Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Si tu crois avoir le pire travail du monde, tu n’as pas encore vu ces 12 professions

----
21k

Si tu crois qu'il n'y a pas pire travail que le tien et qu'en plus de cela tu es mal payé, tu vas vite changer d'avis en lisant cet article. Le dernier métier dont nous parlons te donnera même carrément la chair de poule.

Sympa-sympa.com te montre les 12 pires professions du monde.

Production d'égoûts pour les rues de New York

Ces hommes produisent les bouches d'égoûts pour les rues de New York, à 12 000 kilomètres de distance de Manhattan. Ils ont font approximativement 2750 par an. On donne à peine à certains ouvriers des lunettes de protection. La température du métal fondu est de 1200 à 1400°C. Les étincelles de métal chaud sont parfois projetées sur les corps nus des travailleurs, ce qui fait de ce métier l'un des plus dangereux au monde.

Embaumeur

L'embaumement est une pratique utilisée afin d'éviter la putréfaction des cadavres ou des organes. L'embaumeur nettoie le corps, vide les liquides et extrait les organes internes. Ainsi, il utilise des produits chimiques pour éviter ou du moins retarder le processus de décomposition des tissus. Ce travail n'est pas seulement désagréable, mais également dangereux.

Extraction de soufre en Indonésie, sur le volcan Kawah Ijen

Le volcan Kawah Ijen se trouve sur l'île de Java et son altitude est de 2600 mètres. Dans le cratère du volcan, on trouve un lac de couleur vert émeraude, qui contient de l'acide chlorhydrique et sulfurique. Les gens qui travaillent là sont des habitants locaux qui n'ont pas de tenue de protection ni de masque à gaz (respirer les odeurs de soufre est affreux). Ils retirent les morceaux de soufre jour et nuit à mains nues, avec un petit tissu ou mouchoir devant leur bouche et leur nez pour se protéger. Le salaire journalier est de moins de 5 dollars par personne.

Nettoyeur de drainage, Inde

Pour rien au monde tu n'aimerais être à la place des nettoyeurs de drainage hindous. Ils travaillent 12 heures par jour, et il doivent rester assis tout le temps sur une sorte de grand tamis, contaminé de déchets. Ils utilisent des grattoirs métalliques, des houes, et leurs mains nues pour extraire ces particules du fond du tamis. Ils ne portent pas de vêtements spéciaux, et souvent, ils travaillent seulement avec un caleçon. Et pour ce travail mortel, ils reçoivent 5 dollars de salaire par jour.

Enfants travailleurs dans une manufacture de briques en Afghanistan

Les usines de briques à Kaboul sont considérées comme l'une des rares sources de revenus en Afghanistan. La production se fait à la main et avec de vieilles machines et des technologies obsolètes. Les Afghans travaillent presque toute l'année. Malheureusement, ils exploitent également les enfants, qui travaillent de 8 heures du matin à 5 heures de l'après-midi. Un ouvrier reçoit entre 200 et 300 dollars par mois.

Experts en odeurs

Normalement, ils travaillent dans les entreprises productrices de déodorants et d'antitranspirants. La tâche de cet employé consiste à appliquer du produit sur les aiselles d'un groupe test, pour ensuite les sentir et évaluer le changement de l'odeur au fil de la journée.

Extracteurs de diamants en Sierra Leone

Extraire les diamants en Sierra Leone est l'un des business les plus sales qui soit. Selon les estimations, le prix total des diamants extraits équivaudrait à 320 millions d'euros. Cependant, une infime partie de ce chiffre d'affaires revient aux ouvriers. Le district de Kono est l'un des plus pauvres, et au total, 220 000 personnes y travaillent.

Extracteurs de sel en Éthiopie

En Éthiopie vit une tribu appelée "Afar", connue pour sa capacité à résister à un climat extrêmement chaud et sec. L'une de ses occupations traditionnelles consiste en l'extraction de sel. La température dans le désert monte parfois jusqu'à 50°C. C'est l'un des endroits les plus chauds de la Terre.

Inspecteur de fumier

Cet inspecteur doit récupérer les excréments tous les jours pour en faire des échantillons, pour ensuite chercher des bactéries ou encore s'assurer qu'il n'y ait pas de sang dans les selles. Ces personnes sont bien formées et bien payées. C'est un travail sale et pestilentiel, mais quelqu'un doit bien le faire.

Nettoyeur de scènes de crime

Ces individus doivent nettoyer le sang des murs, du sol ou encore du lit et du matelas, et parfois récupérer le cadavre. La partie la plus difficile à gérer est l'odeur. Même leur masque respiratoire ne les aide pas, car parfois, les corps ont eu le temps de se décomposer. Dans certains cas, les cadavres peuvent rester six mois au même endroit avant qu'on ne les trouve, et ainsi attirer des insectes et des charognards. Normalement, nettoyer une scène de crime prend environ deux jours, parfois plus selon les conditions.

Ramasseur de cadavres d'animaux

Enquêteur spécialisé en moustiques

Les scientifiques qui luttent contre les maladies véhiculées par les moustiques comme la malaria doivent réaliser des recherches sur ces insectes. Pour ce faire, les scientifiques brésiliens offrent leurs bras comme appât. Et toi, le ferais-tu pour la science ?

Connais-tu d'autres métiers dangereux ? Lequel de ces jobs t'a le plus choqué ? Dis-nous dans les commentaires !

----
21k