Sympa

Une scientifique affirme que le jeûne intermittent peut améliorer la santé

4-45
802

Le jeûne intermittent contribuerait à une meilleure santé : une étude a démontré qu’il est utile de sauter quelques repas de temps en temps pour prévenir la maladie et profiter d’une vie longue et saine.

Mais à quel point le jeûne est-il bénéfique ? Chez Sympa, nous avons conduit une brève analyse basée sur les recherches en cours, et nous souhaitons partager avec toi les bienfaits que cette pratique confère au corps humain à court terme.

Changements cellulaires dans le corps dus au jeûne

Dans une étude récente publiée dans le magazine Cell, le Dr Merad a déclaré que le jeûne peut apporter des bienfaits cellulaires aux personnes en bonne santé. Elle l’a prouvé en testant 12 individus qui s’étaient privés de nourriture pendant 19 heures.

Les résultats de l’expérience ont été encourageants pour l’équipe de chercheurs : en ne consommant pas d’aliments pendant un certain temps, le nombre de monocytes circulants a diminué et leur activité métabolique et inflammatoire a diminué, de sorte qu’ils pouvaient contribuer à la prévention des maladies chroniques comme le diabète et les problèmes cardiaques.

Ainsi, la chercheuse en a conclu qu’un apport alimentaire quotidien limité peut aider les gens à vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Éviter certains aliments diminue le cancer, le diabète et les maladies cardiaques

L’apport en glucides stimule la sécrétion d’insuline, ce qui a conduit l’équipe de Merad à examiner la régulation des monocytes dans le sang. Dans ce cas, ils ont souligné que les protéines pouvaient moduler le nombre de monocytes en modifiant les niveaux d’énergie cellulaire.

Ce processus a contribué à bloquer le glucose, réduisant ainsi le nombre de monocytes et contrôlant leur répartition dans le corps humain. En évitant les aliments gras ou sucrés, le niveau de risque peut être réduit et certaines maladies comme le cancer et le diabète peuvent être évitées.

D’autres études appuient les affirmations du Dr Merad selon laquelle pendant le jeûne, nous nous débarrassons des toxines que nous accumulons dans le corps chaque jour. Comme la première chose à digérer est le dépôt de graisse, certains inconforts peuvent disparaître pendant la période de jeûne.

Le jeûne intermittent nécessite toutefois une bonne adaptation

Comme mentionné ci-dessus, le jeûne peut prévenir de nombreuses maladies et provoquer des changements positifs dans les cellules du corps humain. Les personnes qui jeûnent ou qui limitent leur apport calorique ont moins de problèmes cardiaques, de meilleurs taux de cholestérol, moins de risques d’AVC et moins de cas de diabète.

Pour le Dr Menad, il est important de se concentrer sur la réduction des monocytes dans le sang et de bien s’adapter au jeûne pour prévenir les maladies inflammatoires et auto-immunes sans toutefois affecter l’immunité antimicrobienne.

La question du jeûne intermittent pour la perte de poids, en revanche, est loin d’être résolue. Merad recommande à tous ceux qui veulent essayer une nouvelle routine de jeûne de consulter un médecin et un nutritionniste avant de commencer.

Penses-tu que tu pourrais jeûner de façon intermittente ? Quelles autres méthodes pourraient t’aider à mener une vie plus saine ? Réponds-nous dans les commentaires !

Photo de couverture The Simpsons/FOX
4-45
802