Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les habitants de différents pays confient ce qui les agace dans le comportement des touristes

Pouvoir voyager et visiter les différents coins de la planète est une chose vraiment formidable. Cependant, où que tu ailles, il est important de toujours te souvenir que tu dois adopter une attitude respectueuse non seulement envers les autochtones, mais également envers les lieux que tu visites. Afin de réduire le nombre de malentendus, les internautes de différents pays ont partagé les habitudes des touristes qui les agacent ou les laissent perplexes.

Nous, chez Sympa, savons qu’il est important de garder des bonnes relations avec autrui partout où l’on va. Nous espérons donc que ces informations t’aideront à éviter une situation embarrassante à l’étranger et te rappelleront à quel point il est important d’assumer la responsabilité de tout ce que tu fais.

Italie

  • Non, nous n’avons pas de pizza à l’ananas, de fettucine alfredo, de spaghettis aux boulettes de viande ni d’autres plats inventés aux États-Unis et considérés comme “italiens”.
    Nous ne nions pas le fait que la mafia est originaire de Sicile, mais cela ne fait pas de tous les Italiens des mafieux. 99,5 % des Italiens n’ont rien à voir avec la mafia et luttent chaque jour contre ce cliché, ainsi que contre la réputation que tous nos politiciens sont corrompus.
    Il ne faut pas s’attendre à ce que les Italiens parlent couramment l’anglais. Notre langue est la langue de la poésie, de l’art et de la musique classique et nous en sommes très fiers. Nous savons que l’anglais est la langue la plus parlée au monde, mais nous ne le parlons pas couramment, c’est tout.
    Dernière chose : beaucoup d’étrangers sont vraiment convaincus que chaque conversation avec un Italien devrait être accompagnée de ce geste. Cela signifie “Que voulez-vous ?” Et n’est pas utilisé dans toutes les conversations. Cela n’a aucun sens. Alors arrête de faire cela, s’il te plaît. © Gianmarco Prete

Danemark

  • Cher Touriste, souviens-toi de cette information. Dans notre pays, nous avons 3 pistes différentes : une pour les piétons, une pour les cyclistes et une pour les voitures. S’il te plaît, avant de t’arrêter et de commencer à prendre des photos ou à poser ton énorme sac sur la route, prends une seconde pour savoir sur quelle piste tu te trouves. Au Danemark, le vélo est le principal moyen de transport, et nous allons très vite, c’est vrai. Alors, si tu ne veux pas être accidentellement renversé par un vélo lancé à toute vitesse, regarde bien les panneaux de signalisation. © Andreas Rosendahl Hansen

Australie

  • En Australie, de nombreux touristes conduisent du mauvais côté de la route, puis ils se plaignent de ce que les Australiens conduisent mal. Non, en fait, c’est juste toi qui conduis du mauvais côté !
    Tu as peut-être une vision préconçue des Australiens, mais nous ne sommes pas tous blancs. Nous sommes l’un des pays du monde les plus variés sur le plan culturel et ethnique. Noir, blanc, rouge ou jaune — nous sommes tous des Australiens. Ne nous parle pas de sujet constamment, nous savons d’où nous venons.
    Beaucoup de gens croient que nos villes sont remplies d’insectes, de scorpions, de serpents et d’autres créatures dangereuses, parce qu’ils l’ont vu à la télévision. Nos villes sont totalement sûres. Elles sont aussi modernes que New York ou Londres, et sont beaucoup plus sûres.

    © Reece Ansaa

Allemagne

Les Allemands se mettent rarement en colère contre des touristes. Mais il y a deux choses que tu ne devrais jamais faire, sous aucun prétexte.

  • Ne prends pas de selfies dans des camps de concentration ou devant des monuments commémoratifs des victimes du régime. Et encore moins en faisant des poses stupides, en riant, en faisant des symboles de victoire ou des parodies de Hitler.
  • Une autre chose qui peut non seulement gêner les Allemands qui t’entourent, mais également avoir de graves conséquences, c’est de faire un salut nazi. C’est interdit par la loi. Nous prenons cela très au sérieux. Et tu risques une amende, au minimum.

Grande-Bretagne

  • Le matin, il vaut mieux ne pas déranger les Britanniques. Surtout dans le métro : ne fais pas de bruit trop fort et évite tout contact visuel.
    Nous faisons souvent la queue. Nos files d’attente sont de toutes formes et tailles. Alors, s’il te plaît, fais la queue toi aussi. Si tu vois quelque chose qui ressemble à une file d’attente, alors c’est très probablement le cas. Si tu n’es pas sûr, demande simplement à quelqu’un devant toi.
    Le seul conseil que je puisse te donner à propos de conversations politiques, c’est que tu ne dois surtout pas prononcer le mot “Brexit” où que tu sois au Royaume-Uni. Fais-moi confiance. Ne fais pas ça. © Evie Miller

