Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Dans ces 11 pays, l’année prochaine ne sera pas 2018

En quelle année sommes-nous ? Cette question n'est pas aussi simple qu'elle y paraît, puisque tout est relatif. Les êtres humains ont créé des calendriers pour quantifier l'écoulement du temps, mais celui-ci est éphémère. Tu ne peux pas l'attraper ou marquer dessus un point de départ, c'est pourquoi il est si complexe. Alors comment trouver le vrai point de départ ? Et comment l'expliquer ?

Dans cet article, Sympa va te parler des différents calendriers encore utilisés actuellement. Ces différents calendriers existent depuis longtemps, et ils étaient même plus nombreux avant. Mais malgré tout, ceux qui restent encore actifs aujourd'hui suffisent déjà à comprendre que le temps est subjectif.

En Russie arrive l'année 2018.

La plupart des pays utilisent le calendrier grégorien. Il a été introduit par le pape Grégoire au XIIIe siècle, en remplacement du calendrier julien. Il y a une différence actuelle de 13 jours entre ces deux calendriers, et elle augmente de 3 jours tous les 400 ans, c'est pourquoi la fête de "La nouvelle ancienne année" existe dans certains endroits : c'est comme le nouvel an mais pour le calendrier julien, qui est toujours célébré dans plusieurs pays, même si personne ne rejette la date de la nouvelle année grégorienne.

Le calendrier julien a été introduit en 1582 dans les pays catholiques et s'est progressivement étendu dans plusieurs pays pendant plusieurs siècles.

En Thaïlande, ce sera l'année 2561.

Selon le calendrier grégorien, l'année prochaine sera 2018, mais en Thaïlande, ce sera officiellement l'année 2561, selon le calendrier lunaire bouddhiste, où la chronologie est faite à partir de la découverte du Nirvana par Bouddha.

Mais les thaïlandais utilisent aussi notre calendrier. Ils font des exceptions pour les étrangers en indiquant parfois les dates du calendrier grégorien sur les marchandises ou sur certains documents. De même que le Sri Lanka, le Cambodge, le Laos et le Myanmar utilisent le calendrier bouddhiste.

En Éthiopie, ce sera l'année 2011.

Le calendrier éthiopien est retardé de 8 ans par rapport au nôtre. En revanche, il compte 13 mois par année, 12 mois de 30 jours et le dernier est très court : il ne compte pas plus de 5 ou 6 jours, selon le fait qu'il s'agisse d'une année bisextile ou non. Une journée ne commence pas à minuit, mais au lever du soleil. Le calendrier éthiopien est basé sur l'ancien calendrier alexandrin.

En Israël, ce sera l'année 5778.

Le calendrier hébraïque est officiellement utilisé en Israël avec le calendrier grégorien. Selon ce calendrier, les fêtes hébraïques, les jours de mémoire, et les anniversaires familiaux sont célébrés. Les mois de ce calendrier sont strictement établis selon la nouvelle lune, et le premier jour de l'année (Rosh Hashanah) est toujours un lundi, mardi, jeudi ou samedi. Pour que Rosh Hashanah se produise l'année en cours peut être prolongée d'une journée.

Le calendrier hébreu a donc commencé avec la première nouvelle lune, du lundi 7 octobre 3761 av. JC à 5 heures et 204 parties. Les heures dans le calendrier hébreu sont divisées en 1080 parties, et chaque partie comprend 76 moments.

Au Pakistan, ce sera l'année 1439.

Le calendrier musulman est utilisé pour déterminer les dates des fêtes religieuses et est considéré comme étant le calendrier officiel dans plusieurs pays musulmans. La chronologie a commencé à partir de la date du voyage du prophète Mahomet et des premiers musulmans de La Mecque à Médine (622 après JC).

Les jours de ce calendrier commencent également avec le lever du soleil, et pas à minuit. Le début du mois est le jour où un croissant de lune apparaît pour la première fois après la nouvelle lune. La durée d'une année civile musulmane est de 10 ou 11 jours inférieure à une année solaire, et la longueur des mois change selon les saisons. Après un certain temps, les mois qui étaient en été se trouveront en hiver, et vice versa.

