réelle.

  1. Fais ton éloge. Tous les jours prends un temps pour te remémorer (ou écrire, c'est encore mieux), toutes tes qualités et tes mérites positifs. Si tu as passé toute la journée au téléphone avec un client au travail et que tu n'as pas signé de contrat cela est aussi un mérite. Tu as rempli ta mission. Prends conscience de tes qualités professionnelles.
  2. Ne te compare pas aux autres. Rappelle-toi qu'il ne sert à rien d'être meilleur que les autres. Une personne doit s'être améliorée par rapport à ce qu'elle a été par le passé.
  3. Cesse de vouloir sans cesse sauver les autres, parce que tu te mets toi-même en danger. Reconnais que chacun est responsable de sa propre vie.
  4. Parle ouvertement sur ce qui te plaît et te déplaît. Un sentiment peu sain de culpabilité est une agression secrète dirigée contre toi-même.
  5. Tâche d'écrire une note explicative sur pourquoi tu penses être coupable et quelles conséquences cela implique. Le plus probable est que tout cela soit une bêtise.
  6. Ne te laisse pas submerger par tes erreurs. Apprends de celles-ci.
  7. N'essaie pas de satisfaire tout le monde. Sois toi-même.
  8. Rappelle-toi que les erreurs ne sont pas un crime. Les erreurs résultent du manque de connaissance et d'expérience que tu obtiendras avec le temps. N'oublie pas les vérités suivantes :
  • Tu n'es pas responsable de la réaction de ton interlocuteur. S'il est fâché contre toi ce sont ses sentiments et c'est à lui de décider que faire avec ceux-ci.
  • Tu n'es pas responsable de ne pas savoir quelque chose. Nous ne naissons pas avec un ensemble de connaissances et de facultés, nous les acquérons pendant notre vie.
  • Tu n'es pas coupable de ne pas pouvoir faire quelque chose. Tu peux tout apprendre si c'est ce que tu veux vraiment.
  • Tu n'es pas coupable du comportement et des actions des autres. Ne laisse personne t'en dire autrement.
  • Tes êtres chers ne cesseront jamais de t'aimer. Ce n'est pas parce que tu commets une erreur que l'amour disparaîtra.

Pour terminer.

Heureusement, la simple compréhension que ce sentiment est anormal suffit généralement à retirer un poids et à être soulagé.

Rappelle-toi : souvent les manipulateurs te font te sentir coupable pour te faire jouer selon leurs règles.

Ne culpabilise pas tes enfants, rappelle-toi que l'enfant a une vision complètement différente du monde et un tout autre système de valeurs. Il est possible qu'il ne comprenne pas pourquoi tu le critiques, et la sensation de culpabilité chronique s'installera en lui toute sa vie.

Essaie de travailler sur toi-même et ne pas culpabiliser tes êtres proches et tes collègues. Le sentiment de culpabilité est assez contagieux et peut se développer chez l'adulte aussi.

Partage cet article avec tes amis et participe à la création d'un monde meilleur.

Ilustratrice Mariya Zavolokina pour Sympa