Nouvelle-Zélande

  • Je suis agacé par les conversations bruyantes des touristes dans leur langue maternelle. Le pire, c’est qu’ils pensent que personne ne les comprend. Certes, la langue officielle de la Nouvelle-Zélande est l’anglais et tout le monde pense que nous ne parlons que cette langue — ou bien, le maori. Mais en réalité, les Néo-Zélandais sont multilingues, non seulement à cause de leur désir d’apprendre d’autres cultures, mais aussi à cause des nombreux immigrants venus ici depuis les années 90.
    Tu peux te mettre à jurer en chinois à cause de l’horaire d’ouverture du magasin — et une vieille dame juste à côté te comprendra tout simplement parce qu’elle a appris la langue dans les années 60. Tu peux critiquer le pain local en allemand à haute voix — et tu seras compris par un adolescent asiatique, qui a fait ses études en Allemagne pendant quelques années.
    Alors, s’il te plaît, essaye de contrôler ton mécontentement, en particulier lorsque tu parles à un volume permettant à tout le monde de t’entendre dans un rayon de 10 mètres. © Te Wheke Medea Pai

Inde

  • Cela me fait de la peine que les touristes qui viennent dans notre pays en quête de soi finissent par entrer en contact avec de faux gurus qui ne savent rien de la vraie méditation et du yoga. Répéter n’importe quoi en sanscrit, te faire des tatouages ​​Shiva et porter beaucoup de perles de Rudraksha ne t’aidera en aucun cas à atteindre le nirvana. Les vrais maîtres spirituels ne se trouvent pas dans les ashrams à la mode dans lesquels viennent des hordes de touristes. © Siddharth Agarwal
  • Inutile de prendre des photos avec des pauvres, et ensuite, de raconter à tout le monde à quel point les gens sont malheureux en Inde. Premièrement, c’est leur vie privée, ne t’en mêle pas ; deuxièmement, nous avons également des quartiers riches, tout comme dans n’importe quel pays du monde. Le monde entier est divisé en riches et pauvres. Pas juste nous. © Amey Sharma

La Corée du Sud

  • Si tu viens dans notre pays pour faire du shopping, s’il te plaît, ne laisse pas ton ancienne valise pleine de vieilles choses ici. Oui, beaucoup de touristes font ça ! Selon les lois coréennes, ces valises doivent être conservées pendant un an, au cas où le propriétaire déciderait de revenir. Elles prennent énormément de place jusqu’à ce qu’elles soient finalement détruites.
    Et s’il te plaît, enlève tes chaussures avant d’entrer dans ta chambre d’hôtel ou lorsque tu viens visiter une maison coréenne. Ceci s’applique à tous les pays asiatiques. Tu peux apporter un tas d’infections de la rue, sachant que certaines personnes préfèrent encore dormir par terre. © Sena Im

Grèce

  • Un grand nombre de touristes ignorent obstinément les barrières et les clôtures autour des sites archéologiques pour prendre une belle photo. Tu n’as pas le droit d’y aller pour une bonne raison : nous essayons de préserver l’Histoire. Certains des plus audacieux tentent même de s’échapper avec des artefacts ou avec un morceau de pierre. Ne fais pas ça, s’il te plaît. © Phoebe Flessas

Tous les pays

  • Beaucoup de touristes prennent des photos d’absolument tout et n’importe quoi. Y compris des passants au hasard. C’est vraiment déroutant quand tu vas quelque part et que quelqu’un tente, pour une raison quelconque, de prendre une photo de toi. © conalfisher
  • Ne te mets pas en danger en essayant de faire des selfies cools dans des endroits dangereux. Toutes les falaises (ou les rochers ou les glaciers) n’ont pas de clôture. Tu n’es pas un enfant et tu devrais savoir où et quand il vaut mieux être prudent. © Arve Løken
  • Tu es dans un autre pays, alors sache que les gens se comportent différemment. Nous pouvons aimer parler avec de nombreux étrangers, mais cela ne signifie pas que nous sommes intéressés par le flirt ou l’amitié instantanée avec toi. Nous pouvons aussi nous offenser de quelque chose. © Genís Fernández
  • Ce qui me surprend le plus, ce sont les touristes qui, marchant le long du trottoir, s’arrêtent d’un seul coup, juste pour prendre une photo, ou regarder leur téléphone ou leur carte. C’est si soudain que nous nous heurtons à eux. L’idée de s’éloigner un peu du chemin ne leur vient même pas à l’esprit. Ils juste s’arrêtent au plein milieu de la route et restent plantés là. © aanniittaa05
  • Si tu planifies un voyage prochainement, souviens-toi qu’il faut être poli et respecter les coutumes des habitants. S’il te plaît, ne jette pas tes ordures dans la rue, ne casse pas et n’endommage rien autour de toi. © Owen Saltvold

D’où viens-tu et qu’est-ce qui ne te convient pas dans le comportement des touristes étrangers qui visitent ta ville ?