Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Astuces de publicités qui nous font consommer plus

Nous avons besoin de manger pour vivre. Mais parfois nous achetons beaucoup plus que ce dont nous avons réellement besoin. Nous allons au supermarché avec un article en tête et nous en ressortons avec plus de sacs que prévu. Offres, promotions, envies, on se laisse tenter...

Chez Sympa-sympa.com, nous avons découvert quelles étaient les astuces des fabricants et des publicitaires pour nous faire dépenser plus que ce que l'on avait prévu.

15. Faire intervenir des stars dans les publicités

"Lui aussi, il en a envie", pensons-nous en regardant une affiche publicitaire, où nous sourit un athlète, un chanteur ou un acteur tenant un hamburger à la main, un Coca-Cola ou des frites.

Sans en être conscients, nous avons envie du même mode de vie qu'eux, et nous achetons des produits dont nous n'avons pas besoin en réalité.

14. De la musique apaisante

Pourquoi crois-tu qu'il y a de la musique au restaurant ? Les scientifiques ont découvert que cela "encourage" à dépenser jusqu'à dix pourcent de plus que si tu mangeais en silence.

Dans les supermarchés aussi, on cible le client avec de la musique entraînante. Alors que tu fredonnes cette chanson que tu connais, tu mets dans ton caddie des articles dont tu n'as pas vraiment besoin, sans y réfléchir.

13. Des promotions qui n'en sont pas

En entrant dans le supermarché, on voit immédiatement les étiquettes colorées avec les offres et les promotions. Mais souvent, l'économie que l'on te promet est en réalité factice.

Par exemple, une étagère peut présenter la marchandise avec une étiquette qui attire le regard, avec "SOLDES" écrit en gros, et une autre étagère te proposera le même produit avec une étiquette normale, plus petite. Et si tu regardes bien le prix au kilo, il se trouve que cet article est moins cher que celui en "promotion".

12. Les aliments sains

Les marques aussi ont compris qu'elles attireraient des clients avec des produits sains. Les fabricants ont compris que si les clients avaient à disposition des produits bio ou sans OGM, ils achèteraient plus.

Malheureusement, les étiquettes qui affirment que tel produit est bénéfique et naturel ne reflètent pas toujours la réalité. Et la phrase "sans OGM" ou "100 % naturel" fait automatiquement augmenter le prix de ces produits.

11. Les produits situés à hauteur des yeux

Les publicitaires savent que pour attirer l'attention, ils doivent placer les produits dans un ordre bien précis. Pour déterminer les "points forts" où se balade le regard du client, on a recours à des programmes pour enregistrer les mouvements des yeux.

C'est à ces endroits-là que l'on trouve les produits les plus attirants et les plus chers.

10. Des odeurs qui attirent les clients

Les données véhiculées par les saveurs arrivent directement au cerveau, provoquant des émotions et te donnant envie de goûter au plat. Les publicitaires en profitent : ils créent en nous un lien direct entre un produit et un arôme spécifique. Selon les scientifiques américains, les saveurs qui te suggèrent d'acheter de la nourriture sont des odeurs "chaleureuses", alors que les "froides" ont l'effet inverse.

Beaucoup de magasins disposent d'un micro-ondes (ou parfois de diffuseurs d'odeurs) qui réchauffent un repas qui sent bon (du poulet rôti par exemple), et ils propagent ainsi l'odeur dans tout le local.

9. Des additifs qui provoquent l'addiction

Personne n'ignore que le sucre provoque l'addiction. Mais en plus de cela, il existe d'autres substances "mystérieuses" qui peuvent nous rendre addicts sans que l'on s'en rende compte. En voici quelques-unes :

  • Le glutamate monosodique. Les scientifique débattent encore à propos de la nocivité de cet additif alimentaire, mais ce qui est certain, c'est qu'il améliore le goût des produits. Il nous fait donc consommer plus.
  • Les substituts de sucre et les édulcorants : aspartame, saccharine, néotame, sucralose. Ils sont plus sucrés que le sucre classique et ne contiennent pas de calories. Même si les recherches montrent que ce type d'additifs augmentent ton envie de glucides et stimulent ton appétit.
  • Le sirop de maïs à haute teneur en fructose. Il t'encourage à manger des repas lourds et te fait prendre du ventre.

