Sympa

10 Découvertes scientifiques que tous ceux qui veillent à leur santé devraient connaître

Pour vivre longtemps et en bonne santé, il faut se tenir au courant des dernières recherches scientifiques dans le domaine de la médecine. Après tout, les résultats de beaucoup d’entre elles peuvent sensiblement changer notre approche par rapport à la santé. Par exemple, les experts ont récemment conclu qu’il est parfois plus sain de s’asseoir le dos voûté que de le garder droit, et que le travail dans un salon de manucure, en matière de dommages, est comparable au travail dans une raffinerie de pétrole.

Sympa a rassemblé quelques découvertes scientifiques qui peuvent avoir un impact positif sur notre mode de vie !

1. L’ablation de l’appendice peut causer la maladie de Parkinson

Les scientifiques du Cleveland University Hospital ont analysé une base de données médicales contenant des informations sur 62,2 millions de patients. Il s’est avéré que le risque d’avoir la maladie de Parkinson était trois fois plus élevé chez les personnes ayant subi une appendicectomie. Les experts ne savent pas encore comment cette affection est liée à la chirurgie, mais il semble y avoir une corrélation entre les deux.

2. Le travail dans un salon de manucure est comparable à celui effectué dans une raffinerie de pétrole

Pendant un an et demi, les chercheurs de l’Université du Colorado ont étudié la qualité de l’air dans six salons de manucure de l’État. Ils y ont mesuré le niveau de concentration de divers composés organiques volatils : éthylbenzène, formaldéhyde et autres. Ils ont constaté que le niveau de concentration de ces substances toxiques dépassait souvent les valeurs minimales admissibles dans chacune des pièces étudiées, ce qui augmente considérablement le risque de développer le cancer du nasopharynx, la leucémie et d’autres types de cancer.

De plus, l’étude a révélé que la plupart des employés de ces établissements se plaignent d’irritation de la peau et des muqueuses des yeux et de maux de tête. Les experts estiment que si tu inhales cet air vicié pendant 20 ans, le risque de développer un cancer peut être multiplié par 100, et ils affirment que le travail dans un salon de beauté est comparable au travail dans un atelier automobile ou une raffinerie.

Toutefois, comme l’ont souligné les chercheurs, les clients n’ont pas à s’inquiéter, à moins qu’ils ne souffrent d’asthme ou d’allergies.

3. La lumière bleue des appareils à LED est dangereuse pour l’œil

Des experts français de l’Agence nationale de contrôle de la sécurité alimentaire, de l’environnement et du travail ont constaté que la lumière bleue émise par les dispositifs et les lampes à LED a un impact négatif sur la santé. En particulier, elle entraîne l’interruption des rythmes circadiens de l’être humain et a également un effet négatif sur la rétine de l’œil. Les enfants sont particulièrement à risque car le cristallin de leur œil n’est pas encore complètement développé. Les experts recommandent l’utilisation de lampes LED qui émettent une lumière chaude pour éviter les dommages et les lésions.

4. La routine alimentaire n’est pas moins importante que la routine quotidienne

Les médecins savent que le travail de nuit entraîne une altération chronique du rythme circadien, ce qui augmente considérablement le risque de développer des maladies cardiovasculaires et l’apparition du diabète de type 2. Des spécialistes des universités de Cambridge et de Manchester ont découvert que la routine alimentaire peut entraîner la rupture de l’horloge interne : c’est le cas lorsqu’une personne mange à un moment inhabituel. Des expériences ont montré que si tu manges de façon non régulière, ton rythme circadien est altéré et ton corps cesse de faire la distinction entre le jour et la nuit, ce qui cause de graves problèmes de santé.

“Ceux qui travaillent la nuit devraient essayer de manger à la lumière du jour”, conseille l’un des auteurs de l’étude, Priya Crosby.

5. Les crèmes solaires sont plus dangereuses qu’on ne le pensait

Une équipe de la Food and Drug Administration (FDA) américaine a mené une petite étude clinique sur 24 volontaires des deux sexes. Pendant plusieurs jours, des lotions, des sprays et des écrans solaires ont été appliqués sur leur peau quatre fois par jour. Une semaine plus tard, les participants ont fait analyser leur sang. Les résultats ont été alarmants : à cause de l’application fréquente de crème solaire sur la peau, la concentration sanguine a considérablement augmenté. Dans certains cas, elle a dépassé 400 fois la limite de sécurité.

