Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici 6 cas concrets qui nous montrent que les médias nous trompent facilement

Après les élections présidentielles aux États-Unis, la question des fausses nouvelles et des mensonges dans les médias - fake news - est devenue particulèrement pertinente. La fausse information peut être un moyen de manipuler l'opinion publique. La capacité de ne pas tomber dans le panneau et de garder un esprit critique quant à l'information donnée est une compétence très importante dans la société moderne. Les experts pensent même qu’il faut l'enseigner aux étudiants.

Chez Sympa, nous avons compilé six exemples principaux de mensonges que tu peux retrouver dans les journaux. À la fin, tu recevras un bonus sur Facebook qui t’aidera à identifier les fausses informations sur Internet de façon encore plus professionnelle.

1. Chiffres erronés

Le moyen le plus simple de tromper les gens sur l'actualité est de leur donner des chiffres faux ou manipulés. Lorsqu’il s'agit de statistiques et de chiffres, nous avons tendance à faire aveuglément confiance parce que cela nous paraît scientifiquement prouvable.

Par exemple, lorsque nous entendons que le nombre de criminels à Amsterdam a triplé entre 1981 et 2017. Si nous supposons que 10 personnes ont été arrêtées dans la ville en 1981 et que l'on nous dit qu’en 36 ans, ce chiffre a triplé, et il y a maintenant 30 criminels. Mais en fait, durant ces 36 ans, 720 personnes ont été arrêtées, car en moyenne, une vingtaine de personnes sont emprisonnées par an. Il s'avère que personne ne nous a réellement menti. Mais cela a été présenté de telle manière que la plupart des gens en a tiré des conclusions différentes.

Comment faire ? Être plus méfiant sur les chiffres. Même si quelqu'un l’affirme très fermement, cela ne signifie pas nécessairement que tout soit vraiment bien calculé. Et bien sûr, il faut prendre en compte la façon dont l'information est présentée. Elle va souvent dans le sens de l'argumentaire de celui qui la donne.

2. Une partie seulement de la vérité

Le "mensonge par omission" est plus ou moins toléré en général. Cependant, même les enfants savent que cacher certains faits mène à une compréhension complètement différente de la situation réelle. On en tire d'autres conclusions, ce qui, au final, s’apparente à un grave mensonge.

Le portail d'information Bagnet a ainsi décidé de découvrir ce qui se cachait derrière le slogan de Colgate : "Recommandé par les dentistes". Ils ont consulté la société de recherche sociologique dont le nom a été écrit en astérisque dans la publicité et leur réponse leur apprit que l'enquête ne fut réalisée qu’auprès de 525 dentistes. Le recommandent-ils ? Certainement. Tout est possible sur une si petite échelle d'investigation.

Comment faire ? Lorsque tu dois prendre des décisions importantes, il vaut mieux faire des recherches supplémentaires. Ne fais pas confiance aux faits, même s'ils semblent plausibles.

3. Experts douteux

Cela vaut le coup de douter lorsque les articles de journaux utilisent le terme "d'experts", sans préciser les noms ou autres "signes d'identification" des spécialistes. Et même s'il y a de la concurrence, c'est aussi très relatif. Penses-tu qu'une infusion de racine de pissenlit puisse guérir le cancer en quelques jours? Cela parait fou, mais cette information fut envoyée d'un ordinateur à l'autre 1,4 millions de fois l'année dernière. Et bien sûr, on a aussi pu lire cette "information" dans les journaux.

Comment faire ? Quand tu as affaire à un avis d'expert, vérifie bien s'il est compétent, s'il n'exprime pas une idée préconçue (une information véridique doit être vérifiée par les opinions de plusieurs experts hautement qualifiés) et n'en tire pas de conclusion hâtive.

4. Moyennes

Les médias parlent souvent de valeurs moyennes. Cependant, dans la pratique, ils ne donnent aucune idée de la situation réelle. L'un des sujets de prédilection des journalistes est le salaire moyen. "Il a augmenté de 30 dollars en janvier et a baissé de 10 dollars en mars". Sauf que c'est une information qui n'explique rien en fait.

Comment faire ? Sois prudent avec les moyennes. Si tu te bases dessus, tu ne seras presque jamais en mesure de parvenir à une conclusion sur ce qui se passe réellement.

5. Causes occultes

Quoi de plus agréable que d'annoncer la sensationnelle nouvelle qu'un simple remède inconnu et banal peut améliorer de façon significative la vie de tous les jours ? Nous devons nous méfier de ce genre de dires.

Pourquoi des millions de personnes n'ont jamais entendu parler de cette merveille? Le café avec du beurre serait la panacée pour perdre du poids, tu ne savais pas? On nous dit que les compagnies pharmaceutiques le cachent pour que tu achètes des vitamines très chères. Mais certaines personnes bien intentionnées vont enfin te dévoiler "la vérité vraie".

Comment faire ? Lorsque tu évalues la déclaration d'un autre, pose-toi les questions suivantes : est-ce que les raisons qu'on t'a données sont les seules ? Y a-t-il une autre raison que l'auteur cache dans son propre intérêt ?

6. Mauvaises preuves

On peut dire la même chose avec des mots différents. On peut faire dire ce que l'on peut aux chiffres selon ceux que l'on choisit.

Les informations nous disent que le taux de chômage dans le pays a diminué de 12%. Cependant, en y regardant de plus près, nous comprenons que seules les données sur les chômeurs enregistrés sont prises en compte. Mais le taux de chômage général dans le pays continue de croître. Il semblerait que le tableau soit le même, mais la sélection intentionnelle de l'information fausse grandement la conclusion finale.

Comment faire ? Quand on te donne les résultats d'une étude, garde-bien à l'esprit le fait que les auteurs peuvent mettre de côté les indicateurs non pertinents à leur yeux.

Bonus : instructions données par Facebook pour identifier de fausses informations sur internet

  • Sois méfiant en lisant les titres.
  • Lis attentivement l'URL.
  • Recherche la source d'origine.
  • Méfie-toi des formats inhabituels.
  • Fais attention aux photos.
  • Vérifie les dates.
  • Vérifie les tests.
  • Recherche d'autres publications sur ce sujet.
  • Est-ce une blague ?
  • Certaines fausses notes ne sont rien d'autre que des blagues volontairesintentionnelles.

Et toi, quelle est ton attitude face aux informations que tu lis ? Aimerais-tu qu'on t'apprenne à les décrypter ?

Photo de couverture Lionsgate, Lionsgate