Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

En quoi la consommation de sucre pourrait nous aider à vivre plus vieux ?

Au fil des siècles, l’Homme a toujours recherché le secret de la longévité. Aujourd’hui, de nombreux spécialistes de la santé se concentrent sur les aliments que nous devrions manger quotidiennement ou que nous devrions au contraire arrêter de manger, afin de prolonger notre espérance de vie. Eh bien, sache que si tu aimes le sucré, nous avons de bonnes nouvelles pour toi : selon des études récentes, manger des glucides pourrait t’aider à vivre plus longtemps !

Chez Sympa, nous avons été très impressionnés par cette nouvelle, et nous sommes impatients d’essayer ce nouveau “régime de longévité” !

La consommation de sucre pourrait expliquer l’incroyable espérance de vie des Japonais

Cela semble incroyable, mais Okinawa compte 68 centenaires pour 100 000 habitants, soit trois fois plus qu’aux États-Unis. Les habitants de cette île du Japon vivent beaucoup plus longtemps, et même selon les normes japonaises, c’est un endroit connu pour son espérance de vie très élevée : les gens y vivant sont 40 % plus susceptibles de vivre jusqu’à 100 ans que les gens vivant dans les autres régions du pays.

Afin d’essayer de découvrir le secret de la longévité des habitants d’Okinawa, les scientifiques ont analysé leurs habitudes et leur mode de vie, ainsi que leur alimentation et leurs gènes. Ils ont ainsi découvert qu’après avoir vécu de manière relativement isolée tout au long de l’histoire, ces gens extraordinaires ont développé un profil génétique unique, qui protège leurs cellules du vieillissement et des maladies qui y sont liées. Mais les gènes ne sont pas les seuls responsables.

Pour en savoir plus sur l’alimentation et le mode de vie des habitants d’Okinawa, depuis 1975, les scientifiques ont mené une étude nommée Okinawa Centenarian Study (ou OCS). En 2016, l’OCS avait étudié les profils d’environ 1 000 centenaires de l’île d’Okinawa, et les résultats obtenus étaient tout simplement incroyables.

Il s’est avéré que, non seulement, ces personnes vivent plus longtemps, mais qu’elles étaient également capables de retarder le développement des maladies habituellement liées au vieillissement, comme les maladies cardiovasculaires, les cancers, le diabète et la démence. Cela peut paraître surprenant, mais les chercheurs ont aussi découvert qu’à Okinawa, les habitants suivent un régime riche en glucides, ce qui pourrait bien contribuer à leur longévité.

La “proportion d’Okinawa” (10:1 de glucides par rapport aux protéines) pourrait finalement être le secret de la longévité

Si tu as déjà essayé de perdre du poids ou de te maintenir en forme, tu as probablement entendu parler de ces nombreux régimes à faible teneur en glucides, qui sont en fait tout le contraire de ce que font les Okinawaïens. En fait, la proportion typique de leur alimentation est de 10:1. Étonnamment, des tests réalisés sur des humains et des animaux suggèrent finalement qu’un régime pauvre en protéines et riche en glucides peut provoquer des réactions physiologiques nous protégeant des maladies liées au vieillissement. Cependant, le but n’est pas de manger du sucre sans arrêt, mais surtout d’en consommer judicieusement.

Il est essentiel d’être strict sur ce que l’on mange

Contrairement au reste de l’Asie, la base du régime alimentaire d’Okinawa n’est pas essentiellement basée sur le riz, mais plutôt sur la pomme de terre et la patate douce. Ses habitants mangent également du poisson, du porc et d’autres viandes, en plus de nombreux produits à base de soja. Bien que ces aliments soient riches en glucides, les habitants d’Okinawa sont exigeants quant à la quantité de glucides qu’ils consomment, et limitent le nombre de calories qu’ils consomment chaque jour. De plus, ils mangent beaucoup de légumes verts et jaunes. La margose (ou melon amer) est l’un de leurs préférés. Ainsi, nous pouvons maintenant dire que le secret de la longévité d’Okinawa réside en partie dans la combinaison d’une alimentation à la fois riche en glucides, pauvre en protéines et pauvre en calories.

Le mécanisme exact permettant à une alimentation riche en glucides de ralentir le processus de vieillissement est encore à l’étude, mais bien qu’il y ait encore beaucoup à découvrir à ce sujet, des études similaires faites à travers le monde entier ont donné les mêmes résultats. D’autres populations connues pour vivre longtemps, comme les Kitava, habitants d’une petite île de Papouasie-Nouvelle-Guinée, ou les Tsimané d’Amérique du Sud, ont tendance à suivre un régime de type méditerranéen, donc pauvre en protéines et riche en glucides.

Au lieu d’affirmer que nous devrions tous manger plus de sucre, ces études suggèrent que nous ne devrions pas aller à l’extrême en excluant sans réfléchir de notre alimentation les ingrédients les plus essentiels, que ce soit les protéines ou les glucides. Il vaut mieux écouter son corps lorsqu’il s’agit d’élaborer un régime alimentaire adapté, ainsi que de maintenir un mode de vie sain, et bien entendu consulter périodiquement un médecin : c’est probablement la clé pour vivre une vie longue et heureuse.

Que penses-tu de cette étude ? Crois-tu qu’un changement de régime alimentaire pourrait t’aider à vivre une vie plus longue et plus saine ? Laisse un message dans les commentaires ci-dessous, et partage cet article autour de toi !