Dans le même temps, les scientifiques affirment qu’il ne faut pas non plus s’abstenir d’utiliser des crèmes de ce type, car le risque de développer un cancer de la peau dû aux rayons ultraviolets est plus grand que celui causé par les crèmes de protection solaire.

6. Vapoter tue lentement le cœur humain

Grâce à des études, des scientifiques de l’Université du Massachusetts ont prouvé que les liquides aromatiques contenus dans les cigarettes électroniques endommagent les cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins du cœur. Il s’avère que ces arômes causent l’inflammation et la mort de certains types de cellules dans cet organe. Au total, six produits ont été testés, dont le plus dangereux était le liquide aromatisé à la cannelle.

Soulignons que l’an dernier, des experts ont également pu établir un lien entre le vapotage et un risque accru de crise cardiaque.

7. S’asseoir avec le dos droit n’est pas toujours sain

On dit souvent qu’il faut garder le dos bien droit en position assise, mais des études récentes ont nuancé cette idée. On croyait autrefois que lorsqu’une personne s’asseyait avec le dos courbé, cela ajoutait une plus grande charge à la colonne vertébrale. Mais les physiothérapeutes du University Hospital of North Tees de Stockton-on-Tees, au Royaume-Uni, ont mené une étude et conclu qu’une légère courbure du dos peut être bénéfique pour ceux qui souffrent souvent de douleurs dans le bas du dos.

En outre, des expériences menées par des experts australiens ont montré qu’en position assise, la courbure soulage les tensions sur le dos et les jambes.

8. Les humidificateurs aident à ne pas attraper la grippe

Des scientifiques de l’Université de Yale ont découvert que l’humidité de l’air affecte la réponse de l’organisme au virus de la grippe. Des experts ont mené une expérience avec des souris génétiquement modifiées, qui réagissent aux virus de la grippe de la même manière que les humains. Les animaux vivant dans des pièces ayant la même température mais une humidité différente ont été exposés au virus de la grippe A (H1N1). On a constaté que les sujets qui se trouvaient dans des endroits peu humides contractaient la maladie plus rapidement. De plus, dans ces conditions atmosphériques, après une maladie, la régénération des voies respiratoires était ralentie.

Les scientifiques sont convaincus que les humidificateurs devraient être utilisés pour réduire le risque de développer la grippe. Et pas seulement à la maison, mais aussi dans des lieux publics clos.

9. S’étirer le cou avec intensité est extrêmement dangereux pour la santé

Les médecins avertissent que si tu étires intensément ton cou, cela peut te causer de graves problèmes de santé. Ils citent notamment le cas récent de Josh Hader, 28 ans : son cou lui faisait mal, et en essayant de soulager son état, il a commencé à pencher la tête d’un côté à l’autre. Soudain, il a entendu un “clic” et a senti son côté gauche commencer à s’endormir. De plus, il s’est senti faible, a eu un hoquet incessant et fort, ainsi que des problèmes de coordination corporelle et de vue.

À l’hôpital, on a découvert qu’il avait subi un accident vasculaire cérébral : en s’étirant le cou, Josh s’est rompu une artère qui passe par la base du crâne et nourrit le cerveau. Il a passé plusieurs jours au centre médical. L’homme est rentré chez lui, mais il a encore quelques problèmes, par exemple avec la coordination. Curieusement, son hoquet a continué pendant deux semaines après l’AVC.

10. Il est plus efficace de s’entraîner le matin

Récemment, des experts de l’Université de Californie ont démontré par des expériences que la pratique du sport est beaucoup plus efficace le matin. Il s’avère que c’est dans cette plage horaire que les cellules absorbent le plus d’oxygène, tandis que les processus métaboliques sont plus activement déclenchés dans le corps. En d’autres termes, l’activité physique matinale stimule mieux notre organisme.

As-tu eu vent d’autres découvertes scientifiques qui ont un impact sur la santé ? Partage-les dans les commentaires !

Photo de couverture depositphotos, depositphotos