Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

4 Techniques efficaces pour se réveiller d’un cauchemar

Sympa-sympa.com a trouvé plusieurs techniques pour "s'échapper" rapidement d'un cauchemar. On peut les associer à l'état de "rêve lucide", où l'on se rend compte que l'on est en train de rêver, mais que l'on arrive à contrôler son rêve. Certains psychothérapeutes apprennent à leurs patients à développer le rêve lucide afin d'en finir avec leurs cauchemars.

Le cinéaste Christopher Nolan déclare d'ailleurs que pour le film Inception, il s'est inspiré de ses propres rêves lucides.

1. Vérifie qu'il s'agit bien d'un rêve

Pour ce faire, essaie d'allumer la lumière. Si tu es en train de rêver, tu n'y arriveras pas ; l'interrupteur va émettre un "clic" mais la lampe ne s'allumera pas.

Si le truc de la lumière ne t'aide pas, regarde tes mains dans un miroir. C'est un conseil de Carlos Castaneda. Dans un rêve, les traits du visage et du corps sont flous et disproportionnés. Ou bien ce sont ceux d'une autre personne.

Si dans ton rêve il y a des panneaux, des livres ou tout type de texte, essaie de les lire. C'est l'une des techniques les plus utilisées par les rêveurs lucides. De même que pour les mains et le visage, les lettres et les mots seront illisibles : ils seront remplacés par d'autres symboles ou bien n'auront aucun sens.

Parfois, il suffit de prendre conscience que tu es dans un rêve pour que le cauchemar s'arrête.

2. Ferme bien les yeux et ouvre-les d'un coup

C'est une pratique assez courante chez les rêveurs lucides. Si tu fermes bien les yeux et que tu les ouvres d'un coup, il y a de grandes chances que tu te réveilles. Si cela ne fonctionne pas, essaie de cligner plusieurs fois des yeux.

3. Respire calmement et profondément

Lorsque l'on dort, le cerveau désactive la transmission des informations à nos muscles, afin de ne pas trop bouger pendant le sommeil (et de ne pas réveiller la personne ou le chat qui dort à côté). Cela entraîne deux conséquences désagréables :

  • Tout d'abord, c'est ce qui rend si difficile le fait de courir dans un rêve (par exemple pour fuir quelqu'un ou quelque chose qui te poursuit).
  • Ensuite, c'est ce qui explique la paralysie du sommeil, c'est-à-dire l'impossibilité de bouger au moment où tu t'endors ou que tu te réveilles. Souvent, cela donne l'impression qu'un danger se trouve dans la pièce.

Si tu souffres de paralysie du sommeil, tu peux essayer de modifier le rythme de ta respiration. Par exemple, en respirant plus profondément et plus lentement. Et au lieu d'essayer de bouger, essaie plutôt de te détendre. Ou bien encore, essaie d'avaler ta salive, ou de bouger simplement tes doigts.

4. Regarder les monstres dans les yeux

Les psychothérapeutes spécialisés dans le traitement des cauchemars à répétition conseillent d'essayer de se souvenir de ses rêves et de les noter au réveil ; puis d'en inventer une fin plus joyeuse : le monstre est vaincu et tout le monde est sauvé. Ce nouveau "scéanrio" pourra se réaliser si le même cauchemar revient.

Les psychologues conseillent également de rompre le schéma du cauchemar. Par exemple, au lieu d'essayer de fuir ton assaillant, arrête-toi et parle avec lui. Demande-lui qui il est, pourquoi il te poursuit et ce qu'il se passe en réalité. Tu pourras ainsi transformer un cauchemar en un paisible rêve.

Et tu pourras enfin dormir sur tes deux oreilles.

Illustratrice Ksenia Shvedova pour Sympa