8. L'évolution des portions

Curieusement, il y a 40 ans, les portions de frites étaient deux fois plus petites. Les fabricants de ce type d'aliments ont augmenté leur taille petit à petit et ont fait grimper leurs prix. C'est aussi pour cela que nous consommons plus alors que nous n'en avons pas conscience.

Et parfois, il se passe tout le contraire : le poids de l'aliment baisse, et le prix reste le même. Une brique de lait pèse parfois 800 ml au lieu d'un litre, et une plaque de beurre pèse 180 grammes au lieu de 200.

7. Les langues étrangères

Une enquête réalisée entre les personnes bilingues parlant hindou et anglais a démontré que les phrases dans leur langue leur rappelait leur maison et leurs amis, et celles en langue étrangère leur faisaient penser à la ville.

La langue étrangère fait percevoir le produit comme étant de meilleure qualité et il nous paraît donc justifié qu'il coûte un peu plus cher.

6. Des repas préparés devant le client

Les commerçants adorent placer en vitrine les produits prêts à être consommés pour que tu les achètes.

Inconsciemment, tu commences à penser que le fabricant n'a rien à cacher, qu'il est digne de confiance. Et il est très probable que tu achètes ses produits.

5. Des prix bas

Selon les lois de la psychologie, nous aimons savoir que nous achetons des produits à un prix plus bas que ce qu'ils coûtent en réalité. Mais parfois, les promotions se font sur des produits qui ont déjà passé un certain temps dans le magasin, mais qu'il faut vendre avant qu'ils n'expirent.

Les prix bas sont annoncés sur de grandes affiches, comme pour te dire : "Regarde, les prix sont plus bas ici que dans les autres boutiques". Mais il y a toujours des produits plus chers à côté, que les clients achèteront dans tous les cas pour accompagner le produit moins cher. Ainsi, le supermarché vend beaucoup plus.

On utilise aussi des étiquettes qui montrent le prix au kilo, écrit en gros, et le prix au détail, écrit en petit. Tout le monde ne regarde pas ça.

4. L'emplacement des produits

Pour qui ne fait pas attention, les produits ont l'air d'être placés de manière chaotique dans un supermarché. En général, les aliments les plus sollicités ne se trouvent pas à l'entrée mais plutôt au milieu. Et le temps que tu trouves ce que tu cherchais, tu trouves d'autres marchandises. Au final, tu sors du magasin avec plus d'achats que ce que tu avais prévu.

Et puis, comme la plupart des clients sont impulsifs, on te propose toujours des produits superflus sur ta droite. On les achète sans trop faire attention et le supermarché augmente ses ventes.

3. Un repas comme sur la photo

Les aliments vendus sous emballage ont parfois une étiquette qui aide à les vendre.

Pour que tu ne te demandes pas trop si l'image correspond bien au contenu du sachet, toute une équipe de stylistes travaille sur la photo. Parce qu'elle doit bien ressortir et aussi être agréable à regarder pour que le client se souvienne qu'il s'agit d'un produit appétissant, et qu'il le recommande à d'autres personnes. Et souvent, on tombe dans le piège sans faire attention à la phrase écrite en petit en bas de l'étiquette : "Ceci est une suggestion de présentation".

2. Les produits deviennent de plus en plus attirants

Les psychologues ont remarqué que l'image des gouttes d'eau ou les éclaboussures donnent envie de se rafraîchir. Grâce à la valeur nutritionnelle, imprimée en grosses lettres sur l'emballage et à une goutte d'eau, le produit a l'air plus sain et donne plus envie au consommateur de l'acheter.

1. On recherche des émotions positives

Les publicitaires modernes ne vendent pas seulement des produits, mais des états d'esprit et des modes de vie. On expose des gâteaux qui te mettent l'eau à la bouche, on crée une ambiance festive. Pour créer la sensation de sécurité, on utilise un espace fermé et lumineux, on diffuse des arômes appétissants, les vendeurs sont agréables et accueillants, la musique est entraînante et les emballages sont colorés et brillants. On n'est pas bien, là ?