Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

5 Comportements de parents qui rendront leur enfant radin

"Pourquoi ne veux-tu pas partager ?", "Pourquoi as-tu besoin de tant de choses ?", "Tu veux vraiment garder ceci pour toi tout seul?". Voici des questions que nous posons constammentaux enfants qui n'aiment pas partager. Mais les réponses, tu ne les trouveras que dans ton propre comportement.

Chez Sympa-sympa.com nous avons décidé d'analyser comment le comportement des adultes influe sur la générosité des enfants, et la façon dont certaines habitudes causent ce comportement.

Partage immédiatement !

Nous pensons que nous enseignons la générosité à nos enfants en les obligeant à partager leurs jouets. Et pourtant, cette pression les oblige, au contraire, à protéger leurs affaires comme s'ils étaient entourés d'ennemis qui voulaient leur voler leurs biens les plus précieux.

Pour éviter les conséquences indésirables, essaie plutôt :

  • De ne pas exiger de la générosité d’un enfant de moins de quatre ans (il est trop petit pour comprendre le sens de ses actions).
  • De ne pas obliger ton enfant à partager son jouet préféré auquel il tient absolument.
  • De ne pas demander à ton enfant d'être généreux avec un enfant qu'il n'aime pas.

Tu utiliseras ce bol que je t'ai donné un point c'est tout !

Parfois nous ignorons à quel point un enfant tient à certains objets. Quand nous lui demandons de s'asseoir à une place différente à table, que nous lui servons son jus dans un verre qui n'est pas le sien, ou quand nous mettons à son oreiller la housse à laquelle il n'est pas habitué, nous stimulons chez l'enfant le besoin d'accorder de l'importance à ses objets préférés.

  • N'aie pas la flemme de chercher "le bol Oui-Oui" que ton enfant adore.
  • Les autres ne doivent pas utiliser ce "bol Oui-Oui ".
  • Chaque enfant a son propre "bol Oui-Oui ", et il faut que tu songes au fait qu'il ne s'agit pas toujours d'un simple bol ou de Oui-Oui, mais de bien plus que cela.

Va jouer tout seul

Quoi qu'il en soit, l'enfant a besoin d'interagir avec d'autres enfants. Autrement, il ne comprendra tout simplement pas à quoi bon partager ses affaires avec des petits copains.

  • Si ton enfant va à l'école maternelle, ne te fais pas de souci pour cela, il apprendra rapidement.
  • S'il n'est pas encore scolarisé, tu peux l'accompagner au parc pour enfants afin qu'il socialise, rendre visite à tes amis qui ont, eux aussi, des enfants, et l'emmener aux fêtes d'anniversaire auxquelles il est invité.

De toute façon, il n'en a pas besoin

Les parents supposent, à tort, qu'ils savent mieux que personne quels sont les objets dont leur enfant a besoin et de quels objets ils peuvent se débarrasser. Aussi donnent-ils des jouets et des vêtements de leur enfant à quelqu'un d'autre sans demander leur avis. Aussi, l'enfant commence-t-il à penser que ses affaires ne lui appartiennent pas, et il luttera pour son droit de les posséder.

  • Ne te débarrasse pas des affaires de ton enfant en cachette. Demande-lui toujours son avis, et prépare-toi à ce qu'il te dise "non".
  • Explique à ton enfant qu'il y a d'autres personnes qui ont plus besoin de ces affaires que lui, et que c'est important d'aider les autres.

Dégage cette étagère pour les livres de papa

Ton enfant a besoin d'un espace dans la maison pour ranger ses jouets. Tu peux les mettre dans une pièce spéciale si tu vis dans une grande maison, ou dans un meuble si, au contraire, c'est petit chez toi. Autrement, ton enfant se sentira obligé de cacher ses affaires et de veiller à ce qu'ils échappent à tes rangements intempestifs.

  • Si tu as choisi un coin pour les jouets de ton enfant, ne le change que si ton enfant te le demande.
  • Si tu n'aimes pas sa chambre, n'essaie pas de faire de l'ordre comme tu veux. Sois patiente et laisse ton enfant faire.
Illustrateur Leonid Khan pour Sympa