Sympa

7 Recommandations simples pour aider à réduire considérablement le risque de cancer

Si tu essaies de résumer l’essentiel des mesures de prévention du cancer en une phrase, alors le but d’une personne est de maintenir son corps à l’abri des facteurs prédisposant l’apparition des cellules cancéreuses, ou encore mieux, de faire le nécessaire pour ne pas causer leur apparition. Nous allons te dire quelles mesures tu peux prendre dans ce sens dès aujourd’hui.

Sympa tient à rappeler que les éléments énumérés, bien sûr, ne sont pas infaillibles ou ne constituent pas un remède contre le cancer. Mais tu peux être sûr qu’en les pratiquant, tu obtiendras un effet positif sur ta santé.

Utilise une crème solaire et n’oublie pas les chapeaux

La peau est l’une des cibles les plus faciles pour le cancer, et les tumeurs sont essentiellement causées par les rayons ultraviolets. On pense également que le groupe à risque comprend les personnes à la peau claire, celles qui ont de nombreux grains de beauté et les personnes âgées. Mais l’important n’est pas d’appartenir ou non à ce groupe : cela vaut quand même la peine de prendre l’habitude d’utiliser un écran solaire, de porter des chapeaux et des casquettes, d’opter pour des produits de soin et des cosmétiques qui contiennent du FPS.

  • La prise de vitamine B3 ou de nicotinamide peut également aider. On sait que cela prévient l’apparition de certains types de cancer de la peau, qui ne sont possibles qu’en raison de dommages cellulaires causés par les rayons ultraviolets.

Méfie-toi de la vaisselle en plastique

Des experts de l’Université d’Exeter ont mené une étude et ont affirmé que les bouteilles et contenants en plastique contiennent du bisphénol A, un produit chimique qui peut causer plusieurs maladies oncologiques. Plus précisément, les lésions plastiques sont le plus souvent associées à l’apparition du cancer du sein. Il est préférable de suivre une règle simple : ne réutilise pas les bouteilles en plastique, et même si tu conserves les aliments dans de la vaisselle en plastique, au moins ne réchauffe pas des aliments dedans.

Mange moins de bacon (et d’autres aliments salés et gras)

Le bacon frit est un aliment sursaturé, il est donc préférable de ne pas le manger. Il est particulièrement nocif en combinaison avec de l’alcool. Quant à la viande rouge, il n’est pas nécessaire de l’exclure de l’alimentation, mais il vaut la peine d’en limiter la consommation, puisque, selon les résultats d’une enquête, la consommation de viande est en quelque sorte liée au cancer colorectal. Il vaut mieux opter pour le poulet, les fruits de mer et le poisson. Tu dois aussi reconsidérer de façon significative ton attitude envers les aliments salés et ceux qui contiennent du glutamate de sodium.

Bois ton thé dilué avec du lait froid

L’Organisation mondiale de la santé a parlé pour la première fois en 2016 de la relation entre les maladies et les boissons chaudes. De nouvelles études l’ont confirmé et ont montré que la consommation régulière de boissons chaudes double le risque de développer une maladie oesophagienne. Par conséquent, les scientifiques continuent d’insister sur le fait qu’il est préférable de laisser les boissons refroidir ou d’y ajouter du lait froid afin de ne pas se mettre en danger.

Mange plus de légumes, de poisson et de noix

Les experts recommandent également de manger plus de poisson, de céréales à grains entiers, de légumes (surtout les épinards) et de fruits (surtout l’avocat) à des fins préventives. Ne sous-estime pas non plus les avantages des noix : les expériences montrent qu’elles réduisent le risque de cancer du poumon. Mais tu n’as pas besoin de trop en manger non plus, car il s’agit d’un aliment assez riche en calories. Seulement 20 à 30 noix (amandes, pistaches, noisettes) par jour suffisent.

Évite de perdre ton calme

La relation entre le stress et l’apparition du cancer n’est pas prouvée, mais elle n’exclut pas la réalité évidente : les situations stressantes provoquent de mauvaises habitudes ou aggravent une situation préexistante. L’un commence à fumer beaucoup, l’autre boit trop, le troisième mange trop et le quatrième affaiblit ses défenses. Par conséquent, bien qu’indirectement, le stress augmente les risques de tomber malade. Alors, n’oublie pas : l’état psychologique est tout aussi important que l’état physique.

Fais au moins 30 minutes de sport par jour

Bien sûr, en matière de santé, il est impossible de sous-estimer l’importance du sport. Personne ne dit qu’il faut être trop mince : perdre trop de poids est aussi mauvais que d’en prendre. Cependant, il est très important de faire un effort physique régulier pour garder ton corps en bonne forme et l’aider à maintenir une résistance élevée aux maladies. Toute activité, aussi modérée soit-elle, que tu la fasses une fois par jour ou que tu la divises en plusieurs parties au cours de la journée, réduit la probabilité de cancer d’environ 30 % comme par exemple pour les personnes qui se déplacent beaucoup par rapport à celles qui mènent une vie exclusivement passive et sédentaire.

L’alimentation et l’exercice ne sont pas les seuls aspects, mais ce sont des facteurs faciles à contrôler. As-tu déjà entendu parler d’autres mesures qui peuvent faire partie de la prévention du cancer ?

Photo de couverture Depositphotos