En Iran, ce sera l'année 1396.

Le calendrier persan ou Hijra solaire est le calendrier officiel en Iran et en Afghanistan. Ce calendrier astronomique a été développé grâce à la participation d'Omar Jayam.

La chronologie du calendrier iranien, tout comme le calendrier musulman, commence à partir de l'Hégire, il est basé sur l'année solaire, de sorte que les mois tombent toujours durant la même saison chaque année. La semaine du calendrier iranien commence le samedi et se termine le vendredi, qui est considéré comme un jour de week-end.

Selon le calendrier hindou, ce sera l'année 1939.

Le calendrier national indien a été élaboré et adopté il y a peu de temps, en 1957. Il est basé sur des calculs de l'ère Saka et constitue un système de chronologie ancienne répandu en Inde et au Cambodge.

En Inde, il existe d'autres calendriers utilisés par différents peuples et tribus. Certains prennent pour point de départ la mort de Krishna (3102 av. JC.), d'autres de l'arrivée au pouvoir de Vikram en l'an 57, et ceux qui sont gouvernés par le calendrier bouddhiste commencent à compter depuis la mort de Gautama Bouddha (543 après JC).

Au Japon, ce sera l'année 30.

Au Japon, on utilise à la fois la chronologie classique démarrant à la naissance de Jésus-Christ, mais aussi la traditionnelle, dont la base est calculée par les années de règne des empereurs japonais. Chaque empereur donne un nom à son époque de règne, qui deviendra comme une devise de son époque.

Depuis 1989, l'ère actuelle est donc le "Temps de la paix et de la tranquillité", de l'empereur Akihito. L'ère précédente était "Le Monde Illuminé" et a duré 64 ans. Dans la plupart des documents officiels, il est d'usage d'utiliser deux dates : celle du calendrier grégorien et celle du calendrier japonais actuel.

Selon le calendrier chinois, ce sera l'année 4716.

Le calendrier chinois est utilisé au Cambodge, en Mongolie, au Vietnam et dans d'autres pays asiatiques. La chronologie démarre de l'arrivée au pouvoir de l'empereur Huangdi en 2637 av. JC.

Ce calendrier est cyclique et est basé sur les cycles astronomiques de Jupiter. Les cycles de ce calendrier redémarrent cinq fois tous les 60 ans, ce qui correspond aux cinq éléments du calendrier chinois. Une rotation de Jupiter autour du Soleil dure 12 ans. Les années sur le calendrier ont reçu des noms d'animaux. En 2018 (selon le calendrier grégorien) viendra donc l'année du Chien.

En Corée du Nord, ce sera l'année 107.

Le calendrier Juche est utilisé en République populaire démocratique de Corée depuis le 8 juillet 1997 avec le calendrier de la naissance de Jésus-Christ. Le point de départ est 1912, année de naissance de Kim Il-Sung, le fondateur de l'État nord-coréen, et éternel président de la Corée. L'année de sa naissance est la première année, et il n'y a pas d'année zéro dans ce calendrier.

Lors de l'écriture des dates, deux calendriers sont utilisés en Corée du Nord. La date du calendrier grégorien, indiquée entre parenthèses, et la date du calendrier Juche.

Bonus: Quel âge as-tu ?

Il n'y a pas que le temps qui puisse être calculé de différentes manières. Il s'avère qu'avec l'âge humain ce n'est pas toujours facile. Dans de nombreuses cultures d'Asie de l'Est, l'âge humain est calculé en fonction d'un système spécifique. Ce calcul part de un et non de zéro. Un nouveau-né a donc déjà un an. L'âge augmente avec l'arrivée de la nouvelle année, et non à la date de l'anniversaire, c'est-à-dire que selon ce système, dès que la nouvelle année arrive, tous les membres de la famille rassemblés autour de la table prendront simultanément un an de plus. Il en résulte que l'âge d'un asiatique peut différer de quelques années par rapport à celui d'un européen, même s'ils sont nés le même jour.

Photo de couverture leungchopan