Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces 9 plats étranges sont vraiment réservés aux personnes ayant l’estomac bien accroché

Les spécialités culinaires du monde entier représentent une variété quasi illimitée, et si on se penche sur certains plats assez originaux, on peut parfois se dire que sur notre planète, tout se mange. Cependant, certains plats très populaires dans un pays rebuteront totalement une personne venue d'ailleurs, et vice-versa.

Nous savons tous par exemple que les Français sont friands d'escargots, les Péruviens de cochons d'Inde, et les Japonais de poisson cru, mais on parle moins des plats à base de larves, de viande putréfiée, ou de phoques farcis aux oiseaux. Ces plats existent bel et bien et sont à conseiller aux personnes avides de sensations fortes.

Chez Sympa, nous avons compilé pour toi des exemples, plus qu'originaux, de ce qui s'avère étrangement comestible. Juste un avertissement : si tu es en train de manger, il est préférable que tu attendes d'avoir digéré avant de lire cet article. C'est juste un conseil.

1. La "roche vivante", également appelée Pyura chilensis

Eh oui, il y a bien des pierres "vivantes" dans la mer. On les trouve près des côtes du Pérou et du Chili. En raison de sa structure unique, la piure (Pyura chilensis) contient une grande quantité de vanadium métallique. Cependant, sa viande est très appréciée pour son arôme délicat et est consommée de différentes manières. Et comme le dit la chanson : pour le plaisir...

2. La palourde royale ou Panopea generosa

Ce mollusque à l'apparence originale est largement répandu en Amérique du Nord. Il est principalement utilisé pour préparer des sushis et des sashimis. Ce fruit de mer est très chers, à tel point que le coût d'une unité peut atteindre 60 $ sur les marchés de Hong Kong. De plus, la palourde royale vit longtemps, environ 100 à 150 ans, si elle n'est pas mangée avant.

3. Le champignon "Hydne Hérisson" ou Hericium erinaceus

L'autre nom de ce champignon comestible est "la crinière de lion", et de toute évidence, il porte très bien ses deux noms. En dépit de son apparence peu attirante, ce champignon possède de grandes propriétés pour la santé, et c'est pourquoi il est utilisé à la fois dans l'industrie alimentaire et dans l'industrie médicale. En médecine orientale, il est utilisé comme puissant agent immunostimulant. Son goût est similaire à celui de la crevette.

4. Phoque rempli d'oiseaux : kiviak

Ce plat traditionnel inuit est très populaire parmi les gens qui habitent au Groenland, bien qu'il ne soit pas recommandé aux autres d'y goûter - même à ceux qui ont le cœur solidement accroché. Il est préparé de la manière suivante : on prend la peau du phoque que l'on rempli de 400 à 500 mergules (une espèce d'oiseaux nains), puis on la ferme avec de la graisse, avant de la placer sous une roche pendant 3 à 18 mois. Une fois ce temps de fermentation passé, on en ressort les oiseaux en état de décomposition avancée, et on les mange après avoir pris soin de retirer les pattes, becs et plumes. Il paraît que le goût de ce plat rappelle un fromage très fort.

5. Tête, pattes et panse de mouton cuites : kelle pacha

Ce plat, semblable au khach, est très commun dans les pays du Moyen-Orient. La tête, la panse, et les pattes du bélier sont cuits pendant longtemps, après quoi, seul le membre le plus respecté de la famille les découpera. C'est sans doute aussi parce que c'est celui qui a le plus de sang-froid.

6. Larves de fourmis : escamoles

Les escamoles, également appelées "fourmis caviar", sont très populaires au Mexique. Cette espèce de fourmis n'abandonne pas ses larves si facilement, et pour les récolter, il faut se battre. Cela affecte évidemment leur coût. Cependant, il y a des avantages à les manger : ces larves ont un goût agréable (semblable à la ricotta) et sont très bonnes pour la santé.

7. Pieuvre vivante sans préparation : Sannakji

Si tu as déjà rêvé de manger quelque chose qui te regarde alors que tu le consommes, alors ce plat est pour toi. Les Coréens ont eu l'idée de manger une pieuvre vivante avec tout ce qu'elle contient. Ce "plat", si l'on peut le nommer ainsi, est considéré comme un mets délicat. Il est servi de manière très originale. Le serveur sort simplement une pieuvre de son aquarium, la saupoudre de graines de sésame, la coupe en morceaux (selon sa taille), la met dans l'assiette, et voilà ! Le pire de tout, c'est que si tu mâches un tentacule sans y prêter attention, il peut se coller dans ta gorge et te tuer. Il y a déjà eu quelques accidents.

8. Chair de requin pourrie : hákarl

Le hákarl est un plat national islandais. La viande fraîche du requin du Groenland étant toxique, on la laisse pourrir sous terre pendant cinq à huit semaines, puis on la fait sécher pendant encore deux à quatre mois. Après cette "courte" préparation, on obtient quelque chose de couleur jaunâtre, dont le goût, très fort en ammoniac, est assez controversé.

9. Boisson alcoolisée à base de mouettes mortes

Cette boisson originale est fabriquée par les Inuits et, comme on l'imagine, son goût est incroyablement désagréable et cause une terrible gueule de bois. Et il n'est même pas nécessaire de mentionner que cela donne envie de vomir à celui qui la boit. La recette du vin de mouette est donc la suivante : on prend une mouette morte, on la met dans un récipient rempli d'eau qu'on laisse ensuite plusieurs semaines au soleil. Et le vin est prêt. Santé !

Alors, que penses-tu de ces plats ? Ne serait-ce que pour l'expérience, serais-tu tenté par l'un d'entre eux ? Peut-être as-tu déjà eu l'occasion d'en goûter un ? Laisse un message dans les commentaires !

Photo de couverture wikipedia