Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

La description de cette photo a touché des milliers de personnes dans le monde entier

Cette photo a été publiée sur les réseaux sociaux par Shanna Niehaus, mère du petit Kainoa, âgé de cinq ans. La description de la photo a touché le cœur de milliers de personnes autour du monde.

"Voyez-vous ce moment ? Je n'avais jamais éprouvé un sentiment pareil. Hier, pour la première fois, mon enfant autiste, âgé de cinq ans, a rencontré son chien d'assistance, Tornado. Nous sommes américains, mais nous vivons à l'étranger, au Japon, et nous nous sommes préparés pendant deux ans environ pour faire la connaissance de Tornado. Cette photo capture le visage d'une mère voyant son enfant, qu'elle ne peut serrer dans ses bras ni l'aider à prendre son bain ou à s'habiller, à qui elle ne peut pas donner des câlins et qu'elle ne peut pas toucher, allongé sur le ventre de son nouveau chien d'assistance parce qu'il l'a voulu ainsi, avec un attachement volontaire et immédiat. C'est le visage d'une mère qui a vu son fils vivre d'innombrables interactions sociales manquées pendant la récréation, essayant de se faire un ami. N'importe quel ami. N'importe quel type de connexion. Elle s'est assise à côté de son enfant les nuits qu'il passait à pleurer parce qu'il n'avait pas de liens affectifs en dehors du milieu familial, malgré le travail fait pendant les thérapies. Maintenant, elle est assise derrière son fils, regardant en silence le moment, craignant de respirer, sans savoir comment réagir. Ce moment est la récompense de chaque lutte pour obtenir des aides pour mon enfant, chaque diagnostic, chaque rendez-vous, chaque dollar dépensé, chaque formulaire rempli, chaque réunion à l'école, chaque larme versée, chaque pas en avant, chaque pas en arrière, et chaque espoir concernant un futur inconnu. Quoi qu'il en soit, grâce à ce qui s'est passé - grâce à Tornado - je sais que tout ira bien. J'ai vu une infinité de défis, de moments douloureux que mon fils a dû endurer. J'ai beaucoup pleuré. Et pourtant, hier j'ai pleuré pour une toute autre raison. C'est une sensation que je ne peux pas décrire".

Il est difficile d'imaginer ce qu'une mère ressent lorsqu'elle ne peut même pas serrer son enfant dans ses bras, par crainte de provoquer une crise de panique. Pour les enfants atteints d'autisme, il extrêmement difficile d'établir des liens avec ceux qui les entourent. Aussi des chiens sont-ils entraînés pour leur venir en aide. Les chiens réussissent à calmer l'enfant quand il a lesdites crises, ils peuvent le surveiller et donner l'alarme aux parents si l'enfant est en difficulté. Étant donné que les chiens ont un comportement différent de celui des humains, les enfants autistes peuvent socialiser plus facilement avec eux.

L'autisme n'est pas une maladie, c'est une forme différente de développement. On ne peut pas la "guérir" avec des médicaments. Or, les chiens peuvent les aider. Leur affection, leur dévouement, leur joie et leur chaleur peuvent apporter une aide précieuse à des enfants autistes, notamment pour établir des liens avec le monde qui les entoure.

Photo de couverture Love What Matters
Based on materials from Love What Matters