Sympa
Sympa

10 Signes peu évidents d’une éventuelle insuffisance pulmonaire

Les poumons n’ont pas de terminaisons nerveuses, ils ne peuvent donc pas faire mal ou montrer des signes de défaillance. Par conséquent, leurs troubles s’accompagnent souvent de symptômes qui, à première vue, n’ont pas l’air d’y être liés. Il peut s’agir d’une prise de poids inattendue, de problèmes de sommeil et même de douleurs à l’épaule.

L’équipe de Sympa a trouvé des renseignements sur ces cachés qui peuvent révéler que quelque chose ne va pas avec nos poumons. Alors, continue de lire et reste bien à l’écoute de ton corps, il te donne parfois de précieuses informations.

1. Prise de poids

Une prise de poids inexpliquée, surtout si elle s’accompagne d’une fatigue soudaine et d’essoufflement, sont des signes d’une maladie du système respiratoire. Le poids peut être augmenté par la quantité de rétention de liquide dans les poumons, ce qui indique une inflammation. C’est un signe alarmant, tu dois absolument aller chez le médecin.

2. Perte de poids

Une perte de poids rapide avec laquelle “tu n’as rien à voir” (tu n’as pas changé ton rythme quotidien et tu n’es pas au régime), est un symptôme très inquiétant. La raison peut en être une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Si l’inflammation est grave, les poumons augmentent en taille et touchent pratiquement l’estomac. Cela entraîne une gêne pendant les repas et une perte d’appétit.

3. Œdème des pieds

Tes pieds peuvent gonfler pour différentes raisons, mais si cela arrive constamment et s’accompagne de douleur et de faiblesse, tu dois aller chez le médecin. Une inflammation régulière des jambes et des pieds peut être le résultat d’un dysfonctionnement pulmonaire. Le manque d’oxygène influence le système circulatoire et lymphatique, ralentissant la circulation des liquides. Autrement dit, le manque d’oxygène ne permet pas de faire circuler la quantité nécessaire de sang vers les reins et le foie. Par conséquent, ces organes ne peuvent pas éliminer les toxines et l’excès de liquide, ce qui conduit à nouveau à l’œdème.

4. Essoufflement sans raison particulière

Si ta respiration reste instable même après une petite activité physique ou ne se rétablit pas avant longtemps, consulte ton médecin. L’essoufflement sans raison est un symptôme courant des maladies cardiaques et pulmonaires.

5. Changement de couleur des lèvres et des ongles

Si tes lèvres et tes ongles deviennent bleus, il est temps de s’inquiéter. La lividité indique un manque d’oxygène dans le sang et signifie que quelque chose ne va pas avec tes poumons.

6. Fatigue permanente

En cas de dysfonctionnement pulmonaire, la fatigue se fait sentir plus rapidement. Le manque d’oxygène dans le sang affecte le fonctionnement de tous les systèmes de l’organisme, ce qui à son tour influence le niveau d’énergie.

7. Douleur à l’épaule

Certains types de maladies pulmonaires affectent les nerfs de l’épaule, ce qui provoque des douleurs. Si tu ne t’es pas blessé au niveau des muscles ou de la colonne vertébrale, mais que malgré tout ton épaule te fait mal, consulte ton médecin le plus tôt possible.

8. Toux chronique

Une toux persistante est un signe grave de troubles du système respiratoire. Si elle dure plus de huit semaines, elle est considérée comme chronique, ce qui est une raison sérieuse d’aller consulter le médecin. De plus, si elle s’accompagne de mucosités et qu’elle est capable de te réveiller la nuit, alors n’attends plus pour prendre rendez-vous.

9. Troubles du sommeil

Le fait de se réveiller fréquemment en ayant la sensation de manquer d’air est également considéré comme un signe de problèmes pulmonaires. Cela peut inclure une gêne et des difficultés respiratoires en position allongée. Si tu te réveilles souvent après avoir toussé et que tu te sens mieux assis que couché, n’attends plus pour te faire examiner par un médecin.

10. Maux de tête matinaux

Le fait de se réveiller régulièrement avec un mal de tête peut indiquer des problèmes au niveau pulmonaire. La maladie pulmonaire obstructive chronique complique l’inhalation d’oxygène et augmente donc le dioxyde de carbone dans le sang, entraînant maux de tête et vertiges.

L’insuffisance pulmonaire peut apparaître avec des signes qui passent inaperçus. Si tu as découvert l’un de ces symptômes décrits ci-dessus, parles-en à ton médecin, c’est très important.

N’hésite pas à commenter et à partager cet article avec tes proches afin de nous aider à diffuser ces précieuses informations sur la santé !

Photo de couverture depositphotos
Sympa/Conseils/10 Signes peu évidents d’une éventuelle insuffisance pulmonaire
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire