Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Une étude affirme que les hommes qui ont un quotient intellectuel élevé seraient plus fidèles

Quand on parle de fidélité, on mentionne souvent des valeurs en lien avec l’éthique. Une personne fidèle est digne de confiance, honnête et juste. Et c’est vrai. Cependant, il n’est pas habituel de relier la fidélité à l’intelligence. Au contraire, l’homme infidèle est plutôt considéré comme plus rusé, car il doit manipuler et mentir pour tromper, qu’une personne qui reste fidèle à sa partenaire. Mais, est-ce réellement le cas ?

Sympa souhaite partager avec toi une étude qui associe la fidélité à un état supérieur de l’évolution, c’est-à-dire à une plus grande intelligence.

La fidélité masculine

Durant des siècles, l’infidélité masculine a été considérée comme un phénomène inévitable. L’homme était celui qui sortait, alors que la femme restait à la maison pour s’occuper du foyer, et de ce simple fait, les tentations et les aventures amoureuses étaient partout et à portée de main. On supposait alors que la femme devait l’accepter, comme si c’était le prix à payer parce qu’elle ne subvenait pas aux besoins de sa famille. Alors, l’homme se divertissait tandis que la femme acceptait ses faiblesses, qui, au niveau social, n’étaient même pas mal vues.

Au contraire, la femme infidèle était condamnée par des regards de travers et elle était même sujette aux railleries publiques. Comme si l’infidélité du mari était quelque chose de naturel, alors que c’était une aberration chez les femmes. Mais les temps et les rôles ont changé, et les luttes du sexe féminin ont modifié pour toujours les relations. L’homme n’est plus la seule personne à toucher un salaire, et la femme n’a plus à être moquée à cause des supposées faiblesses de son mari.

Néanmoins, ni l’infidélité masculine ni la fidélité féminine ne sont considérées comme naturelles. Dans un couple, les deux doivent respecter ses engagements, et la fidélité continue d’être l’un des plus importants.

L’étude

Une étude menée par un psychologue de la London School of Economics, Satoshi Kanazawa, a proposé, entre autres, d’analyser le rôle de la fidélité masculine dans l’évolution de l’espèce humaine. Pour ce faire, il a analysé les données des recherches antérieures qui avaient pour but d’étudier les comportements sociaux des adolescents et des adultes, et le quotient intellectuel en faisait partie.

En résultat de cette analyse, Kanazawa a découvert qu’il existait chez les hommes une relation entre un quotient intellectuel plus élevé et la valorisation de “l’exclusivité sexuelle”. C’est-à-dire que les hommes les plus intelligents auraient tendance à chercher des relations dans lesquelles ils doivent assumer la responsabilité de la fidélité.

L’évolution

L’auteur de l’étude indique que la fidélité chez l’homme pourrait être un signe de l’évolution. La relation que Kanazawa a établie entre la fidélité et une intelligence élevée chez les hommes l’a amené à penser que la promiscuité masculine primitive pouvait être en pleine évolution vers un comportement fidèle. Pour le chercheur, les gens les plus intelligents questionnent l’ordre établi, en se tournant vers des comportements supérieurs ou nouveaux.

Ainsi, pour Kanazawa, la fidélité masculine indiquerait une évolution de l’espèce, et elle serait plus évidente chez les hommes avec un quotient intellectuel plus élevé. Cependant, l’opinion de Kanazawa n’est justement qu’une simple opinion. Il est probable que d’autres avis s’érigent en contradiction du sien, mais il a sans doute ouvert une porte intéressante pour analyser le comportement humain et l’évolution des genres.

Es-tu d’accord avec les conclusions de Kanazawa ?
Selon ton expérience, les hommes fidèles sont-ils plus intelligents ?
La fidélité masculine est-elle un signe de l’évolution de l’espèce humaine pour toi ?
N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Photo de couverture David Silverman/Getty Images