Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Voici les erreurs à éviter si tu veux être indépendante financièrement

Internet regorge d'articles autour du thème de l'indépendance. Aujourd'hui, nous avons décidé de parler de l'indépendance financière de la femme.

Sympa-sympa.com te dit comment faire attention à toi tout en étant responsable. Nous avons ainsi établi une liste des erreurs les plus courantes que les femmes commettent, les condamnant parfois à la pauvreté.

Erreur 1. Dépenser les yeux fermés

Beaucoup de femmes essaient de contrôler leurs dépenses. Elles retournent parfois dans la boutique où elles ont un peu trop dépensé pour rendre l'article de trop. Elles tiennent leurs comptes et reprochent même à leur partenaire d'être si scrupuleux.

Cependant, la pratique démontre que le souhait de contrôler ses dépenses, bien qu'il soit honorable, n'est pas franchement viable si l'on n'y met pas un peu de bonne volonté en ayant une source de revenus, ou en mettant un peu d'argent de côté. Il est donc préférable de mettre au moins 10% de son salaire sur un compte épargne, et distribuer le reste comme bon nous semble, au lieu de se priver durant tout le mois et finalement, dépenser toutes ses économies parce qu'on se sent frustrée.

Erreur 2. L'illusion de prospérité

Toute femme connaît mille et une manières d'économiser. Cependant, il est impossible de réduire ses frais à l'infini. Sans compter que les vêtements et les articles bon marché sont souvent de mauvaise qualité et ont besoin d'être remplacés rapidement : ce qui implique de nouvelles dépenses.

En résumé, l'austérité budgétaire, entre deux salaires, est clairement une nécessité. Mais comme stratégie à long terme, cette option n'est pas fiable. Quelqu'un qui se sert constamment la ceinture n'aura pas le courage de tenir jusqu'au bout ! Pense comment en finir avec la faim financière, et comment gagner plus d'argent.

Erreur 3. " Tout ce qui est à moi, est à toi ! "

Vous avez un compte commun à la banque, tu demandes de l'argent à ton mari, et la plupart de vos biens sont enregistrés sous son nom, parce que c'était plus simple ainsi.

Si cette situation te semble familière, alors malheureusement, tu présentes tous les signes de dépendance financière. Dans ce cas, tu devrais apprendre de ton compagnon et être déterminée à économiser. Le budget familial, c'est bien, mais n'oublie pas tes propres intérêts !

Erreur 4. Le sacrifice éternel

Les sociologues britanniques ont été impressionnés des résultats de leur recherche : ils ont découvert qu'avec les mêmes revenus, les femmes célibataires avaient plus de moyens que celles qui étaient en couple. En d'autres termes, les femmes célibataires ont plus d'argent disponible. C'est dommage, mais le fait est que beaucoup d'entre nous sont tellement concentrées sur la construction d'un cocon familial, que nous nous serrons la ceinture, et abandonnons nos besoins personnels. Les hommes souffrent de cette auto-dévalorisation beaucoup moins souvent. Célibataires ou mariés, ils ont suffisamment d'argent pour leurs propres nécessités. Nous devrions vraiment prendre exemple sur eux !

Erreur 5. Penser que la résistance est inutile

Tes collègues de travail organisent une soirée dans un restaurant et le repas va te coûter 50 euros, ou bien, ce sont tes amies qui te proposent de sortir dans un endroit un peu chic. Tu pleures déjà à l'idée de ce que cette soirée va te coûter. Si tu acceptes régulièrement de telles propositions, cela fera un trou conséquent dans ton porte-monnaie. Tu peux trouver une échappatoire de différentes manières. Tu peux bien sûr inventer une excuse plus ou moins acceptable, ou bien tout simplement dire que tu n'as pas le budget pour. Ta dignité ne sera pas pour autant atteinte. On ne dit pas que c'est facile, mais tu te réjouiras de voir que tes efforts te permettront de mettre plus d'argent de côté. Il existe une règle stricte à retenir et méditer : les dépenses excessives mènent directement à la pauvreté !

Erreur 6. Les achats compulsifs

C'est bien connu, les femmes qui travaillent essaient d'étouffer leurs mauvaises humeurs en faisant du shopping. Attention ! Si le shopping peut être très divertissant et thérapeutique, il peut aussi rapidement devenir une addiction.
Il n'y a rien de mal à craquer, de temps en temps, sur une adorable paire de chaussures ou sur ce petit sac dont tu as toujours rêvé et que tu as enfin trouvé. Mais, quand tu vis une journée ou une période difficile émotionnellement, acheter tout et n'importe quoi n'est pas une solution ! De plus, pendant que tu fais ce genre de dépenses, tu peux facilement tomber dans le piège qui n'en finit jamais des liquidations et des réductions. Les produits bon marché et de mauvaise qualité, sur le long terme, te feront te sentir bien pendant un moment, mais au final, te feront perdre une somme d'argent importante. Sois plus avisée et réfléchie ! Ne va surtout pas faire les boutiques quand tu n'as pas le moral !

Ilustrador Ekaterina Gapanovich pour Sympa