Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Selon cette étude, manger trop rapidement peut être une cause d’obésité

4-16
194

Le fait de manger vite n’a jamais été très bien vu. Premièrement, ce n’est pas une manière digne de se comporter à table, et deuxièmement, “ça fait mal digérer”, comme nous le disaient nos mères quand nous étions enfants. Cependant, cette manière de se nourrir peut avoir des conséquences plus néfastes que ce qu’on imagine. Une récente étude menée par des chercheurs japonais a démontré que le fait de se nourrir rapidement serait directement lié à un grave problème de santé : l’obésité. Apparemment, nos mamans avaient raison... comme c’est souvent le cas.

Chez Sympa, nous savons que la vie moderne nous oblige souvent à manger “sur le pouce”, c’est pourquoi nous voulons partager avec toi les résultats de cette étude qui a démontré que, pour prévenir l’obésité, il ne suffit pas de faire de l’exercice et d’avoir une bonne alimentation, il faut aussi manger doucement.

Le problème de l’obésité

Selon un rapport de l’OMS datant de 2017, l’obésité est un problème qui touche tellement de personnes dans le monde, qu’on peut la considérer comme une épidémie. Cela peut être dû à différentes raisons telles que la sédentarité, la consommation excessive de malbouffe, la fréquence des repas, etc...

L’obésité, en plus de nous affecter sur le plan physique et de réduire considérablement notre agilité, entraîne de graves problèmes de santé : hypertension, diabète, augmentation du taux de cholestérol, pathologies cardiaques, maladies osseuses, musculaires, et beaucoup plus.

L’étude

BMJ Open a publié une étude qui pourrait ajouter un autre facteur lié à l’obésité. Un groupe de chercheurs japonais a étudié 59 717 personnes atteintes de diabète de type 2. Pendant une période de six ans, leurs comportements (habitudes de sommeil, consommation de boissons alcoolisées, tabac et médicaments) ont été analysés, et certaines données physiques, telles que les mensurations de la taille du ventre, ont également été enregistrées.

Il est important de noter que cette étude n’a pas tenu compte de l’activité physique pratiquée par chacun des sujets, par conséquent, les résultats de ces recherches doivent être considérés comme partiels, car ils correspondent à un champ d’information relativement limité.

Les résultats

Après six ans de recherche, cette étude a tout de même conclu qu’il pourrait y avoir un lien entre la vitesse d’alimentation et l’obésité. Parmi les sujets observés, il y avait 42 % de probabilités qu’une personne qui mange rapidement ait à l’avenir d’importants problèmes de surpoids. Dans le cas de ceux qui ont mangé à une vitesse plus modérée, ce pourcentage était réduit à 29 %.

Comme nous l’avons déjà mentionné, ces résultats n’ont qu’une valeur partielle, et il n’y a toujours pas de raison scientifique d’expliquer cette relation d’une manière qui puisse être considérée comme irréfutable.

Autres conclusions

Selon la même étude, il y a d’autres mauvaises nouvelles pour ceux qui ont l’habitude de grignoter quelque chose après le dîner, ou qui vont se coucher dans les deux heures qui suivent. Apparemment, il y aurait aussi un lien entre l’obésité et de telles habitudes. Mais dans ce cas, l’étude n’a pas non plus tenu compte de la valeur calorique des aliments consommés (que ce soit par exemple grignoter quelques chocolats devant la télé ou se lever la nuit pour se faire un sandwich.)

Beaucoup d’entre nous ont déjà entendu dire que la clé d’un régime pour perdre du poids est le petit-déjeuner, mais ce point fait encore l’objet de nombreux débats. Pour sa part, cette étude a établi que le fait de sauter ce repas n’influence aucunement la prise de poids. Mais quoi qu’il en soit, les résultats ne peuvent être considérés que comme une information sujette à la controverse.

Que penses-tu des résultats de cette recherche ? Connais-tu des personnes qui mangent vite et qui n’ont aucun problème de surpoids ? Et concernant le petit-déjeuner ? Penses-tu que tu pourrais commencer ta journée en sautant ce repas ? Laisse ton avis dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

4-16
194